Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Beni Snassen
Spleen et Ideal  (Capitol / EMI)  janvier 2008

Les Beni Snassen, on pourrait croire que c’est un nom inventé exprès par les rappeurs, tellement ils s‘apprêtent à bénir la scène, à lancer leur flow tels des pasteurs évangélistes, tels des disciples partis sur les routes annonçant la Bonne Nouvelle. Et puis non.

Les Beni Snassen, ce sont d’abord des montagnes à la frontière entre le Maroc et l’Algérie. Et si cette région qui n’est pas en soi une destination touristique des plus courues a intéressé nos rappeurs originaires de la région de Strasbourg, c’est parce que là s’est constitué une communauté qui vit en harmonie, qui s’est enrichie de la culture berbère Zénète et arabe pour bâtir une identité propre mélangée.

Alors c’est sous le signe de la réconciliation qu’a voulu se placer chacun des membres des Beni Snassen (Wallen, Badr, Bil’In, Mattéo Falcone, Les N.A.P, Hamcho), dont le plus connu est Abd Al Malik, révélation masculine de l’année. Alors ils ont accueilli les filles et leur ont fait une place qui corresponde à leur maîtrise du chant, du groove et à la qualité de leur message.

Après, le discours des rappeurs peut toujours sembler un peu simpliste, genre "on est né en banlieue, on connaît que le béton et la haine de la police, on a dealé avant de parler" ou "on a vu nos frères mourir, on fait du rap pour s’en sortir"… L’album des Beni Snassen n’échappe pas complètement à ces sillons mille fois creusés. Mais il y a un peu plus dans ce disque : ils ne cherchent pas seulement à exprimer ce que vivent les jeunes en banlieue, ils veulent susciter un éveil et une prise de conscience. Attention vous avez les armes pour comprendre, vous avez des expériences à vivre et à partager : soyez conscient de votre histoire et arrêtez de subir dans la colère. Les Beni Snassen disent à ces jeunes : "les livres de ma bibliothèque sont mes seuls bling bling, je lis "de la brièveté de la vie" et les "lettres à Lucilius" de Sénèque, je suis un Bourdieu en baggy jeans". Parce que voilà, vous faîtes partie de l’humanité, vous pouvez dialoguer avec Sénèque ou Sénèque peut vous comprendre. C’est à vous qu’il écrit, vous qui vivez dans une tour, avec des cages d’escalier jamais nettoyés et des ascenseurs en panne à partir du vendredi soir…

Quant à la sociologie de Bourdieu, elle vous aidera à déconstruire le système des normes qu’impose une classe dominante cumulant l’accès aux richesses, à la culture, aux médias. Système alors pour le coup relatif, historique, et périssable. Et si vous déplacez la norme, si vous choisissez celle qui prévaut dans les montagnes du Maroc, vous acceptez l’autre, vous brisez le privilège transmis par héritage pour accueillir la richesse que chacun (hommes et femmes) a à offrir...

You have a dream…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Abd Al Malik en concert au Festival Art Rock 2007 (Samedi et Dimanche)

En savoir plus :
Le site officiel de Beni Snassen
Le Myspace de Beni Snassen


Sandrine Gaillard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=