Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nick Cave
Roseland Ballroom  (New York)  24 juin 2003

Premier des deux concerts de Nick Cave à New York.

Après un set décevant de Calexico puis un set affligeant de Chris Bailey, la lumière s'éteint de nouveau. Des musiciens en costume rentrent sur scène. L'un deux apporte une bouteille de vin rouge. Nick Cave rentre alors, mince, éffilé, chemise noire, costume noir, cheveux noirs. On le sent excité, presque fiévreux. Le concert commence par un morceau de Nocturama.

C'est ensuite par un enchaînement de hits absolus qu'une sorte de démence emporte Nick Cave en même temps que la foule. Le son est grandiose, la foule alerte, une osmose terrible et sensuelle s'opère alors. Sur 'Wild World' , Nick Cave atteint une acmé sonique, il danse avec une énergie surnaturelle et on ne peut que se pâmer devant son charme si fougueux et sauvage. "Henry Lee" n'est plus une ballade ce soir, c'est une épopée crépusculaire qui s'envole et vous retourne de l'intérieur. Les mots claquent et la peau frémit.

Les enceintes du Roseland vrombissent sans perdre leur pureté. "Hallelujah" est de toute beauté, Nick Cave n'est certes pas apaisé mais il communique quelque chose de riche et puissant. "Tupelo" voit Nick Cave friser l'épilepsie et vrille l'estomac, "Do You Love Me" est magique et tragique, "Deanna" diablement entraînante.

Le set de Nick Cave & The Bad Seeds, agrémenté de deux rappels qui parachèvent un set de plus d'1h40, prend fin sur une vision apocalyptique d'un Nick Cave hyperactif à la voix tendue, puissante et prête à rompre.

Au final, un concert de très haut niveau, plus-que-parfait; Nick Cave, au mieux de sa forme et presqu'affreusement "jeune", nous livre ses fantasmes et ses rêves hallucinés à la manière d'un prophète au charisme immense.

J'en suis personnellement ressorti hébété et plus fort que jamais, ému et remué ; je ne savais pas à quel point son concert allait sublimer tout le bien que je pensais de ses albums.

 

Setlist :
"Wonderful life"
"Red right hand"
"Henry Lee"
"Hallelujah"
"Sad waters"
"Tupelo"
"Brind it on"
"Do you love me ?"
"Still in love"
"Loom of the land"
"The mercy seat"
"Christina the astonishing"
"From her to eternity"
"Wild world"
*****
"God is in the house"
"Deanna"
*****
"West country girl"
"Babe, I'm on fire"

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Nocturama de Nick Cave
La chronique de l'album Abattoir blues / The lyre of Orpheus de Nick Cave & The Bad Seeds
La chronique de l'album Push the sky away de Nick Cave & the Bad Seeds
La chronique de l'album Live From KCRW de Nick Cave & The Bad Seeds
La chronique de l'album Skeleton Tree de Nick Cave & The Bad Seeds
Nick Cave en concert à La Mutualité (15 novembre 2004)
Nick Cave en concert au Festival International de Benicassim 2005 (dimanche)
Nick Cave en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Dimanche
Nick Cave en concert au Festival La Route du Rock #23 (jeudi 15 août 2013)
La vidéo de The Videos par Nick Cave and The Bad Seeds

En savoir plus :
Le site officiel de Nick Cave & The Bad Seeds
Le Bandcamp de Nick Cave & The Bad Seeds
Le Soundcloud de Nick Cave & The Bad Seeds
Le Facebook de Nick Cave & The Bad Seeds


Forrest         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=