Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cocoon
My friends all died in a plane crash  (ASober&Gentle / Discograph)  octobre 2007

Près d'un an après les avoir découverts via le concours CQFD (qu'ils ont remporté), Cocoon nous livre enfin son premier album. Autant le dire, j'attendais ce disque avec impatience tant mes oreilles furent sous le charme de la première rencontre.

C'est chose faite avec My friends all died in a plane crash, album à la beauté et à la simplicité sublimes. Le jeune groupe composé de Mark Daumail et de Morgane Imbeaud a pris le temps nécessaire pour féconder son album. Elaboré dans la sérénité, My friends all died in a plane crash confirme tout le talent décelé à leur début. Innocent, aérien et subtil, tels sont les mots qui viennent immédiatement à l'esprit.

A peine 40 ans à eux deux, Mark et Morgane prouvent une nouvelle fois que le génie émerge à tout moment. Les compositions sont d'une maturité étonnante, la maîtrise de la langue de Shakespeare faussant d'ailleurs les frontières. Cocoon joue dans la cour des grands. La beauté minimaliste d'Elliot Smith n'est pas très loin, le club folk a trouvé en Auvergne un nouveau membre de qualité.

Sans mauvais jeu de mot, ce disque invite au cocooning. On se laisse facilement porté par les mélodies délicates et l'alchimie parfaite des deux protagonistes. A l'écoute des chansons, un sentiment de bien être s'installe. On se sent presque à se rêver autour d'un bon feu. My friends all died in a crash est un album touchant, jouant sur les sentiments et le ressenti de chacun. Cocoon use remarquablement du contraste, mariant la noirceur à l'éclaircie, le sordide à l'humour, la mélancolie à la gaité...

Symphonies de poches, les piécettes de l'album sont d'un minimaliste déconcertant. Les arrangements tant des instruments que des voix sont d'une richesse simple, d'une nudité remarquablement habillée. Tout semble couler de source, ciselé avec délicatesse et non aux forceps. On tient ici deux grands artistes et douze merveilles dont aucune n'est dépareillée.

My friends all died in a plane crash est un des rares albums qui s'apprivoise dans sa globalité, loin des playlists bigarrées et du zapping mp3. Ce disque se savoure aussi bien en agréable fond musical qu'en écoute attentive. La fonction "repeat all" de nos vieilles platines prend alors toute sa dimension.

Cocoon, tout simplement merci !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album I hate birds de Cocoon
La chronique de l'album Cool Cocoon de The Spinto Band
Cocoon en concert au Festival FNAC Indétendances 2007 (vendredi)
Cocoon en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Mardi)
Cocoon en concert au Festival La 7ème Vague #8 (2009) (samedi 23 mai 2009)
Cocoon en concert à Denfert Rochereau (dimanche 21 juin 2009)
Cocoon en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
L'interview de Cocoon (15 avril 2008)

En savoir plus :

Le site officiel de Cocoon


Groggy         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=