Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce F.M. (New Popular Music)
A dream or two  (Remark / Warner)  février 2008

En avoir ou pas, pourrait-on dire à propos de ce premier album de F.M., jeune dandy aux airs de Neil Hannon.

Avoir un rêve ou deux, comme le suggère le titre du disque lui-même.

Avoir aussi le culot de sortir un disque aussi surprenant dans le paysage pop français, partagé entre une nouvelle scène vieillissante et une école plus anglo-saxonne qui court toujours après les Beatles. Le tout dans un environnement musical, aux productions de plus en plus calibrées pour attirer l'oreille du plus grand nombre.

Des rêves donc, il n'en manque pas François Maurin. Et il les met en musique sur 12 pistes, courtes, en passant son temps à les brouiller, les pistes.

Pas facile en effet de cerner F.M. et sa musique. Artiste indépendant signé sur une major (Warner), musicien rock sans batterie, compositeur de musiques de chambre au format pop, il y a de quoi se trouver dans une certaine expectative à la découverte de cet objet sonore atypique.

Surtout que le premier titre n'est pas là pour rassurer. "We can fly" est en effet composé de dissonances et de rythmiques étranges aux inspirations lointaines (l'Inde nous confirme la bio).

On commence à voir un peu plus clair sur "My way to the stars", avec des sonorités folk, voire country sur lesquelles on suit le rythme imposé par la guitare (banjo ?) et suivi de près par le violoncelle et on se prend à vouloir taper du pied pour compenser l'absence de batterie, assez déroutante dans ce type de compositions.

"Certain People", plus loin, est un révélateur. On comprend enfin où veut en venir F.M. et sa pop de chambre aux faux airs de easy listening. Ce "Certain people" est troublant, et la raison de ce trouble est qu'il fait fortement penser à autre chose, dans un registre totalement différent et pourtant assez proche pour nous titiller les neurones. En fait, ce titre fait penser à Depeche Mode. Incroyable ? Ecoutez plutôt !

Sur ce titre, on se retrouve aussi propulsé en arrière, du côté des français de Resistance et de Rise and Fall of a Decade, par l'ambiance, mais aussi la voix. Deux groupes qui, eux-aussi, au début des années 90 tentaient par d'autres voies, d'explorer la pop différemment.

Il faut également parler des reprises qui parsèment cet album. Trois reprises plus exactement et pas n'importe lesquelles ("Killing an arab" des Cure, "Heart of glass" de Blondie et "Always the sun" des Stranglers). On sent dans le choix de celles-ci une réflexion, une méthode presque dont le but est double.

Faire le point avec ses références, ses engeances pourrait-on presque dire, et expliquer son univers à tout un chacun par le biais de titres archi connus.

Une façon de dire "voilà comment lire mes propres compositions. Par la voie de ces reprises, je vous donne le mode d'emploi". Trois relectures remarquables dans le sens où ces trois titres, entendus des milliers de fois, bénéficient d'une lecture bien différente. Imaginez un peu les Stranglers jouant du violon ?

A dream or two ne laissera surement pas indifférent quoi qu'il en soit. Disque parfaitement kitch et inutile pour certains, nouvel élan de la pop pour d'autre (F.M. n'est-il d'ailleurs pas sous-titré prétentieusement new popular music ?), il est une chose de sûr, c'est qu'il faut entrer dans ce disque avant de pouvoir l'apprécier et ne pas s'arrêter à trouver étrange cette façon de reprendre "Killing an Arab" (aux accents orientaux) ou "Always the sun", ou se faire surprendre par cette voix étrangement new wave (et toujours très élégante tout au long du disque) sur une musique que l'on pourrait croire échappée d'un disque de Divine Comedy (encore lui).

A dream or two est bien plus rock qu'on ne pourrait le croire malgré l'absence des balises "rock" habituelles, alors il ne nous reste plus qu'à aller danser le menuet en boite sur "Jo and So" en se disant que oui, la musique populaire aurait dû ressembler à cela depuis longtemps, plutôt que de resservir depuis toujours les mêmes recettes avec les mêmes ingrédients.

F.M. c'est la cuisine nouvelle pour les oreilles.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Organ King de F.M.
L'interview de F.M. (février 2008)
L'interview de F.M. (mardi 24 septembre 2013)

En savoir plus :
F.M. New Popular Music sur Myspace


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

F.M. (23 septembre 2013)
F.M. (07 mars 2008)


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=