Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Electric Soft Parade
The American Adventure  janvier 2004

Apparus à grand renfort médiatique voilà deux ans, les frangins White (Alex - guitare et voix - et Tom - batterie et plus si affinités -) d’Electric Soft Parade ont vu le jour à Brighton au début des années 80 où ils s’adonnent, comme tout ne le porte pas à croire, à une (brit)pop teintée de délicieux relents sixties.

Cette jolie aventure a été matérialisée début 2002 via un premier album, Holes In the Wall , faisant la part aux boucles (psychédéliques) à l'intérieur comme à l'extérieur de l'objet.

Outre d'indéniables talents de compositeurs précoces, les frères White ont su démontrer leur aptitude à façonner un son immédiatement reconnaissable, chose devenue (presque) rare de nos jours.

En effet, dès les premières secondes de The American Adventure (sur l’incroyable "Things I’ve Done Before") la patte du duo est instantanément identifiable, la cohésion de la formation exemplaire, prouvant si nécessaire que les mois passés sur les routes ont été hautement profitables …

Ainsi, là où leur premier effort sonnait parfois brouillon, tout est ici plus maîtrisé, plus sophistiqué et surtout plus réussi, à tel point qu’aucune faiblesse n’est véritablement à déplorer.

Tout comme son prédécesseur, le disque jongle entre ambiances calmes voire dansantes ("The American Adventure") et guitares sales ("Lights Out") faisant toujours la part belle aux breaks-avant-explosion, véritable marque de fabrique de nos jeunes anglais.

Au rangs des grandes réussites, il convient avant tout de citer l’imparable morceau d’ouverture "Things I’ve Done Before" , son successeur "Bruxellisation" ainsi que le simple "Lose Yr Frown" , démontrant toute l’acuité mélodique du duo. Une fois les subtilités percées après quelques écoutes, il semble évident qu’Electric Soft Parade vient de signer le disque pop/rock le plus excitant de cette fin d’année laissant augurer de beaux jours du côté de Brighton … si tant que cela semble possible …

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Electric Soft Parade en concert à La Maroquinerie (18 octobre 2007)


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=