Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Beaucoup de bruit pour rien
Théâtre du Nord-Ouest  (Paris)  janvier 2008

Comédie de Shakespeare, adaptation et mise en scène de Sylvain Ledda, avec Sacha Petronijevic, Laurence Hétier, Pascal Guignard, Alexia Papineschi, Yves Jouffroy, Isabel de Francesco, Jean Tom, Mathieu Desender, Anabel Gransange, Yannick Bautista, Jean Haas, Hervé Colombel, Diane de Segonzac et Vania Fernandez.

"Beaucoup de bruit pour rien", tragi-comédie étiquetée "comédie romantique", recèle un quasi condensé de l’œuvre de Shakespeare, en ce qu’elle constitue un habile patchwork de ses thèmes récurrents, qu’il développe de manière plus unitaire dans ses autres opus.

Les passions humaines, l’amour, bien sûr, sous toutes ses formes avec des couples en miroir, l’amour romantique presque convenu et l’amour vivant, l’orgueil et la jalousie mais aussi, l’amitié aussi bien masculine que féminine, avec, en mouche du coche, la rumeur sur fond de propension générale à la mystification.

Revenant de campagne, le prince d’Aragon, doté d’un demi-frère ombrageux, prend ses quartiers, avec deux de ses frères d’armes, un amant idéal et un célibataire misogyne, chez le gouverneur de Messine pourvue d’une fille, adorable ingénue, et d’une nièce, sœur de plume de la Catarina de "La mégère apprivoisée".

Prologue propice aux marivaudages, mascarades et mystifications dont les fils, aiguisés comme des rasoirs, se croisent toujours dangereusement. Le rideau peut se lever sous les auspices des nobles figures représentant l’autorité patriarcale, privée et publique, souvent peu clairvoyantes (Yves Jouffroy parfait père dépassé par les événements et Isabel de Francesco, remarquable en pour prince androgyne qui se pique d’entremise).

Pendant que les jeunes amants de conte de fées roucoulent (Pascal Guignard, prince charmant idéal qui après la guerre recherche des plaisirs douillets et délicats, et Alexia Papineschi, délicieuse ingénue au visage de poupée de porcelaine), les beaux caractères s’affrontent en une magnifique joute amoureuse (Laurence Hétier qui incarne sous l’apparence de pucelle rétive et androphobe, sœur de plume de la Catarina de "La mégère apprivoisée", une jeune femme étonnamment moderne et Sacha Petronijevic un éblouissant et railleur qui se déclare "le bourreau déclaré du beau sexe" et qui va trouver son maître). Pendant ce temps, le jaloux complote. Jean Tom excelle dans le rôle du bâtard envieux et méchant, pâle hybride de Iago, Richard III et Tartuffe, qui va semer un climat délétère.

Et ce sera de l’intervention inopinée de deux personnages, à la fois farcesques et beckettiens, Diane de Segonzac et Sylvain Ledda, truculents watchmen, que dépendra le dénouement heureux. Le fléau de la balance penche alors vers la comédie et tout finit au son des flûtes nuptiales.

Sylvain Ledda signe avec réussite l’adaptation et la mise en scène de cette comédie d’intrigues qui repose sur la justesse et la subtilité de l’interprétation des comédiens qu’il a réuni au sein d’une distribution judicieuse et harmonieuse.

En effet, il a su traiter de manière intelligente et suffisamment ambigue cette œuvre pour laisser entière la magie du théâtre, et illustrer la frontière ténue entre la comédie et le drame tout en laissant affleurer le divertissement.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=