Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Monade
Monstre Cosmic  (Too pure / Beggars)  septembre 2007

Suite à la sortie de Socialisme ou Barbarie, le premier album de Monade, Il nous était resté une impression de disque de grande qualité. Laetitia Sadier étant attendue au tournant, vu l’engouement pour Stereolab, l’autre partie d’elle même, elle allait être jugée sur pièce. Et l’épreuve fut passée haut la main.

Après une absence trop longue, le quatuor revient, en cette rentrée musicale, avec Monstre Cosmic, dont la sortie fut discrète, aussi discrète que les membres du groupe.

A l'écoute de cet opus, il reste un sentiment étrange, une impression de rester sur sa faim (fin ?). L'ambiance générale est assez arty. Le chant de Laetitia et Marie semble peiner à se compléter, voire sonne un peu faux à certains moments. Le chant étant utilisé comme un instrument à part entière, cela laisse une impression étrange.Comme si ces deux instruments avaient un problème de tonalité entre eux.

Néanmoins, les mélodies doucereuses, restent à l'égal de ce que ces musiciens savent faire de mieux. Cet album est un disque à l'ambiance pop, les textes peuvent paraître parfois décevants, mais ne nous arrêtons pas à ce détail. Car nombre de morceaux livrent des compositions d'une qualité indéniable, à noter, "Elle Topo" et "Invitation" qui nous emportent dans un tourbillon de volupté.La somme d'instruments utilisés pour les arrangements, montre qu'il a été pensé et travaillé avec soin, ils appuient la profondeur de certaines compositions.

Cet album nécessitera plusieurs écoutes pour convaincre complètement l'oreille, il faut prendre du temps pour découvrir les quelques petits trésors qu'il recèle. Monade nous livre ici un disque sans concessions, le travail apporté à Monstre Cosmic est indéniable, reste tout de même un sentiment étrange lors des écoutes, le chant y est pour beaucoup.

Il faudra voir comment ce disque est défendu sur scène et comment les titres peuvent fonctionner une fois dépouillés des artifices de studio. Je ne doute pas que la qualité de certaines mélodies, passe l'épreuve sans problème, et même la main haute.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Socialisme ou barbarie the bedroom recordings de Monade
La chronique de l'album A few steps more de Monade
Monade en concert au Divan du Monde (15 février 2008)
La chronique de l'album Fab four suture de Stereolab
Stereolab en concert au Festival Primavera Sound 2006 (samedi)
Stereolab en concert au Festival La Route du Rock #29 (édition 2019)
La chronique de l'album Silencio de Laetitia Sadier
La chronique de l'album Something Shines de Laetitia Sadier
Laetitia Sadier en concert à La Fil (samedi 13 mars 2010)
Laetitia Sadier en concert au Café de la Danse (dimanche 31 octobre 2010)
L'interview de Laetitia Sadier (samedi 27 septembre 2014)

En savoir plus :
Le Myspace de Monade


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Le morceau caché, Stereolab (13 octobre 2008)
Laetitia Sadier (29 septembre 2014)


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=