Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le jeu de l'amour et du hasard
Théâtre Mouffetard  (Paris )  janvier 2008

Comédie de Marivaux, mise en scène de Xavier Lemaire avec Isabelle Andréani, Gaëlle Billaut-Danno, Bernard Carpentier, Julien Cigana, Xavier Clion, Christian Dubouis et Michaël Gaudeul.

Dorante et Silvia sont deux jeunes nobles en voie de se marier. Leurs pères, amis depuis longtemps, ont mis au point cette union. Si leur prétendant (e) semble tout à fait convenir aux  normes, les futurs ne sont pourtant pas rassurés et projettent tous deux de se travestir en leur valet respectif pour tester leur promis(e).

Mis au courant de la double supercherie M. Orgon, père de Sylvia en avise son fils Mario, afin d’étudier et de profiter agréablement de la situation. Les deux valets transformés en maîtres parvenus enchaînent  maladresses et polissonneries tandis que les deux jeunes amants ne parvenant à cacher sous leurs habits leur condition initiale, rivalisent de remarques subtiles et de traits d’esprit.

La suite n’est qu’accumulation de scènes diablement amusante soupoudrées d’une ambiguïté constante. Xavier Lemaire ne se restreint pas au classique : il plante un décor plus ou moins intemporel et fait camper à ses acteurs des personnages qui pourraient tout autant l’être ….si il n’y avait le langage marivaudien : un langage joué, mis à l’épreuve, aux sources de ce  qu’on a appelé le "marivaudage".

Art de la suggestion, analyse fine de l’amour et du jeu des apparences, confusion des sentiments couplé d’un art de la farce consommé (grâce aux personnages savoureux des valets) se mêlent et donnent à cette pièce le succès qu’on lui connaît.

Si les premières minutes ne le laissent pas forcément présager et peuvent paraître un peu affectées, il faut peu de temps pour s’investir dans l’intrigue et trouver à chaque comédien un grand intérêt et instaurer avec eux une joyeuse complicité : le plaisant duo formé par M. Orgon et son fils est à ce sujet délectable.

Sans la détourner de son sens initial, Xavier Lemaire confère un certain modernisme à cette pièce riche de sens, alliant légèreté et élégance pour "qu’à l’issue de chaque représentation le spectateur s’en aille chargé d’allégresse, de sensualité et d’émotion et que, sous le masque de la comédie, le jeu cruel des apparences sociales se révèle". 

 

Charlotte Cousin         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 août 2017 : Comme un air de Week End

Cette semaine, avec son pont du 15 août, va ressembler à un long week end qui se termine en beauté par le festival de La Route du Rock. Voici quand même quelques petites chroniques à lire à vos heures perdues, entre 2 averses ou 2 concerts, avant la plage, après la sieste...

Du côté de la musique :

"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune
et toujours :
"La vie sur les os" de Géraldine Torres
"Goodnight Rhonda Lee" de Nicole Atkins
"Oh, Sealand" de Oddfellow's Casino
"Every valley" de Public Service Broadcasting
"A Rift in Decorum : Live at the Village Vanguard" de Ambrose Akinmusire
"A new kind of freedom" de The Celtic Social Club
Youri Defrance et Jupiter & Okwess, ni vus ni connus mais à découvrir
Pondichery Bomb en session de la semaine
Interview de François Fleuret à propos de la Route Du Rock 2017
dernier petit tour du côté des Vieilles Charrues

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Karel Appel - L'Art est une fête !" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Une femme douce" de Sergei Loznitsa
"Lumières d'été" deJean-Gabriel Périot
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=