Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Supergrass
Diamond Hoo Ha  (Parlophone / EMI)  mars 2008

Bonne nouvelle : Supergrass revient aux sources avec un Diamond Hoo Ha plus rock que jamais, pour lequel les pédales d'effets ont repris du service et les quatres compères ont dépoussiéré leurs amplis, entreposés depuis plusieurs mois dans une grange normande. Après quelques échappées douces sur la route de Rouen, le groupe anglais devrait donc encore une fois marquer l'année musicale à grands coups de riffs assassins.


Et c'est chose faite dès les premières notes de Diamond Hoo Ha Man, premier extrait de l'album, de "Bad Blood" et de "Rebel In You", hits rock et sexy, dans la digne lignée de "Richard III" et autres "Rush Our Soul". De quoi confirmer dès le début de l'album que le quatuor n'a en rien perdu son sens imparable de la mélodie et son talent pour les choeurs aériens (dont, il est sur, Supergrass est le seul détenteur du secret).

Mais bien que ce sixième album soit surtout placé sous le signe du rock'n'roll (avec un "345" déroutant par son riff exotique, "Whisky & Green Tea" et ses cuivres ravageurs, "Outside" et son solo robotique ou encore "Rough Knuckles"), Gaz Coombes, Mick Quinn, Danny Goffey et Rob Coombes ne négligent pas pour autant les pop songs talentueuses auquels le groupe nous a habitué tout au long de sa carrière. Preuve en est avec "When I Needed You" ou "Ghost Of A Friend".

La qualité sonore n'y est pas pour rien non plus dans la réussite de ce nouvel opus, puisque les anglais ont donné naissance à ce Diamond Hoo Ha à Hansa, célèbre studio de Berlin où David Bowie a trouvé l'inspiration pour certains de ses plus grands tubes, et les Supergrass ont su s'entourer de Nick Launey (Nick Cave, Gang Of Four) à la production, qui s'était d'ailleurs avoué pressé de travailler avec un groupe aussi énergique. La naïveté et la spontanéité de Supergrass époque "I Should Coco" se devine au détour de quelques mélodies. Ce nouvel album est bien la preuve que Supergrass n'a en rien perdu la fraîcheur de ses débuts.

Composé aux quatres coins du monde (entre Oxford et Berlin, Reykjavik et Pékin, Londres ou encore Dublin), Diamond Hoo Ha s'annonce comme un retour à des sources plus électriques et beaucoup plus spontanées. Ce qui n'est pas pour nous déplaire après un Road To Rouen aussi calme et doux, qui nous avait presque fait oublié que Supergrass n'avait que quatorze ans...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Road to Rouen de Supergrass
Supergrass en concert à l'Olympia (8 avril 2003)
Supergrass en concert à La Cigale (18 novembre 2005)

En savoir plus :
Le site officiel de Supergrass
Le Myspace de Supergrass


Clément T.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=