Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Fruitkey - Dave Gahan - Remate - Versari - Alpha
Ni vus Ni connus  décembre 2007

Parce que des tas d'artistes méritent d'être (re)découverts et d'autres trop connus à propos desquels l'essentiel a déjà été dit, ce petit article vous propose de faire un tour rapide de ce que vous risqueriez de rater !

Albums à acheter en ligne par morceau ou à écouter sur myspace, autoproductions à commander d'urgence sur le site du groupe ou chez votre dealer local, voici un tour d'horizon subjectif de nos coups de coeur, tout de suite et en vrac.

C'est avec l'étonnant Chevaline que les Fruitkey nous ont séduits.

Impossible à classifier clairement ni en rock, ni en blues et encore moins en pop les Fruitkey brouillent les pistes du début à la fin de ce disque. Si "Hands in the dark" s'annonce comme un croisement folk rock entre Barbara Gosza, pour la voix, et les Throwing Muses, pour la musique (et ça nous va déjà très bien), l'album se termine sur une ballade énergique (oui oui...), "Chevaline", dont le duo homme femme rappelle les Pixies période Surfer Rosa.

Entre les deux, vous pourrez découvrir du rock ("Saint andreas fault") de la pop aux faux airs de ska ("Competition"), et même un titre mêlant pop tubesque et dark wave à en faire pâlir de jalousie Nick Cave ("73 wounded knee").

Un vrai catalogue qui, au final, dessert un peu l'identité du groupe mais avec lequel on passera un vrai bon moment.

Beaucoup moins confidentiel, l'international anglais Dave Gahan signe un Hourglass tout simplement remarquable qu'il serait quand même dommage de passer sous silence.

Chargé de tout le passé de Depeche Mode, son électro pop ultra produite est un vrai bonheur même si elle manque parfois d'aspérités comme sur "Kingdom" très années 80, notamment pour le maniérisme vocal.

En revanche, "Deeper and deeper" saura donner un certain relief à votre Dj set du jour de l'an. Un disque intéressant d'un auteur compositeur trop facilement mis au rencard avec la new wave 80's. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.

Ni vu ni connu aussi l'album de Jean Charles Versari.

L'ex Hurleurs rate un peu la marche avec Jour après jour et de tout ce qui nous séduisait par le passé (sa voix ténébreuse et sa musique sombre et envoûtante).

Ne restent que des textes un peu bancals ("D'autres lendemains") et une reprise à la hauteur de la déception de "Athmosphere" de Joy Division que l'on pourra néanmoins découvrir à l'occasion sur myspace ou itunes, s’il fallait sauver un titre.

Alpha avait été, il y a déjà trop d'années, le groupe à suivre en matière de trip hop, justement parce qu'ils ouvraient ce genre vers de nouveaux horizons, entre musique planante et soul, mais n'a pourtant pas eu le succès promis dont ont profité leurs compères de Goldfrapp.

Pourtant, Alpha continue son chemin et The sky is mine, récemment sorti, propose quelques beaux moments, malgré un début de disque un peu ennuyeux. "Brood", de circonstance avec son intro "gingle bells" et "Push" qui lui succède sont aussi beaux qu'avant et la voix toujours aussi douce et poignante.

Entre ambiance jazz ("Given time") et pop planante ("Burn me again"), ce disque est la bande son idéale pour accompagner votre mélancolie hivernale.

Douce et mélancolique aussi la pop de Remate.

Quasi acoustique, chaleureuse, on s'imagine au coin du feu pour se régaler de "Love at first sight" ou "Fall" et sa guitare aux airs cowboys qui habille si élégamment une voix nue et fragile.

Confirmation est faite de la sensibilité à fleur de peau sur "One eyed land". Titre en 2 parties sobres mais en forme de grain de sable dans ce joli engrenage pop. Une musique presque parfaite et plus originale qu'il n'y parait, notamment lorsqu'un brin d'americana pointe le bout de sa réverbe ("Chances are").

A ajouter sur votre lettre au bonhomme rouge, même si ce disque a déjà quelques mois, nul doute qu'il fera un effort pour le trouver, ne serait-ce que sur un site de vente de musiques dématérialisée, mais attention, je vous conseille le disque entier, pas de tube à proprement parler en dehors du contexte.

"Firefly" et son côté Jeffrey Lewis country (Herman Dune autrement dit) devrait finir de vous convaincre.

Retrouvez Ni vu ni connus régulièrement sur Froggy's Delight. En attendant soyez curieux et vigilants !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Hourglass de Dave Gahan
La chronique de l'album Ostinato de Versari
Versari en concert au Nouveau Casino (27 septembre 2005)
La chronique de l'album Stargazing de Alpha
Alpha en concert au Nouveau Casino (5 mars 2003)
Alpha en concert au Festival Solidays 2004 (vendredi)
Alpha en concert au Festival Au Pont du Rock 2005
Alpha en concert au Festival Jardin du Michel #10 (édition 2014)

En savoir plus :

Le site officiel de Fruitkey
Le site officiel de Dave Gahan
Le site officiel de Remate
Le site officiel de Versari
Alpha sur MySpace


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Le Morceau caché, Les ondes Alpha (20 avril 2008)


# 1er juin 2020 : Retour à la réalité

Le monde d'après ne sera sans doute pas mieux que celui d'avant. Ces 2 mois de répit n'auront sans doute servi qu'à amplifier les frustrations en tout genre. Sans prétendre y remédier voic de quoi vous détendre un peu avec notre sélection culturelle de la semaine.

vous pouvez également revoir notre première émission "La mare aux grenouilles" sur la Froggy's TV. Suivez la chaine pour ne pas rater émissions et concerts en direct.

Du côté de la musique :

"Nunataq" de Alexandre Herer
"Vodou Alé" de Chouk Bwa & The Angstromers
"Wallsdown" de Enzo Carniel
Interview de Jo Wedin et Jean Felzine à l'occasion de leur concert sur la Froggy's TV
"Pictures of century" de Lane
"Lullaby (mix #15)" nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"Introssessions" de Minhsai
"Guinea music all stars" de Moh! Kouyaté
"Parcelle brillante" de Orwell
"Evocacion" de Quatuor Eclisses
"Is this natural" de Tazieff
"EP 2" de The Reed Conservation Society
et toujours :
Interview de Roman Rappak autour de son nouveau projet Miro Shot
"Par défaut" de Antoine Hénaut
"Three old words" de Eldad Zitrin
"Night dreamer direct to disc sessions" de Gary Bartz & Maisha
"Mareld" de Isabel Sörling
"Miroir" de Jean Daufresne & Mathilde NGuyen
"Self made man" de Larkin Poe
"Notre dame, cathédrale d'émotions" de Maitrise Notre Dame de Paris
"Enchantée" de Marie Oppert
"Miroirs" de Quintet Bumbac

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

les créations contemporaines :
"Le Mardi à Monoprix" de Emmanuel Darley
"Lucide" de Rafael Spregelburd
"Le Royaume des animaux" de Roland Schimmelpfennig
"Délivre-toi de mes désirs" de María Velasco
"L'étudiante et Monsieur Henri" de Yvan Calbérac
de la comédie signée Pierre Palmade:
"Ma soeur est un chic type" de Pierre Palmade
"Pièce montée" de Pierre Palmade
"10 ans de mariage" de Alil Vardar
Au Théâtre ce soir :
"On dînera au lit" de Marc Camoletti
"Le canard à l'orange" de William Douglas Home
"L'Or et la Paille" de Barillet et Grédy
les classiques par la Comédie française :
"L'Avare" de Molière
"Les Rustres" de Goldoni
du côté des humoristes :
un spécial Christophe Alévêque à l'occasion de son inédit 2020 "Le trou noir"
avec
"Christophe Alévêque - Super rebelle... et candidat libre"
"Christophe Alévêque revient bien sûr"

"Christophe Alévêque - Debout"
et du théâtre lyrique revisité:
"Le Postillon de Lonjumeau" d'Adolphe Adam par Michel Fau
"Turandot" de Puccini par Robert Wilson
et de la caricature joyeuse avec "The Opera Locos"

Expositions :

découvrir la visite en ligne d'expositions virtuelles annulées :
"Giorgio de Chirico. La peinture métaphysique" au Musée de l'Orangerie
"Pompéi" au Grand Palais
et "Plein air, de Corot à Monet" au Musée des Impressionnismes de Giverny
s'évader en un clic en direction de la province :
à Nice pour une visite virtuelle du Musée Magnin et celle de l'exposition "Soulages, la puissance créatrice" à la Galerie Lympia
de l'Europe :
en Espagne vers le Musée Carmen Thyssen à Málaga
et en Allemagne avec la visite des 3 niveaux de la Kunsthalle de Brême
et plus loin encore aux Etats-Unis vers le Musée Isabella Stewart Gardner à Boston
et le Musée d'Art de Caroline du Nord à Raleigh
avant le retour sur Paris pour découvrir les éléments décoratifs de L’Opéra national de Paris

Cinéma at home avec :

de l'action :
"Code 211" de York Alec Shackleton
"Duels" de Keith Parmer
de la comédie : "Le boulet" de Alain Berbérian et Frédéric Forestier
du drame :
"Marion, 13 ans pour toujours" de Bourlem Guerdjou
"Happy Sweden" de Ruben Östlund
de la romance :
"Coup de foudre à Jaïpur" de Arnauld Mercadier
"Marions-nous !" de Mary Agnes Donoghue
du thriller :
"The Watcher" de Joe Charbanic
"Résurrection" de Russell Mulcahy
du fantastique : "Godzilla" de Masao Tamai
les années 40 au Ciné-Club :
"Boule de suif" de Christian Jaque
"Le carrefour des enfants perdus" de Léo Joannon
et un clin d'oeil au début du cinéma avec "Le Voyage dans la Lune" de Georges Méliès

Lecture avec :

"BeatleStones" de Yves Demas & Charles Gancel
"L'obscur" de Phlippe Testa
"La géographie, reine des batailles" de Philippe Boulanger
"Trouver l'enfant / La fille aux papillons" de René Denfeld
et toujours :
"J'aurais pu devenir millionnaire, j'ai choisi d'être vagabond" de Alexis Jenni
"Les Beatles" de Frédéric Granier
"Washington Black" de Esi Edugyan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=