Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Stephen Malkmus and the Jicks
Real Emotional Trash  (PIAS)  mars 2008

J’avais quinze ans lorsque Slanted & Enchanted, le premier album de Pavement est sorti… Décalage culturel oblige (j’habitais en Bretagne à l’époque), il n a débarqué sur mon double radio cassette que l’année de mes 16 ans… Dieu sait qu’à l’époque , cet album était plein à rabord de Real Emotional Trash

Slanted & Enchanted restera l’une des éternelles madeleines de Proust. Il restera la bande-son de mes coups de foudre amoureux, de mes pires ruptures, de virées en camping spéciales "drague hollandaise" …

De plus ce disque m’a sorti d’une impasse hard rockeuse qui devenait embarrassante (CF mes chroniques précédentes) et ouvert la caverne d’Ali Baba du rock indépendant américain des années 90 (Sonic Youth et consorts). Ce premier disque de Pavement a surtout généré une Pavementite aigué qui aura duré près de 9 ans qui m’a poussé à de folles acquisitions ( cet import japonais acheté à l’époque 220 francs…).

Ma carrière fanzinesque n’ayant débuté qu’en 2003, je n’ai jamais eu la chance de chroniquer un album de Pavement. Malgré des écoutes répétées de ces précédents opus, je n’ai jamais vraiment réussi à trouver mon compte dans les albums solos de Stephen Malkmus pour une bonne et simple raison : je pense que je tiens absolument à entendre du Pavement.

Or, même si certains trouveront toujours que cela ressemble beaucoup à Pavement, pour moi cela revient à comparer du Canada Dry avec un whisky irlandais…Sur Real Emotional Trash, j’ai la drôle d’impression que Malkmus se soit imposé de construire une passerelle entre les expérimentations pop récentes de ses comparses de Sonic Youth et le prog rock des années 70…

Si l’entreprise semble louable (pour les fans de rock progressif des années 70, cela va sans dire) le résultat est assez déconcertant… De nombreuses compositions s’apparentent à des longues jam-sessions. Sur ce point, Malkmus est épaulé par les impeccables Jicks, qui remplissent leur rôle avec brio…

Ainsi sur "Real Emotional Trash", Malkmus arrive sur dix minutes (!!!!!) à rendre un vibrant hommage à Television mais aussi à Fleetwood Mac. On retrouve cette désagréable sensation de "répète entre potes" tout au long de l’album ("Elmo Delmo", "Hopscotch Willy").

Pourtant, Malkmus n’est jamais aussi bon que quand il évite de forcer le trait, quand il pond avec cette arrogante facilité qu’ont les branleurs de petites perles comme "Gardenia", sautillante bluette slacker ou encore le subtilement mélancolique "Out Of Reaches", réminiscences des Perfect Sound Forever ( sons parfaits pour toujours, titre d’un Ep de Pavement NDR) distillés à foison par Malkmus tout au long de la dernière décennie…

Malgré toutes les réserves que l’on peut soulever sur ce Real Emotional trash, Malkmus reste un formidable artisan de la scène rock américaine, qui resiste (jusque quand ????) à la tentation de s’affaler dans le confort d’une reformation pourtant tant convoité de Pavement…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Stephen Malkmus en concert au Café de la Danse ()
Stephen Malkmus en concert au Café de la Danse (22 septembre 2005)
Stephen Malkmus en concert au Festival Primavera Sound 2008
Stephen Malkmus en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition - Samedi
Stephen Malkmus en concert au Festival La Route du Rock #22 (dimanche 12 août 2012)
L'interview de Stephen Malkmus (22 septembre 2005)
La chronique de l'album Wowee Zowee de Pavement
La chronique de l'album Quarantine the Past : The Best of Pavement de Pavement
Pavement en concert à Par Mickaël Mottet (mai 2008)

En savoir plus :
Le site officiel de Stephen Malkmus
Le Myspace de Stephen Malkmus


Julien P.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=