Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dionysos
Oui FM  (Paris)  12 décembre 2007

Après les Luke, les Babyshambles, c’est au tour des Dionysos de squatter le hall de Oui FM pour un concert acoustique. Arrivé une demi-heure à l’avance, je rejoins les quelques personnes déjà présentes. Le groupe est en pleine répétition, derrière les portes vitrées. Assez marrant de les voir jouer tout seuls derrière une vitrine.

Une fois, le public entré, on doit être une grosse cinquantaine au maximum, Christophe Crénel vient présenter le groupe et c’est parti pour quarante minutes de concert.

Dionysos commence par "Le jour le plus froid du monde". Sur la musique du morceau, Mathias commence à lire le début de son roman "La mécanique du coeur". Le texte est à moitié parlé, à moitié chanté. Une fois le décor planté, le chanteur reprend les vraies paroles de la chanson, une très bonne version de ce titre.

Le groupe enchaîne aussitôt avec "When The Saints Go Marchin’in". Même dans cette configuration acoustique, avec très peu d’espace sur scène, Mathias trouve le moyen de sautiller et de gesticuler tout le long des chansons.

L’intro à l’ukulélé amène "Tais-Toi Mon Coeur". Le public reprend la partie chantée par Olivia Ruiz sur l’album. Mathias demande alors au public de crier "cunnilingus" pour lancer la chanson "Cunnilingus Mon Amour !". Il s’efforce alors d’imiter l’accent espagnol de Rossy De Palma (qui chante ce titre en duo avec Babet sur l’album). Il avouera s’être entraîné des heures devant sa glace en regardant des films d’Almodovar.

Mathias prévient ensuite : "voilà une autre histoire de cul mais plus Pinocchio" et il nous raconte "Les Effets De Mademoiselle Clé". Vient le tour du single "L’homme Sans Trucage", superbement interprété, notamment les choeurs remplaçant Jean Rochefort.

Un petit intermède pour accorder l’ukulélé qui refusera obstinément de se laisser faire et c’est parti pour "La Berceuse Hip Hop Du Docteur Madeleine". "Whatever The Weather" en guise de dernier titre avec un Mathias survolté qui grimpera sur le comptoir de la radio avant de tenter un slam d’environ 50 centimètres. Le groupe jouera "Hamac Of Clouds" (le titre caché de l’album) pour terminer le concert.

Bref, un concert très sympa, dans un cadre intimiste. L’occasion de découvrir des nouvelles versions et des interprétations différentes de ces nouveaux titres.
Une petite déception quand même, l’absence de Babet, bizarre de voir les Dionysos sans Babet sautillant au violon.

Mais bon, une chose est sûre, ce concert m’a vraiment donné envie d’aller les voir au Casino de Paris, le 20 mars 2008, pour un concert plus long avec cette fois, j’espère, les invités du disque présents sur scène !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Whatever the Weather de Dionysos
La chronique de l'album Monsters in love de Dionysos
La chronique de l'album Monsters in love - DVD de Dionysos
La chronique de l'album Eats Music de Dionysos
Dionysos en concert au Festival Solidays 2003
Dionysos en concert à l'Olympia (17 mai 2003)
Dionysos en concert au Festival La Route du Rock 2004 (dimanche)
Dionysos en concert au Festival Les Inrocks 2005
Dionysos en concert au Festival Halloween 2005
Dionysos en concert au Festival Garorock 2006 (vendredi)
Dionysos en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (samedi)
Dionysos en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (samedi)
Dionysos en concert au Festival Les Eurockéennes 2006 (vendredi)
Dionysos en concert au Festival des terre-Neuvas 2006 (dimanche)
Dionysos en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (dimanche)
Dionysos en concert au Festival International de Benicassim 2006 (vendredi)
Dionysos en concert à Casino de Paris (20 mars 2008)
Dionysos en concert à Zénith (24 avril 2008)
Dionysos en concert au Festival Art Rock #25 (2008)
Dionysos en concert au Festival Art Rock 2012 - vendredi
Dionysos en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #24 (2012) - vendredi
Dionysos en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
Dionysos en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du vendredi
Dionysos en concert à L'Aéronef (jeudi 13 décembre 2012)
La conférence de presse de Dionysos (août 2004)
L'interview de Babet - Dionysos (29 octobre 2005)

En savoir plus :

Le site officiel de Dionysos


Frizet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=