Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La nuit des reines
Théâtre des Variétés   (Paris )  janvier 2008

Comédie de Michel Heim, mise en scène de Jean-Pierre Rouvellat, avec Gwenda Guthwasser, Franck Isoart, Renato Nasi, Guillaume Lucas et Michel Heim.

Créée en 2000 "La Nuit des Reines" concoctée par Michel Heim est devenue, à l'instar de la comédie shakespearienne dont elle tarabuste le titre, un classique dans son registre, qui laisse dans son sillage une foule de spectateurs ravis.

Le registre de Michel Heim est celui du divertissement parodique. Depuis plus de deux décennies, il n'a cessé de tremper sa plume féconde dans la sympathique encre de la parodie qu'il décline, avec talent et humour, aussi bien en revues et comédies musicales pour la Compagnie des Caramels Fous, association d'amateurs gays chantants et dansants composée "des garçons, encore des garçons, rien que des garçons" dont il assure la direction, en comédie en prose pour la Compagnie Les emplumés et en pièces historiques en vers comme en l'occurrence pour la Compagnie Les Amis de Monsieur, deux émanations de la première.

"La Nuit des Reines" ne déroge pas à la règle avec ce joyeux méli-mélo aux plus hauts sommets de l'Etat dans un 16ème siècle farcesque. Catherine de Médicis joue les marieuses pour son fils préféré, Henri III, qu'elle espère voir convoler en justes noces politiques avec Elisabeth d'Angleterre. Mais celui-ci, toujours fourré dans les jupes de sa sœur Margerite de Navarre, rechigne à l'idée de devoir besogner la reine vierge présentée comme un vieux boudin et imagine de déjouer l'entreprise en devenant le parangon du bilboquet. Par ailleurs, l'Albion, déjà perfide et soupçonneuse, débarque à Paris déguisée en homme et accompagnée d'un lord plutôt gay.

La suite est aisée à imaginer : de travestissements en quiproquos, cette "comédie de mœurs légères", toutes voiles et vapeurs dehors, dévoile un envers du décor imaginaire de l'imagerie historique sans dessous dessus, sans sens interdit, pour un plaisir de tous les sens.

Le tout en vers et contre toute mélancolie, en alexandrins savamment tournés et désopilants, mêlant calembours grivois et références savantes, de Shakespeare à Corneille en passant par Feydeau et Marivaux, et d'autres à deviner, in vivo, détournements de textes de chansons célèbres et anachronismes savoureux. Car Michel Heim n'est pas un lapin de trois semaines et il regorge de savoir faire et d'esprit à propos bien placé.

Dès lors le tout ne demande qu'une mise en scène alerte, en l'espèce celle de Jean-Pierre Rouvellat, pour un quintet de comédiens irrésistibles.

Renato Nasi est totalement truculent et désopilant dans le rôle de l'austère bigote Catherine de Médicis, matrone royale doublée d'une mamma italienne tyrannique, suffoquant sous les bouffées de chaleur d'une ménopause galopante qui n'a pas totalement désactivée une libido toute méditerranéenne.

Un tempérament héréditaire pour la célèbrissime reine Margot, pulpeuse nymphomane qui n'a pas sa langue sans sa poche (sic), allègrement interprétée par Gwenda Guthwasser. De quoi perturber la sexualité de son rejeton favori, le très "mignon" Henri III, à qui Franck Isoart, craquant, prête son physique délicat.

Guillaume Lucas, parfait dans le rôle de l'amante anglaise et Michel Heim en imparable very british queen Elisabeth, qui ne rechigne pas à la gaudriole, forment tous deux un duo détonnant.

La prestation est jubilatoire et idéale pour bodybuilder les zygomatiques et réviser son Histoire de France vue par le petit bout ... de la lorgnette… bien sûr !

 

En savoir plus :

Le site officiel de Michel Heim


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=