Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Women in love
Espace Beaujon  (Paris)  décembre 2007

Comédie écrite et mise en scène par Charlotte Rousseau avec Eléonore Guipouy, Laure Fernandez, Agathe Dumont, Allison Vieuxmaire et Charlotte Rousseau.

Cinq sièges orange à grosses fleurs, dans le plus pur style kitsch des seventies sont alignés. Un vieil électrophone joue la version instrumentale de tubes des années 70 (Michel Sardou, Sylvie Vartan...). Posé sur l'un des sièges, une boule à facettes donne à la salle tout entière l'ambiance d'un dancing de province.

Elles arrivent l'une après l'autre, dansant chacune d'une façon surréaliste et différente puis s'installent pour attendre on ne sait quoi (un cavalier pour une danse, un instant au micro, une audition pour la gloire ?) Il y a, entre autres, une hôtesse Tupperware un peu coincée (Allison Vieuxmaire, excellente) ou une glamour girl qui se déguisera en lapin géant (superbe Eléonore Guipouy).

Elles se jaugent, se défient, s'allient, se tirent dans les pattes...puis se retrouvent ensemble comme à la parade pour une chorégraphie collective. Sur une bande-son qui mélange vieux vinyls rayés d'époque et samples de boîte à rythme, les cinq danseuses - comédiennes de la Presque Compagnie - avec une énergie frénétique, chamboulent tout, aussi bien au propre qu'au figuré, avec une délectation évidente et communicative.

Devant l'avalanche de gags de ces figures anachroniques, le public est vite gagné par l'hilarité. D'autant que les comédiennes fourmillent d'inventivité dans un humour très british et décalé. Les chorégraphies sont impeccablement efficaces et prouvent le niveau intrinsèque de ces cinq-là dans des styles aussi divers que nombreux. La recherche est permanente, les idées fusent et l'humour emporte tout.

Et puis au détour d'une chanson ou d'une danse, commence à poindre une petite nostalgie vivace d'un rêve de princesse jamais exaucé ou d'une apprentie-gymnaste maladroite, entre rire et désenchantement. Une fois le costume enlevé, on se retrouve comme à une fin de bal, espérant encore un prince charmant qui ne viendra plus.

Tout le spectacle avance constamment sur ce fil ténu, en fragile équilibre entre désespoir et autodérision. Conçu par Charlotte Rousseau (irrésistible de drôlerie), "Women in love" est un exultant jeu de massacre sublime de folie en même temps qu'une formidable satire de la société de consommation. Et biensûr une réflexion sur l'amour.

Un spectacle dynamité, inventif et vraiment prometteur.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=