Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Luke Temple
Snowbeast  (Minimum)  janvier 2008

Luke Temple ne désigne pas un quelconque monument érigé en l'honneur de Thomas Boulard. Ici ne se pratique pas le matraquage de tympans, ni le karaoké sur les meilleurs tubes de Noir Désir. On ne pratique d'ailleurs pas davantage le rock'n roll à gorge déployée.

Ce temple est bien plus serein, voire zen, et est tout entier dédié à la cause du songwriting décomplexé, sans être complexe, et varié ,sans tomber dans la variété avariée.

Ainsi, la pop de "Saturday people" et son refrain à plusieurs voix font penser à un Beach Boys période Brian Wilson tandis que "Serious" et son rythme nonchalant mâtiné de quelques sonorités électro, n'est pas sans rappeler Jay Jay Johanson dans un numéro de séduction dont il a le secret.

Mais plus que tout cela, cette voix toujours juste, sûre d'elle, qui ne craint pas de s'égarer dans les aigus, ne peut pas échapper bien longtemps à la comparaison avec Jeff Buckley, comme sur le très beau "People do" dont on pourrait croire les premières mesures tout droit sorties du "Live @ siné" de feu Jeff. Un "People do" au refrain court et imparable, toujours avec cette même nonchalance réservée habituellement au blues, à Ben Harper (première période) ou encore à Patrice et son reggae acoustique si sexy.

Mais les chansons de Luke Temple ont quelque chose en plus. Un grain de sable qui, à chaque instant, menace de venir perturber cette belle mécanique de composition. Solides comme un roc, les mélodies résistent, mutent et se renforcent de ces parasites finalement parfaitement intégrés comme sur "The owl song" ou "Time rolls a hill" et son electro folk improbable.

Au final, on a bien du mal à trouver une chanson plus qu'une autre à sortir du lot, non pas par manque de relief de l'ensemble, mais par une cohérence et une qualité qui font plaisir à entendre.

Notons quand même "People do" et "Conqueror" comme les deux incontournables de ce disque remarquable.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Hold a match for a gasoline world de Luke Temple
La chronique de l'album Good Mood Fool de Luke Temple
Luke Temple en concert à La Maroquinerie (29 octobre 2006)

En savoir plus :

Luke Temple sur MySpace


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Luke Temple (29 février 2008)


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=