Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Patrick Duff
La Nouvelle Java  (Paris)  21 novembre 2003

Le dernier concert où nous avions vus Patrick Duff, leader du défunt groupe Strangelove, se déroulait au Divan du monde. Aujourd’hui, cinq ans après, il nous donne rendez-vous à la Nouvelle Java. Un rendez-vous sans grand renfort de publicité à côté duquel ont dû passer bien des fidèles.

La Nouvelle Java est une horrible petite boîte dans un vétuste quartier populaire dont les rues, au soleil couchant, sont rythmées par les achats du ramadan. Une scène étroite à même le sol, sans hauteur, au fond d’un long boyau transformé en piste de danse parquetée avec, de chaque côté, de vilaines banquettes de moleskine rougeâtre le long des murs aux décors de rues des faubourgs. Et pourtant, c’est là que Patrick Duff se produira ce soir accompagné d’Adrian Utley, le guitariste de Portishead.

Dans cette salle sans backstage, Patrick Duff se promène sans pouvoir s’isoler et c’est dans les toilettes que je le verrai, quelques instants avant qu’il ne regagne la scène, se rafraîchissant le visage, puis se regarder dans le miroir, passer ses mains sur le visage, se regarder à nouveau fixement et sortir. Image volée…Ultime moment…

Le set commence a cappella exercice ô combien périlleux, comme pour se mettre en danger. Les voix se taisent et il chante. Et la magie opére.

Un set acoustique très émouvant et l'émotion ne venait pas, contrairement à ce que l'on aurait pu redouter, d'une nostalgie de Strangelove. Strangelove appartient bien désormais au passé. Simplement l'émotion de le voir si mince, si fragile, accroché à sa guitare, survivant rescapé de l'enfer, comme il le dit lui-même, chantant des textes largement autobiographiques, de "DJ Yoga" qui lui séduit la femme qu'il aime aux amis "Married with kids", de la hantise du miroir reflet de l'âme "Mirror man", proche de "Freak", au frigo bruyant "Refrigerator", de dame nature "Early morning birds" au parking refuge de "Junkie clothes" sur lequel il parvient à faire chanter le public.

 

 

N'oublions pas l'accompagnement efficace d'Adrian Utley qui enrichit certains morceaux et laisse entrevoir ce que donneraient les chansons avec plus d'instruments.

Réminiscences de Strangelove toutefois quand il chante une reprise de "Sway", esquisse un saut sur les retours ou quand, sur la très belle chanson consacrée à Thom Yorke, il quitte la scène très lentement et avance vers le public. Le public s’écarte légèrement, le laissant passer, il se mêle à son auditoire dans le silence, seul sa voix, a capella à nouveau nous murmure encore quelques mots.

Un moment de grâce…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

L'interview de Patrick Duff (21 novembre 2003)

(Crédits photo Hélène)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=