Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cass McCombs
Dropping the Writ  (Domino / PIAS)  janvier 2008

Après deux albums jugés par le public et les médias inégaux et des prestations scéniques ne créant pas toujours l'unanimité, Cass McCombs revient avec un troisième opus, qui se révèle être une véritable surprise : Dropping The Writ.

L'américain, originaire de Californie, livre dix titres aussi parfaits les uns que les autres, révélateurs d'une personnalité forte et d'un talent que l'on pourrait presque qualifier maintenant de chrysalidien.

Durant plus de quarante minutes, Cass McCombs navigue entre folk, new wave, pop, quelque peu psyche parfois. Mais que voulez-vous reprocher à un compositeur aussi à l'aise dans tous ces styles !

Les mélodies sont tantôt douces, tantôt plus sombres, créant donc un effet de surprise chez l'auditeur au début de chaque nouvelle chanson. On ne sait jamais vraiment si l'on risque de plonger dans un univers inquiétant à la Syd Barrett ("Lionkiller") ou dans la mélancolie créatrice d'Elliott Smith ("Pregant Pause" ou encore "Full Moon Or Infinity", dont les arpèges et la voix de Cass McCombs nous feraient presque croire à une réincarnation du grand songwritter décédé en 2003). Parfois même ces deux univers ne font qu'un, sur des titres comme "Petrified Forest", "Windfall" ou "Deseret". L'influence pop n'est pas à négliger non plus, à en juger par les airs de Morrissey que Cass McCombs se donne sur quelques titres et des relans de Velvet Underground que l'on retrouve sur tous.

Cass McCombs joue donc avec les styles avec un brio et une verve impressionnants, toutes ces influences coulant dans ses veines comme les fleuves de son Amérique natale.

N'oublions pas non plus de saluer la qualité et le travail excellent des musiciens ayant travaillé sur cet album, participant grandement à son succès.

Vivant maintenant à Chicago, Cass McCombs semble aussi inspiré que Sufjan Stevens à proximité des plaines et des fleuves de l'Illinois. Ce lieu inspirerait donc des artistes aussi talenteux les uns que les autres ! Dropping The Writ est donc vraiment une belle surprise.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Catacombs de Cass McCombs
La chronique de l'album Wit's end de Cass McCombs
La chronique de l'album Humor Risk de Cass McCombs
La chronique de l'album A de Cass Mc Combs
La chronique de l'album PREfection de Cass Mc Combs
L'interview de Cass Mc Combs (10 décembre 2004)

En savoir plus :
Le site officiel de Cass McCombs
Le Myspace de Cass McCombs


Clément T.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 11 août 2019 : Sur la Route du Rock

Nous voici en route pour Saint Malo et son inimitable Route du Rock que nous aimons tant. Pour le voyage on vous a sélectionné quelques disques et quelques bouquins pour préparer gentiment la rentrée. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

Nos valises sont prêtes, en route pour La Route du Rock
"Onda" de Jambinai
Rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society
et toujours :
"When I have tears" de The Murder Capital
Seun Kuti en interview au festival Terre du Son ou nous l'avons également vu en live avec Egypt 80
vendredi au Foreztival avec The Inspector Cluzo, Feu! Chaterton entres autres
samedi au Foreztival toujours avec Tiken Jah Fakoly, Goran Bregovic, Thérapie Taxi

Au théâtre :

des comédies avec des inoxydables à voir ou revoir tels :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Le Gros diamant du Prince Ludwig" au Palace
et des outsiders à découvrir :
"Jean-Louis XIV" au Théâtre des Béliers parisiens
"La Moustache" au Théâtre du Splendid
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Azzedine Alaïa - Une autre pensée nde la mode : la Collection Tati" à la Galerie Azzedine Alaïa

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon
et toujours :
"Le voleur d'eau" de Claire Hajaj
"Paix et guerre" de Ronan Farrow
"UK serial killers" de Emily Tibbatts

Froggeek's Delight :
"Old man's journey" sur PS4, PC, Mac, Xbox, Switch, iOS et Android

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=