Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cocoon
My friends all died in a plane crash  (ASober&Gentle / Discograph)  octobre 2007

Près d'un an après les avoir découverts via le concours CQFD (qu'ils ont remporté), Cocoon nous livre enfin son premier album. Autant le dire, j'attendais ce disque avec impatience tant mes oreilles furent sous le charme de la première rencontre.

C'est chose faite avec My friends all died in a plane crash, album à la beauté et à la simplicité sublimes. Le jeune groupe composé de Mark Daumail et de Morgane Imbeaud a pris le temps nécessaire pour féconder son album. Elaboré dans la sérénité, My friends all died in a plane crash confirme tout le talent décelé à leur début. Innocent, aérien et subtil, tels sont les mots qui viennent immédiatement à l'esprit.

A peine 40 ans à eux deux, Mark et Morgane prouvent une nouvelle fois que le génie émerge à tout moment. Les compositions sont d'une maturité étonnante, la maîtrise de la langue de Shakespeare faussant d'ailleurs les frontières. Cocoon joue dans la cour des grands. La beauté minimaliste d'Elliot Smith n'est pas très loin, le club folk a trouvé en Auvergne un nouveau membre de qualité.

Sans mauvais jeu de mot, ce disque invite au cocooning. On se laisse facilement porté par les mélodies délicates et l'alchimie parfaite des deux protagonistes. A l'écoute des chansons, un sentiment de bien être s'installe. On se sent presque à se rêver autour d'un bon feu. My friends all died in a crash est un album touchant, jouant sur les sentiments et le ressenti de chacun. Cocoon use remarquablement du contraste, mariant la noirceur à l'éclaircie, le sordide à l'humour, la mélancolie à la gaité...

Symphonies de poches, les piécettes de l'album sont d'un minimaliste déconcertant. Les arrangements tant des instruments que des voix sont d'une richesse simple, d'une nudité remarquablement habillée. Tout semble couler de source, ciselé avec délicatesse et non aux forceps. On tient ici deux grands artistes et douze merveilles dont aucune n'est dépareillée.

My friends all died in a plane crash est un des rares albums qui s'apprivoise dans sa globalité, loin des playlists bigarrées et du zapping mp3. Ce disque se savoure aussi bien en agréable fond musical qu'en écoute attentive. La fonction "repeat all" de nos vieilles platines prend alors toute sa dimension.

Cocoon, tout simplement merci !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album I hate birds de Cocoon
La chronique de l'album Cool Cocoon de The Spinto Band
Cocoon en concert au Festival FNAC Indétendances 2007 (vendredi)
Cocoon en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Mardi)
Cocoon en concert au Festival La 7ème Vague #8 (2009) (samedi 23 mai 2009)
Cocoon en concert à Denfert Rochereau (dimanche 21 juin 2009)
Cocoon en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
L'interview de Cocoon (15 avril 2008)

En savoir plus :

Le site officiel de Cocoon


Groggy         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 26 janvier 2020 : Les rois des galettes

En cette fin de période de galettes à tout va, on vous parle surtout de celles en vinyles avec de la bonne musique dessus mais pas que : théâtre, littérature, cinéma, expos sont aussi au programme. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano concertos" de Alexandre Tharaud
"Paris Beyrouth" de Cyril Mokaiesh
"Water is wet" de Theo Hakola
"Musique de chambre" de Le Noiseur
"Les identités remarquables" de Tristen
Interview avec No One Is Innocent à Saint Lô
Theo Lawrence et Mr Bosseigne au Fil
"La légende de Nacilia" de Nacilia
"C'est quoi ton nom ?" de Blankass
"Il est où le bonheur" 9ème émission de Listen in Bed
"Swin, A Benny Godman story" de Pierre Génisson, BBC concert Orchestra et Keith Lockhart
et toujours :
"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Deux euros vingt" au Théâtre Rive Gauche
"Vive la Vie" au Théâtre Gaité-Montparnasse
"Mon Isménie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"La Paix dans le monde" à la Manufacture des Abbesses
"Un Tramway nommé Désir" au Théâtre La Scène Parisienne
"Trop de jaune" au Studio Hébertot
"Oh ! Maman" au Théâtre La Scène Parisienne
"Le fantôme d'Aziyadé" au Théâtre Le Lucernaire
"Le hasard merveilleux" au Théâtre de la Contrescarpe
"Attention les Apaches !" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Norma Djinn" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Blond and Blond and Blond - Hømåj à la chønson française" au Café de la Danse
les reprises :
"Tanguy Pastureau" au Théâtre de la Renaissance
"Close"
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Théâtre du Marais
"Le comte de Monte-Cristo" au Théâtre Essaion
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"La Diva divague" au Théâtre de Dix heures
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Kiki Smith à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

"Botero" de Don Millar
"Mission Yéti" de Pierre Gréco et Nancy Florence
et la chronique des films sortis en janvier

Lecture avec :

"Le ciel à bout portant" de Jorge Franco
"Le prix de la démocratie" de Julia Cagé
"Les champs de la Shoah" de Marie Moutier Bitan
"Les rues bleues" de Julien Thèves
"Trois jours d'amour et de colère" de Edward Docx
et toujours :
"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=