Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Têtes Raides
Banco  (Mon Slip)  décembre 2007

20 ans, 10 albums, 2 lives et 2 compiles, voilà des chiffres qui parlent d'eux-même. Les Têtes Raides sont certainement un des trois groupes français les plus intègres et les durables dans le temps. 20 ans et pas une ride comme le prouve le dernier né Banco.

Quelques changements de personnel sont passés par là (le dernier en date, le départ de Lulu, batteur et bien plus) mais la bande de Christian Olivier est toujours fidèle à sa philosophie et à sa ligne de conduite. Moins tendu que son prédécesseur, la nouvelle galette est plus mélodique et acoustique. Mais chez les Têtes Raides, le calme apparent n'est souvent qu'un leurre.

L'engagement n'est jamais loin et c'est plutôt salvateur à l'heure de la politique spectacle et des mesures honteuses. Ainsi, les accents méditerranéens de "Expulsez-moi" nous proposent une magnifique piqûre de rappel sur la condition des sans-papiers près de huit après "L'iditenté". Les années passent mais les questions sociales restent. Les Têtes Raides gardent le cap nous le rappelant avec conviction en chansons ou dans le cadre du KO social. Militantisme sans démagogie, engagement sans embrigadement, indépendance tout simplement.

Quand on regarde en arrière la discographie des Têtes Raides, la première chose que l'on puisse dire c'est qu'elle a de la gueule. Banco ne dépareille pas loin de là. Chaque album du groupe est une pièce unique, une nouvelle pierre participant à l'oeuvre globale.

Avec Banco, les Têtes Raides nous offrent onze titres excellents. La poésie des textes, véritable marque de fabrique, ravit nos oreilles. Le monumental "Notre besoin de consolation est impossible à rassasier", tiré d'un texte de l'auteur suédois Stig Dagerman est un des moments forts. Cette chanson de vingt minutes, loin d'être poussive, est construite autour de ce texte fort clamé par un Christian Olivier impeccable. Comme souvent, les amis sont invités à la danse. Le joueur de luth Hakim Hamadouch, compère de Rachid Taha est de la partie, tout comme la petite soeur Olivia Ruiz sur le tonique "Plus haut".

Certains instruments font également leur grand retour après une pause sur Fragile. "On s'amarre", "Tam tam" et "J'ai menti" font ainsi la part belle au piano à bretelle. Le délicat "Les autres" invite de nouveau les guitares nylons bien que les guitares électriques reprennent du service sur "Banco".

Les Têtes Raides nous livrent un excellent album. Une fois de plus me direz-vous. Plus accessible, ce dernier rejeton ravira celles et ceux qui n'ont pas pu (ou su) adoper les radicaux Qu'est-ce qu'on s'fait chier et Fragile.

En cette période de Noël, vous tenez là un cadeau qui ravira plusieurs générations. Avec les Têtes Raides, une nouvelle fois, on dit banco...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Fragile des têtes raides
La chronique de l'album Corps de mots de Têtes raides
La chronique de l'album Les Terriens de Têtes Raides
Têtes Raides en concert au Festival Solidays 2004 (dimanche)
Têtes Raides en concert au Festival des Terre-Neuvas de Bobital 2004
Têtes Raides en concert au Festival des Terre Neuvas à Bobital (Galerie photos)
Têtes Raides en concert au Festival Solidays 2005 (samedi)
Têtes Raides en concert au Zénith (30 mars 2006)
Têtes Raides en concert au Festival Art Rock 2006 (Dimanche)
Têtes Raides en concert au Festival Class'Rock 2006
Têtes Raides en concert à La Maroquinerie (26 novembre 2007)
Têtes Raides en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - vendredi
Têtes Raides en concert au Festival Foreztival 2011 (7ème édition)
La conférence de presse des Têtes Raides (9 juillet 2005)
L'interview des Têtes Raides (24 mars 2006)
L'interview de Têtes Raides (vendredi 12 avril 2013)
L'interview de Têtes Raides (lundi 17 février 2014)

Christian Olivier en concert à Théâtre des Bouffes du Nord (28 février 2005)
Christian Olivier en concert au Festival Les Nuits de l'alligator 2007 (mardi)

En savoir plus :
Le site officiel de Têtes Raides
Le Myspace de Têtes Raides
Le Facebook de Têtes Raides


Groggy         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=