Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Travis Burki - Laurent Montagne
L'Archipel  (Paris)  18 mars 2008

Travis Bürki a élu résidence au cinéma indépendant l’Archipel, où il se produit tous les mardis depuis le mois de janvier. La salle n’est pas très grande et pas très remplie non plus.

Ce soir, Laurent Montagne ouvre seul avec sa guitare folk et ses pédales d’effet et se place dans la mouvance de la chanson française. Les textes ne sont pas très joyeux, mais pas tristes non plus. Ils contiennent une sorte de mélancolie, Laurent parle de son intérieur et de ses réflexions sur le monde qui l’entoure et parfois l’étreint, le tout enrobé d’une belle dose de poésie. Le chanteur nous chante les relations humaines, utilisant à plein les possibilités offertes par sa voix et ses pédales d’effet à coup de boucles programmées en début de chanson. Une prestation très agréable, qui arrache quelques sourires de contentement dans l’audience. Il faut dire que ce petit moment de poésie est renforcé par l’intimité de cette salle et la simplicité de l’auteur.

C’est maintenant au tour de Travis Bürki d’entrer sur scène. Ce soir, il est accompagné de son bassiste et de son guitariste. Il est vêtu d’un smoking noir et chemise rouge, il toise l’assistance, joue avec ses machines, s’adresse au public d’un air volontairement détaché et absent. Tout au long de la soirée, il jouera avec le public tel un Michaël Lonsdale dans le rôle du méchant dans un vieux James Bond (en plus mince et moins barbu tout de même) un regard mi amusé, mi détaché, comme si nous étions la planète et qu’il souhaitait nous conquérir.

Et ici, personne ne l’empêchera dans son entreprise. Coté musical, les deux sbires qui l’accompagnent sont tout simplement époustouflants. Le bassiste est un hybride entre John Entwistle avec l’énergie et le son qu’il sort de son ampli, et les compositions alambiquées que l’on peut retrouver sur Melody Nelson. Le guitariste, joue tout en finesse et discrétion, il remplit l’espace sonore de ses arpèges. Travis, quant à lui, navigue entre son clavier, le micro et une guitare, il excelle dans les trois instruments, en rajoute à tour de bras, joue l’exubérant, mais ne fait qu’exécuter ce pour quoi il est là, le spectacle.

Le trio terminera sur une improvisation, l’histoire d’un lapin accro à la carotène, dont les volutes musicales se rapprochent fort du pré cité titre de Gainsbourg. Travis Bürki s’inscrit dans une tradition musicale française qui balaie ses influences pour ne jamais y coller. Sur disque, les chansons ne m’avaient clairement pas convaincu, et c'est à reculons que je me suis présenté à ce concert. En revanche, la prestation scénique donne tout son sens, à la fois au personnage, au disque mais rend hommage à la qualité de ces trois musiciens. Il est impératif de voir le personnage sur une scène, et c’est encore possible. Travis Bürki sera présent à l’Archipel, tous les mardis du mois d’avril, le prix de la place plus que raisonnable, ne vous donnera pas d’excuse pour aller voir ce spectacle, au sens premier du terme.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album A quoi jouons-nous ? de Laurent Montagne
La chronique de l'album Souviens-moi de Laurent Montagne
L'interview de Laurent Montagne (jeudi 28 mars 2019)
La chronique de l'album eponyme de Travis Bürki
Articles : Festival en Ü - Concerts et installations de Travis Bürki
Travis Burki en concert à l'Espace Jemmapes (23 novembre 2004)
Travis Burki en concert au Festival Alors..chante ! 2005
Travis Burki en concert à l'Espace Jemmapes (11 octobre 2006)
L'interview de Travis Burki (16 novembre 2005)
L'interview de Charlélie Couture et Travis Bürki (1er décembre 2005)
L'interview de Travis Burki (8 avril 2008)
L'interview de Travis Bürki (mars 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Laurent Montagne
Le Myspace de Laurent Montagne
Le site officiel de Travis Burki
Le Myspace de Travis Burki

Crédits Photos : Thomy Keat (Plus de photos sur Taste of Indie)


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Laurent Montagne (28 mars 2019)
Travis Bürki (8 avril 2008)
Travis Bürki (8 avril 2008)


# 16 juin 2019 : C'est la fête !

Vendredi prochain, ce sera la Fête de la Musique, une raison supplémentaire pour en écouter de la bonne en vous baladant dans notre sélection culturelle de la semaine, avec également bien entendu du théâtre, du cinéma, des expos et de la littératures.

Du côté de la musique :

"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada
et toujours :
"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'étrange affaire Emilie Artois" au Théâtre de la Contrescarpe
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph à Ivry
"Huckleberry Finn" au Théâtre de la Huchette
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Homme encadré sur fond blanc" au Théâtre Tristan Bernard
"Un drôle de mariage pour tous" au Théâtre Daunou
"Guigue & Plo" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Hiroshima, mon amour" aux Théâtre des Bouffes parisiens
"Matka" au Théâtre Elisabeth Czerczuk
"Dîner de famille" au Café de la Gare
"Hypo" au Théâtre du Marais
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg
"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Le choc du futur" de Marc Collin
"Bunuel après l'âge d'or" de Salvador Simo

Lecture avec :

"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel
et toujours :
"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=