Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Phoebe Killdeer and the Short Straws
Weather's coming  (The Perfect Kiss / PIAS)  mars 2008

Que peut on attendre de quelqu' un dont on n'attendait rien ? Deux réponses s'imposent : rien ou bien l'impossible.

Il en est ainsi pour Phoebe Killdeer, jeune chanteuse que nous connaissons essentiellement, pour ne pas dire exclusivement, comme chanteuse du groupe Nouvelle Vague.

Nouvelle Vague c'est le groupe de Marc Collin et Olivier Libaux dont le concept aussi ingénieux qu'original consiste à reprendre sous forme de bossa nova (essentiellement) les tubes les plus emblématiques des années 80 (vous comprenez sans doute mieux le nom du groupe).Marché conquis d'avance chez le trentenaire et plus lassé des soirées gloubiboulga soucieux de mêler élégamment tendance et bobo attitude avec son côté rebelle fan de Joy Division.

Mais que ce soit dit une fois pour toute, Weather's coming n'a rien à voir avec une quelconque new wave.

Car sur cet album que l'on devine très personnel et mûrement réfléchi, Phoebe Killdeer est bien loin de la Bossa. Avec son groupe,les Short Straws, elle livre un rock sombre inspiré de jazz et de country mêlant avec un grand naturel la noirceur de Tom Waits et le groupe de Bjork.

Alors bien sur on pense aussi et surtout a Elysian Fields notamment sur le très sensuel "Liquorices skies" pour cette voix captivante et chaude joliment mise en valeur par une musique sans faute tout autant que périlleuse jouant avec le danger par la présence de quelques saxophones délicats à faire pâlir d'envie tous les détectives privés américains.

Mais les ambiances feutrées ne sont pas seules à avoir droit de cité sur ce disque."Paranoïa", tendu et nerveux ouvre l'album brillamment pour laisser place aux sourdines non moins inquiétantes de "He's gone" sur lequel on prend rapidement conscience que la voix de Phoebe Killdeer est étonnante, captivante et pleine de ressources. Tantôt charmeuse enveloppés d'ambiances chaudes et jazzy ("Big fight") et tantôt intriguante en rockeuse sur un ton plus dur et froid ("Never tell a lie") elle nous balade au gré de ses humeurs et de ses envies.

Son groupe impeccable alterne également remarquablement les ambiances jazz et rock, entre guitares abondantes, cuivres chaleureux et bruits d'ambiance aussi zen qu'angoissants ("He's late").

"Somebody" qui termine le disque sur les seules notes de sa voix nue, telle une Bjork élevée en amérique finie de nous charmer sur ce premier album remarquable qui devrait compter parmi les belles découvertes de l'année.

Seule ombre au tableau : Weather's coming ne dure que 34 minutes, de quoi user votre touche repeat car il sera bien difficile de sortir de l'univers musical de Phoebe.

Une raison supplémentaire d'aller voir la demoiselle sur scène pour un show non seulement 2 fois plus long mais en plus tout aussi intense.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Bande à part de Nouvelle Vague
La chronique de l'album 3 de Nouvelle Vague
La chronique de l'album Couleurs sur Paris de Nouvelle Vague
La chronique de l'album I could be happy de Nouvelle Vague
Nouvelle Vague en concert au Festival Fnac Indétendances 2005
Nouvelle Vague en concert au Grand Rex (25 avril 2007)
Nouvelle Vague en concert au Fil (17 octobre 2008)
Nouvelle Vague en concert à Aéronef (samedi 12 février 2011)
Phoebe Killdeer en concert au Nouveau Casino (26 mars 2008)
Phoebe Killdeer en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Jeudi)
Phoebe Killdeer en concert au Festival Les Femmes s'en melent #11 (2008)
Phoebe Killdeer en concert au Fil (vendredi 10 février 2012)
Phoebe Killdeer en concert au Trianon (mercredi 28 novembre 2012)
L'interview de Phoebe Killdeer (13 mars 2008)

En savoir plus :
Le site officiel de Phobe Killdeer
Phoebe Killdeer sur Myspace


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Phoebe Killdeer and the Short Straws (13 mars 2008)


# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=