Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Voyage à Giverny - de Monet à Joan Mitchell
Musée Marmottan Monet  (Paris)  Du 21 février au 11 mai 2008

Le Musée Marmottan Monet, dédié à l'oeuvre de Claude Monet, propose, pour ce printemps 2008, un voyage à Giverny. Mais pas un voyage touristique et horticole dans la maison de Monet sise à Giverny, lieu mythique de l'impressionnisme mais un voyage pictural et temporel dont cette dernière serait la première étape.

En effet, avec "Voyage à Giverny - De Monet à Joan Mitchell", le Musée Marmottan Monet accueille une exposition conçue en collaboration avec le Colombus Museum of Art.

A ce titre, elle clôt l'histoire de Giverny dont la genèse avait été retracée avec l'exposition "Giverny impressionniste, une colonie d'artistes" qui s'était tenue au Musée d'Art Américain de Giverny.

Par ailleurs, par la mise en résonance des oeuvres contemporaines avec celles de Monet, elle permet de constater la modernité de celui -ci et son héritage dans l'histoire de l'art.

Giverny, Monet et une colonie d'artistes

De 1885 à 1915, en pleine vogue du pleinairisme, une véritable colonie d'artistes s'est implantée à Giverny, notamment composée d'américains.

Avec ses couleurs intenses, ses jeux de lumière et ses effets d'atmosphères, l'impressionnisme américain fut fortement influencée par Monet avant de connaître une évolution chronologique, stylistique et thématique.

Représentation des jardins ("Jardin à Giverny" de John Leslie Beck, "L'entrée du jardin" de Théodore Butler) mais aussi idéalisation avec des sous-bois ('Ruisseau sous les peupliers" de Lila Cabot Perry) ou des bords de Seine ("Sur la Seine" de Théodore Butler) inexistants à Giverny.

Influence, inspiration mais novation avec l'introduction de figures féminines dans les paysages puis leur présence prégnante dans des scènes familières, voire intimes, dans un univers de villégiature bourgeoise avec Karl Anderson ("Les oisifs"), Frederick Friesecke ("L'ombrelle au jardin"), Theodore Robinson ("Près du ruisseau").

Giverny, Monet et l'impressionisme contemporain

Dans les années 50, à l'instar du voyage en Italie au 18ème siècle, le voyage en France, et la résidence à Giverny, était inscrite au titre des humanités incontournables, notamment pour les artistes américains.

Les deux oeuvres exposées de Joan Mitchell, qui utilise les techniques de l'expressionnisme abstrait, "Rivière" qui a été retenue pour l'affiche de l'exposition et "Heel, sit, stay" attestent de la filiation avec Monet et plus précisément avec ses oeuvres tardives qui privilégient le mouvement.

La densité des bleus et des verts giverniens éblouit Ellsworth Kelly et lui inspirera un "Tableau vert" vibrant et les couleurs se sont pixellisées pour Yeardley Leonard.

Le jardin dans sa globalité inspire les encres d'Eric Wolf qui synthétise l'essence du jardin en une icône japonisante ou les phoorgraphies saturées de Miranda Liechstenstein.

"Water lilies", les huiles en diptyque de Mark Tansey transpose l'univers givernien dans un monochrome énigmatique, d'une part, le ciel dans l'eau calme, qui erflète l'image d'un homme barbu, à la Monet, qui actionne la roue d'une écluse et à droite et l'eau tourbillonnante qui arrache la digue.

Primauté de la végétation pour les plantes macromoléculaires d'Alexander Ross et de Steve Dibenedetto ou des reflets pour Cameron Martin et Dan Hays traités de manière radicalement différentes.

Quand à Will Cotton il retrouve les émotions bucoliques dans son assiette à dessert avec ce jubilatoire "Flanpond", joli clin d'oeil à Monet amoureux de la grande cuisine !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'exposition "Giverny impressionniste- Une colonie d'artistes"

En savoir plus :

Le site officiel du Musée Marmottan Monet

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation du Musée Marmottan Monet


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 octobre 2020 : Le grand incendie

Plutôt que de subir ce nouveau couvre feu, faisons feu de tout bois et sortons, chacun avec nos moyens, la culture de ce marasme actuel. Voici donc le programme de la semaine sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri
et toujours :
"Glover's mistake" de Mickaël Mottet
"Chanson d'amour" de Alexandre Tharaud et Sabine Devieilhe
"Deux mezzos sinon rien" de Karine Deshayes
"Visible(s)" de La Phaze
"Seven Inch" 2eme émission de la 2eme saison de LISTEN IN BED
"Introsessions EP" de Minshai
"Faune" de Raphaël Pannier Quartet
"Shaken soda" de Shaken Soda
"Y" de The Yokel
"L'ancien soleil" de Yvan Marc

Au théâtre :

les nouveautés :
"L'Art de conserver la santé" au Théâtre de la Bastille
"Don Juan" au Théâtre national de Chaillot
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Saccage" à la Manufacture des Abbesses
"Le Dernier jour d'un condamné" au Théâtre Essaion
"Jeanne d'Arc" au Théâtr de la Contrescarpe
"Here & Now" au Centre Culturel Suisse
"Virginie Hocq ou presque" au Théâtre Tristan Bernard
"Le destin moyen d'un mec fabuleux" au Studio Hébertot
les reprises :
"La promesse de l'aube" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Swinging Poules - Chansons synchronisées" au Théâtre L'Archipel
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'art etd'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon

Cinéma :

at home avec :
"India Song" de Marguerite Duras
"De beaux lendemains" de Atom Egoyan
"La légende du piano sur l"océan" de Giuseppe Tornatore
"Une femme mélancolique" de Susanne Heinrich
"Atanarjuat, la légende de l'homme rapide" de Zacharias Kunuk

Lecture avec :

"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

et toujours :
"Etouffer la révolte" de Jonathan M. Metzl
"Infographie de la Rome antique" de John Scheid, Nicolas Guillerat & Milan Melocco
"L'accident de chasse" de David L. Carlson & Landis Blair
"Le voleur de plumes" de Kirk Wallace Johnson
"Mon père et ma mère" de Aharon Appelfeld
"Réparer les femmes : un combat contre la barbarie" de Denis Mukwege & Guy-Bernard Cadière
"Un coeur en sourdine" de Alexandra Pasquer

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=