Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Philippe Katerine
Border Live cd/dvd  (EMI)  novembre 2007

"J’ai construit un immeuble dans une chambre de bonne" *, ne serait-ce pas la quintessence du travail de Katerine.

Et dans le DVD de sa tournée qu’on peut aisément qualifiée de triomphale, nous en avons encore la preuve. Le disque Live, sorti seul, n’aurait certainement pas apporté grand-chose à l’aventure, mais le fait d’ajouter le DVD de la tournée transforme l’exercice de manière magistrale. Ce n’est pas le film du concert dans la plus grande salle : le zénith par exemple : le choix aurait été trop facile et, dans un sens aurait déçu le public.

Dans le DVD, ce n’est pas une soirée mais plusieurs. Et les chansons se diffractent de manière kaléidoscopique en différents lieux où chaque fois Katerine, accompagné, soutenu, porté par le groupe, les musiciens des ex-Littles Rabbits, ose une nouvelle expérience.

Alors il ne s’agit plus d’une tournée mais de concerts devenus happenings, performances. Chaque soir il se transforme, le torse peint et conduit un spectacle ou plutôt un show. Comme s’il était question de transcender le dérisoire ; la chambre de bonne est là, une discothèque, là une petite salle peut-être une salle polyvalente, là le zénith.

Qu’est ce qu’un artiste s’il n’apporte pas du rêve, des couleurs, et de l’amour ?

Katerine est un des rares aujourd’hui à se jouer des codes et des représentations : longtemps seul à la guitare, il est aujourd’hui chorale. Les musiciens déguisés participent activement à la fête. La démarche n’est pas loin d’être politique sous la dérision.

Issu de la France rurale il semble y retourner avec délectation. Rappelons-nous le clip de Louxor, j’adore : tout d’abord interloquée, abasourdie la population du village finit par acclamer les individus hybrides : hommes aux atours de féminins, femmes parodiant les clodettes… Une manière de rappeler qui fait, et défait le strass, les paillettes d’un showbiz devenu parisianiste.

La France d’en bas prendrait les places VIP ?!! Quel bouleversement, quelles explosions dans une société ronronnante et compartimentée comme jamais.

Bordélique le border live ? Le film de la tournée Robot après tout est au contraire réglé au millimètre, saluons la prouesse du monteur, qui fait d’un film des dizaines de petits clichés, instantanés d’un artiste qui s’adresse tour à tour à des enfants pour construire une humanité nouvelle ( la casquette de révolutionnaire argentin n’est pas là par hasard) puis aux adultes avec des titres comme "Excuse moi" …

Tourbillons argentins, rythmes vifs le DVD Borderlive est une bonne surprise et si "tu n’y vois que du feu, [faut] croire que tu as de la merde dans les yeux"*.

 
*Les grands restaurants, Ph. Katerine

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Robots après tout de Katerine
La chronique de l'album Aéronef de Katerine - Da Brasilians
La chronique de l'album Le Film de Katerine
Katerine en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (samedi)
Katerine en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi)
Katerine en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi) - 2ème
Katerine en concert au Festival La Route du Rock 2006 (dimanche)
Katerine en concert au Festival des Vieilles Charrues 2007 (jeudi)
Katerine en concert au Fil (jeudi 9 décembre 2010)
Katerine en concert au Festival Solidays #13 (édition 2011) - vendredi
Katerine en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Vendredi
Katerine en concert au Festival Fnac Live #6 (édition 2016) - vendredi 22 juillet
La conférence de presse de Katerine (29 avril 2006)
L'interview de Katerine (15 août 2006)

le site Borderlive


Sandrine Gaillard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

La Chanson Du Jour 5 - Huitième Ciel de Katerine (12 juin 2016)


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=