Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Voxtrot
Interview  (Clermont Ferrand)  14 novembre 2007

Rencontre avec Ramesh, leader du groupe américain Voxtrot, quelques minutes avant leur concert à Clermont-Ferrand, dans le cadre du festival des Inrockuptibles, le 14 Novembre dernier.

Pouvez vous nous en dire un peu plus sur le groupe?

Ramesh : On s'appelle Voxtrot, on est cinq et on vient de Austin, Texas et ca fait cinq ans qu'on joue ensemble.

Tout n'est donc pas arrivé très vite pour vous?

Ramesh : Pas vraiment non parce qu'on jouait ensemble depuis cinq ou six ans.

Vous avez sorti plusieurs EPs avant de sortir votre album. Pourquoi, alors que vous auriez pu sortir plus rapidement un premier album?

Ramesh : Déjà car ils sont moins chers à faire. Puis on trouvait que c'était surtout une suite des choses plus naturelles, une progression normale.

Vous avez eu quels retours sur l'album?

Ramesh : Variés. Pas très bons sur le net, meilleur dans la presse écrite. Et sans doute meilleurs en Europe qu'en Amérique, mais je ne sais pas vraiment pourquoi.

Peut être qu'en Amérique on préfère le grand spectacle, non?

Ramesh : Sans doute. Puis, en Amérique, on préfère un rock plus pêchu, quasiment du hard rock. Ca dépend en fait.

C'est sans doute pas la meme chose à New York, si?

Ramesh : Il y a tellement de monde à New York que je suppose qu'il y en a vraiment pour tous les gouts là bas (rires). On aime beaucoup New York, San Fransisco, Los Angeles, Austin. Mais on joue assez peu à Austin, même si on vient de là, peut être deux fois par ans.

Vous préférez donc la musique britannique à la musique américaine?

Ramesh : Non, j'aime les deux en fait.

En même temps, lorsqu'on écoute votre album, on jurerait que vous êtes anglais...

Ramesh : Tant mieux (rires). Nos influences sont surtout britanniques mais on écoute vraiment tous les types de musique.

J'ai découvert, et je ne suis pas le seul, votre musique grace à Internet et tout ces blogs indies. Vous pensez que vous en seriez à ce stade sans internet?

Ramesh : Non, je ne pense pas. On en connaissait certaines personnes qui avaient ces blogs indies. Ca nous a aussi aidé à trouver des dates de concerts.

Mais comment avez vous réagi quand vous avez vu pour la première fois vos morceaux téléchargeables illégalement sur le net ?

Ramesh : On a trouvé ça presque normal. On savait très bien que ça allait se produire.

Vous avez une relation spéciale avec la France?

Ramesh : On peut dire ça comme ça, même si on y a joué uniquement deux fois avant ce soir. La première fois, c'était bien. La seconde fois, c'était dans un gros festival, la Route du Rock à Saint-Malo, donc c'était un peu moins personnel mais toutefois très bien. Mais nous aimons vraiment la France. On aime aussi beaucoup l'Allemagne.

Vous préferez donc plus les petites salles que les grands espaces?

Ramesh : Complètement. Le son est toujours meilleur. Mais on aime aussi les festivals, c'est "fun". C'est toujours agréable d'y jouer. Je trouve pas ça plus intimidant de jouer devant plein de monde en fait. Enfin ça dépend. Mais je trouve ça agréable, mais on est beaucoup moins proche du public.

Avec quels groupes vous auriez envie de jouer maintenant?(la claviériste de You Say Party! We Say Die!, assise à coté de nous pendant l'interview fait des grands signes).

Ramesh : Avec n'importe quel groupe. Probablement avec You Say Party! We Say Die! et MSTRKRFT,c'est donc un peu comme un reve ce soir. Je suis en plein rêve en fait (rires).

J'ai entendu dire que vous aviez l'intention de faire un break après la tournée, puis après vous consacrer à un second album. Vous avez déjà écrit quelques chansons pour ce second opus?

Ramesh : Oui on en a quelques unes. Mais on ne sait pas si elles vont etre sur le second album maintenant. Mais on a enregistré trois nouvelles chansons.

Vous tournez depuis combien de temps?

Ramesh : Six mois. C'est vraiment dur. On n'est jamais chez nous en fait. Après le second album, on ne fera pas une tournée comme celle la. C'est trop fatiguant. On va refaire des tournées mais pas de la même manière. Sans doute deux semaines, on se repose, puis deux semaines et encore un peu de repos. Mais maintenant, on se sent vraiment plus vieux (rires). (la chanteuse de You Say Party! We Say Die! arrive dans les loges en chantonnant un titre à sonorité très TOP 50, ce qui fait rire tout le monde, et particulièrement Ramesh) Ca, c'est un groupe de punk! (rires)

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album eponyme de Voxtrot
Voxtrot en concert au Festival La Route du Rock 2007 (vendredi)
Voxtrot en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
La conférence de presse de Voxtrot (17 août 2007)

En savoir plus :

Le site officiel de Voxtrot


Clément T.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=