Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La main passe
Théâtre Michel  (Paris)  février 2008

Comédie de Feydeau, mise en scène de Mitch Hooper, avec Anthéa Sogno, Anatole de Bodinat, Patrick Azam (Stéphane Roux ou Christophe Barbier), Bruno Paviot (ou Michel Papineschi), Smadi Wolfman (ou Elise Roche), Sacha Petronijevic (ou Guillaume Crozat), Michel Baladi (ou Jean Tom), Hervé Masquelier et ou Renaud Castel (ou Philippe Simon).

Un salon design zen, un écran digital et un homme en complet-veston qui manie le camescope numérique, voilà une entrée en matière inattendue pour un vaudeville de Feydeau. Et pourtant...

Mitch Hooper, auteur, scénariste et metteur en scène, membre de la Compagnie Théâtre Vivant qui prône un théâtre de réflexion sur la condition humaine, a choisi de monter "La main passe" de Feydeau en débarrassant le vaudeville des oripeaux anecdotiques de la Belle Epoque pour en extraire la comédie de moeurs, qui traite de thèmes intemporels et universels, et libère de leurs costumes les personnages pour dévoiler des êtres, de chair, de sang et de sentiments pas toujours glorieux, certes, mais terriblement humains.

Car comme il l’indique dans ses notes d’intention, il privilégie le regard humain, "un regard lucide mais tendre. J’aime ces personnages. Ils sont aussi bêtes que moi. Et je voudrais laisser une porte ouverte à l’espoir. En riant d’eux, nous rions de nous-mêmes. C’est sain, et ça fait du bien."

Par ailleurs, Mitch Hooper a opté, pour sa mise en scène, pour un point de vue presque cinétique, avec notamment de judicieux intermèdes vidéos, qui apporte une connotation contemporaine et une fluidité nerveuse totalement novatrices et a conçu une distribution composée de comédiens chevronnés.

Comédie de moeurs donc, mais qui ne succombe pas aux pièges du psychologisme distancié. "La main passe" demeure une comédie divertissante au rythme trépidant, fertile en rebondissements, à l'humour ravageur et aux répliques acerbes dans laquelle Feydeau applique les règles du baccarat à la vie conjugale.

Contrairement à la typologie féminine duelle de la comédie bourgeoise, l'épouse conventionnelle qui ne prend, ou plutôt tente de prendre, un amant que par vengeance ou la cocotte au grand coeur, il brosse le portrait d’une femme moderne, sensuelle et amoureuse de l’amour plus que d'un homme, dont Anthéa Sogno, comédienne fine et pétillante, donne une éblouissante incarnation.

Autour d'elle, dans une ronde dérisoire et tragiquement drôle, un mari placide et philosophe (Patrick Azam impeccable), un amant torride mais lâche (Anatole de Bodinat irrésistible) et un amoureux transi version émotif bégayant (Sacha Petronijevic désopilant). Tout irait peut être pour le mieux du monde si n'intervenaient deux trublions par qui le scandale arrive, 'un maçon aboyant (Renaud Castel cocasse) et un voisin éthylique (Bruno Paviot remarquable).

Une épouse rivale fidèle (Smadi Wolfman parfaite) un célibataire bon ami (Michel Baladi épatant) et un commissaire de police complètement allumé (Hervé Masquelier étourdissant) complètent cette fresque pathétiquement truculente.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=