Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Phoebe Killdeer and the Short Straws
Weather's coming  (The Perfect Kiss / PIAS)  mars 2008

Que peut on attendre de quelqu' un dont on n'attendait rien ? Deux réponses s'imposent : rien ou bien l'impossible.

Il en est ainsi pour Phoebe Killdeer, jeune chanteuse que nous connaissons essentiellement, pour ne pas dire exclusivement, comme chanteuse du groupe Nouvelle Vague.

Nouvelle Vague c'est le groupe de Marc Collin et Olivier Libaux dont le concept aussi ingénieux qu'original consiste à reprendre sous forme de bossa nova (essentiellement) les tubes les plus emblématiques des années 80 (vous comprenez sans doute mieux le nom du groupe).Marché conquis d'avance chez le trentenaire et plus lassé des soirées gloubiboulga soucieux de mêler élégamment tendance et bobo attitude avec son côté rebelle fan de Joy Division.

Mais que ce soit dit une fois pour toute, Weather's coming n'a rien à voir avec une quelconque new wave.

Car sur cet album que l'on devine très personnel et mûrement réfléchi, Phoebe Killdeer est bien loin de la Bossa. Avec son groupe,les Short Straws, elle livre un rock sombre inspiré de jazz et de country mêlant avec un grand naturel la noirceur de Tom Waits et le groupe de Bjork.

Alors bien sur on pense aussi et surtout a Elysian Fields notamment sur le très sensuel "Liquorices skies" pour cette voix captivante et chaude joliment mise en valeur par une musique sans faute tout autant que périlleuse jouant avec le danger par la présence de quelques saxophones délicats à faire pâlir d'envie tous les détectives privés américains.

Mais les ambiances feutrées ne sont pas seules à avoir droit de cité sur ce disque."Paranoïa", tendu et nerveux ouvre l'album brillamment pour laisser place aux sourdines non moins inquiétantes de "He's gone" sur lequel on prend rapidement conscience que la voix de Phoebe Killdeer est étonnante, captivante et pleine de ressources. Tantôt charmeuse enveloppés d'ambiances chaudes et jazzy ("Big fight") et tantôt intriguante en rockeuse sur un ton plus dur et froid ("Never tell a lie") elle nous balade au gré de ses humeurs et de ses envies.

Son groupe impeccable alterne également remarquablement les ambiances jazz et rock, entre guitares abondantes, cuivres chaleureux et bruits d'ambiance aussi zen qu'angoissants ("He's late").

"Somebody" qui termine le disque sur les seules notes de sa voix nue, telle une Bjork élevée en amérique finie de nous charmer sur ce premier album remarquable qui devrait compter parmi les belles découvertes de l'année.

Seule ombre au tableau : Weather's coming ne dure que 34 minutes, de quoi user votre touche repeat car il sera bien difficile de sortir de l'univers musical de Phoebe.

Une raison supplémentaire d'aller voir la demoiselle sur scène pour un show non seulement 2 fois plus long mais en plus tout aussi intense.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Bande à part de Nouvelle Vague
La chronique de l'album 3 de Nouvelle Vague
La chronique de l'album Couleurs sur Paris de Nouvelle Vague
La chronique de l'album I could be happy de Nouvelle Vague
Nouvelle Vague en concert au Festival Fnac Indétendances 2005
Nouvelle Vague en concert au Grand Rex (25 avril 2007)
Nouvelle Vague en concert au Fil (17 octobre 2008)
Nouvelle Vague en concert à Aéronef (samedi 12 février 2011)
Phoebe Killdeer en concert au Nouveau Casino (26 mars 2008)
Phoebe Killdeer en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Jeudi)
Phoebe Killdeer en concert au Festival Les Femmes s'en melent #11 (2008)
Phoebe Killdeer en concert au Fil (vendredi 10 février 2012)
Phoebe Killdeer en concert au Trianon (mercredi 28 novembre 2012)
L'interview de Phoebe Killdeer (13 mars 2008)

En savoir plus :
Le site officiel de Phobe Killdeer
Phoebe Killdeer sur Myspace


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Phoebe Killdeer and the Short Straws (13 mars 2008)


# 2 mai 2021 : En mai fait ce qu'il te plaît ? peut-être

Une lueur dans la nuit, un espoir de concerts, de théâtres, de cinéma et soyons fous de restaurants... croisons tous nos doigts, tous ensemble. D'ici là, voici de quoi garder espoir et soutenir la culture. Commençons bien sûr par le replay de la MAG #26

Du côté de la musique :

"Once" de Maxwell Farrington & Le Superhomard
rencontre avec Rover qui nous parle de son nouvel album
"Drôles de dames" de Fabrice Martinez, Laurent Bardainne et Thomas de Pourquery
"Statistic ego", de Fauxx
"Fallen chrome" de Jac Berrocal & Riverdog
"Nikolai Tcherepnin : Le Pavillon d'Armide op 29" de Henry Shek & Moscow Symphony Orchestra
"Bal Kabar" de David Sicard
"Surrounding structures" de Veik
"Amnésique, mais d'une bonne manière (avec Francis Bourganel, Guillaume Long et Flavien Girard)" 9ème émission de Listen In Bed saison 2
"A Tania Maria journey" de Thierry Peala & Verioca Lherm
"Can't wait to be fine" de We Hate You You Please Die
et toujours :
"EAT" le 20ème mix de la saison 2 de Listen In Bed
"Orchestral works" de Hans Rott
"Heavy ground" de Liquid Bear
"Piano sonata by Maki Namekawa" de Philip Glass
"Impressions" de Sophie Dervaux
"Fart patrol" de Steam Powered Giraffe"
Un petit tour des clips du moment qui annoncent de beaux albums

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Iphigénie" de Racine
"Atelier Vania" de Jacques Weber, Christine Weber et Marc Lesage
"A tort et à raison" de Ronald Harwood
"Le Bouffon du Président" d'Olivier Lejeune
"Ma soeur est un chic type" de Pierre Palmade
"Cyrano m'était conté" de Sotha
"CirkAfrika" du Cirque Phenix

Expositions :

en virtuel :
"Les Musiques de Picasso" à la Philarmonie de Paris
"Peintres femmes, 1780 - 1830 - Naissance d'un combat" au Musée du Luxembourg
"Leonetto Cappello, l'affiche et la parfumerie" au Musée international de la Parfumerie à Grasse
"Jean-Michel Basquiat" à la Fondation Louis Vuitton
"Rêver l'univers" au Musée de la Poste
"Vêtements modèles" au Mucem

Cinéma :

at home :
"Un adultère" de Philippe Harel
"Caprice" d''Emmanule Mouret
"Daft Punk's Electroma" de Guy-Manuel De Homem-Christo et Thomas Bangalter
"Ariel" de Aki Kaurismaki
et des muscles et de l'action avec :
"L'Arme parfaite" de Titus Paar
"La Crypte du Dragon" de Eric Styles
"Black Water" de Pasha Patriki

Lecture avec :

"Patti Smith : Horses" de Véronique Bergen
"Les sorcières de la littérature" de Taisia Kitaiskaia & Katy Horan
"Je ne suis pas encore morte" de Lacy M. Johnson
"La famille" de Suzanne Privat
"Le brutaliste" de Matthieu Garrigou-Lagrange
"Les fossoyeuses" de Taina Tervonen

et toujours :
Rencontre avec Benjamin Fogel
"Le silence selon Manon" de Benjamin Fogel
"Christopher Nolan, la possibilité d'un monde" de Timothée Gérardin
"Disparues" de S. J. Watson
"Ecoutez le bruit de ce crime" de Cedric Lalaury
L'iconopop, saison 2
"Locke & Key" de Joe Hill & Gabriel Rodriguez
"Morgane" de Simon Kansara & Stéphane Fert
"Quand la ville tombe" de Didier Castino
"Tout le bonheur du monde" de Claire Lombardo
"Vivre la nuit, rêver le jour" de Christophe

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=