Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Secousses internes
La Maison des Métallos   (Paris )  janvier 2008

Spectacle écrit et interprété par Marie Mengès dans une mise en scène de Jacky Katu.

Assis devant la scène, quelques minutes avant l’entrée de Marie Mengès, c’est à la fois une sensation de froideur, d’enfermement et, en même temps, ce côté intimiste plus chaleureux qui s’offre à vous. On ne sait vraiment pas à quoi s’attendre…

Une chaise très "design" et très "flashy" puis deux, ou trois autres accessoires sont dispersés sur cette scène dont la matière ressemble à du plexiglas. Très surprenant ! Des vitres en plastiques sont installées autour du plateau dans lesquelles on voit se refléter sans cesse la silhouette de Marie Mengès.

Et là, elle entre… Une créature d’une finesse et d’un charisme irréprochable apparaît. Elle est époustouflante tant par sa beauté que par son style vestimentaire plus qu'original. Son histoire et ses aventures surtout le sont d'autant plus. Qui d'entre toutes les femmes n'a jamais rêvé un jour de rencontrer LE prince charmant, celui qui sans rien vous demander, vous emmènerait avec lui à l'autre bout du monde, et surtout pour le jour de l'an...

Marie Mengès nous délivre sa vision de cette épopée parfois dure même violente, parfois plus douce et romantique. A travers son écriture très actuelle, il est simple de s'y reconnaître ou bien de s'y transposer. La mise en scène vous transporte comme dans une espèce de bulle assez loufoque et carrément déjantée.

Ces gestes qu'elle répète sans cesse tel un robot ou encore cette caméra qui projette des images d'elle en train de nous parler en articulant de façon à ce que l'on voit parfaitement l'intérieur de sa bouche. Marie Mengès ne s'arrête jamais, elle a une pêche d'enfer, elle gigote, danse, crie, hurle, tape sur les vitres en plexi... Bref, c'est réellement explosif.

La performance tant physique que psychologique est incontestable. Pour aller plus loin encore... au-delà de la performance scénique, c'est un état des lieux de la femme, du sexe et des idées reçues au XXIème siècle qu'offre cet OTNI (objet théâtral non identifié).

Des secousses, en clair on peut en avoir aussi sur la terre ferme, et personne ne peut en sortir indifférent, la preuve...

 

TB         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 août 2017 : Comme un air de Week End

Cette semaine, avec son pont du 15 août, va ressembler à un long week end qui se termine en beauté par le festival de La Route du Rock. Voici quand même quelques petites chroniques à lire à vos heures perdues, entre 2 averses ou 2 concerts, avant la plage, après la sieste...

Du côté de la musique :

"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune
et toujours :
"La vie sur les os" de Géraldine Torres
"Goodnight Rhonda Lee" de Nicole Atkins
"Oh, Sealand" de Oddfellow's Casino
"Every valley" de Public Service Broadcasting
"A Rift in Decorum : Live at the Village Vanguard" de Ambrose Akinmusire
"A new kind of freedom" de The Celtic Social Club
Youri Defrance et Jupiter & Okwess, ni vus ni connus mais à découvrir
Pondichery Bomb en session de la semaine
Interview de François Floret à propos de la Route Du Rock 2017
dernier petit tour du côté des Vieilles Charrues

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Karel Appel - L'Art est une fête !" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Une femme douce" de Sergei Loznitsa
"Lumières d'été" deJean-Gabriel Périot
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=