Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The National
La Guinguette pirate  (Paris)  22 juin 2003

L'écoute de "Sad songs for dirty lovers " dernier album de The National ne peut en rien laisser présager de sa performance scénique! Pas davantage d'ailleurs que de voir ses membres avant le concert, comme ce fût notre cas, pendant une presque trop sérieuse interview !

The National est manifestement un groupe de scène composé de musiciens, et des bons, et d'un chanteur charismatique qui ne peuvent que prendre du plaisir à jouer en live. Et bien que court, ce fût un des meilleurs concerts de la saison !

Dès les premières notes, on comprend pourquoi Matt Berninger cite Joy Division ainsi que les comparaisons redondantes des chroniqueurs avec Stuart Staples (le chanteur des Tindersticks), même si il avoue ne pas connaitre ce groupe avant qu'on lui en ait parlé.

Aidé par Jim Beam (version bouteille, à la manière de Calvin Russell et son Jack Danielsl), son fidèle compagnon qui finira confisqué par le batteur, accroché au mirco, chaviré, perché sur la pointe des pieds, en déséquilibre constant, Matt Berninger chante les yeux clos, perdu, noyé dans l'interprétation de ses textes. Quand il ne chante, pas, il boit, il fume, et surtout il se tient dos au public et arpente la trop petite scène, se contorsionne, se plie en deux, sous le regard mi inquiet, mi comprehensif de Aaron.


Et The National ont un son ce qui n'est pas le moindre de ses intérêts. En live, le son est plus brut, plus dense, plus rock'n'roll pourrait on dire et toute la puissance contenue sur le disque se libère ici. Mais attention puissance n'est pas synonyme de bruitisme et décibels et bien que les lignes mélodiques ou rythmiques soient identiques, les morceaux sont magistralement interprétés au sens premier du terme et prennent une tout autre dimension que la voix de Matt exploite à la perfection.

Ainsi si "John's star" par exemple reste proche de la version initiale, "Lucky you", ballade folk-rock propre sur elle sur l'album, devient sur scène une incroyable machine de guerre à broyer les idées noires , les guitares se font plus vicieuses, la voix incontrôlée nous livre des émotions mises sur la touche par les arrangements de l'album et "Murder me Rachel" se rapproche beaucoup du chant torturé de Ian Curtis.

The National alternera des morceaux de son ancien album "Brassland" et nous créditera de quelques inédits pendant près d'une heure où il démontrera un véritable potentiel qui laisse rêveur pour l'avenir quand on sait qu'il ne jouait pratiquement pas en live avant son premier album.

Impossible de ne pas songer aux concerts de Joy Division tels qu'ils sont rapportés ou se rappeler le live semi épileptique de Nick Cave à l'Olympia.

Un excellent concert d'un groupe qui pourrait bien défrayer la chronique dans quelques temps avec ses prochains concerts à l'automne et la sortie d'un nouvel album prévu pour début 2004.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Sad songs for dirty lovers de The National
La chronique de l'album Cherry Tree de The National
La chronique de l'album Kicking the national habit de Grand National
La chronique de l'album Alligator de The National
La chronique de l'album Boxer de The National
La chronique de l'album High Violet de The National
La chronique de l'album The National Health de Maximo Park
La chronique de l'album Trouble Will Find Me de The National
La chronique de l'album Sleep Well Beast de The National
The National en concert à Mains d'Oeuvres (3 novembre 2003)
The National en concert au Nouveau Casino (11 juin 2004)
The National en concert à Bowery Ballroom (3 octobre 2004)
The National en concert à Bowery Ballroom (3 octobre 2004) - 2ème
The National en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (jeudi)
The National en concert au Café de la Danse (25 avril 2005)
The National en concert au Festival La Route du Rock 2005 (vendredi)
The National en concert au Trabendo (24 novembre 2005)
The National en concert à La Guinguette Pirate (13 décembre 2005)
The National en concert au Festival La Route du Rock 2007 (mercredi)
The National en concert au Festival La Route du Rock 2007 (jeudi)
The National en concert au Festival Furia Sound 2008
The National en concert au Festival International Benicàssim 2008
The National en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
The National en concert au Festival La Route du Rock 2010 (dimanche)
The National en concert au Festival Pukkelpop 2010 (samedi 21 août 2010)
The National en concert au Festival BIME Live! 2014 (édition #2) - samedi 1er novembre
L'interview de The National (22 juin 2003)
L'interview de The National (3 novembre 2003)
L'interview en VO de The National(11 juin 2004)
L'interview de The National (11 juin 2004)
L'interview de The National (5 mai 2007)
L'interview de The National (avril 2010)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=