Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dionysos
Whatever the Weather  (Sony)  janvier 2004

Depuis quelques mois, il est désormais devenu inutile de présenter Dionysos, référence scénique ultime du rock français … et pourtant … bien de l’eau a coulé sous les ponts de Valence (et d’ailleurs) depuis les débuts du groupe une dizaine d’années auparavant.

Des premiers incroyables disques auto-produits (Happening Song , The Sun Is Blue Like The Eggs In Winter ) à Haiku , lo-fi français complètement génial, la discographie du groupe passe au second plan, véritablement adulé par un cercle de fans hardcores, colportant à qui veut l’incroyable réputation scénique de la formation.

Trois ans plus tard, c’est en compagnie de Steve Albini que le groupe accouchera de son grand œuvre, le magnifique Western Sous Le Neige , certes éloigné du bricolage des débuts au grand dame de certains mais au final une franche réussite. Dans la foulée, on découvrait début 2002 à Trappes ou au Trabendo, un groupe nouveau s’engageant, sans probablement le savoir, dans une tournée de plus de dix-huit mois, encore hésitant avec ses nouvelles chansons devant un public passablement dérouté : ‘une chanson sur John Mc Enroe ?? pourquoi pas …’.

Pourtant la sauce va prendre, probablement au-delà de leurs espérances les plus folles, et après les festivals d’été, c’est un tout autre groupe (une machine de guerre serait plus à propos) qui vient terrasser la Cigale en novembre aux Inrocks sauvant du même coup une bien triste soirée.

Après quasiment un an sur les routes, le groupe se produit à l’occasion de quelques shows confidentiels en acoustique suivi par un set époustouflant à l’Olympia mi-mai avant de s’attaquer une nouvelle fois aux festivals d’été.

La parution d’un (deux en réalité) album live arrive donc en toute logique à point nommé. Du volume acoustique, on retiendra principalement l’éclairage nouveau donné à la dernière livraison (Western Sous La Neige) et l’occasion de voir réinterprétée quelques vieilleries des débuts ("Polar Girl" , "Broken Tit’s" , "Arthur" ou encore "45 tours" ).

En somme, un disque destiné à leur détracteurs pour qui la démesure scénique occulte la musique : nombre de chansons dépouillées, mises à nues révélant leur véritable charme – "Song For Jedi" , "Anorak" -. Cependant, malgré l’indéniable réussite du premier tome de ce Whatever The Weather , le véritable trésor se cache dans la version ‘électrique’, qui malgré la pauvreté des informations du livret, semble provenir du concert du 16 mai 2003 à l’Olympia.

Playlist agencée à la manière d’un concert, entame sur "I Love You", Dionysos balaye son dernier album ("Don Diego 2000" , "Longboard Blues" , "Mc Enroe’s Poetry" ), cite par deux fois le répertoire d’autrui ("I Put A Spell On You" de Screaming Jay Hawkins et "Thank You Satan" de Léo Ferré), revient sur ses anciens succès ("Coccinelle" , "Wet" , "Can I" ) avant un final a cappella sur "Wedding Idea" : une heure vingt de bonheur sans cesse renouvelé d’autant plus appréciable pour qui a déjà assisté à un de leurs concerts.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Monsters in love de Dionysos
La chronique de l'album Monsters in love - DVD de Dionysos
La chronique de l'album Eats Music de Dionysos
Dionysos en concert au Festival Solidays 2003
Dionysos en concert à l'Olympia (17 mai 2003)
Dionysos en concert au Festival La Route du Rock 2004 (dimanche)
Dionysos en concert au Festival Les Inrocks 2005
Dionysos en concert au Festival Halloween 2005
Dionysos en concert au Festival Garorock 2006 (vendredi)
Dionysos en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (samedi)
Dionysos en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (samedi)
Dionysos en concert au Festival Les Eurockéennes 2006 (vendredi)
Dionysos en concert au Festival des terre-Neuvas 2006 (dimanche)
Dionysos en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (dimanche)
Dionysos en concert au Festival International de Benicassim 2006 (vendredi)
Dionysos en concert à Oui FM (12 décembre 2007)
Dionysos en concert à Casino de Paris (20 mars 2008)
Dionysos en concert à Zénith (24 avril 2008)
Dionysos en concert au Festival Art Rock #25 (2008)
Dionysos en concert au Festival Art Rock 2012 - vendredi
Dionysos en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #24 (2012) - vendredi
Dionysos en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
Dionysos en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du vendredi
Dionysos en concert à L'Aéronef (jeudi 13 décembre 2012)
La conférence de presse de Dionysos (août 2004)
L'interview de Babet - Dionysos (29 octobre 2005)


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=