Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Mardi)
Rose - Renan Luce - Christophe Willem - Syd Matters - Constance Verluca - Cocoon - La Maison Tellier - French Cowboy - Adam Green - Hushpuppies  (Bourges)  15 avril 2008

Ce soir, il n’y avait que deux salles ouvertes : le Phénix et le 22, mais les concerts se jouaient à guichet fermé, encourageant pour un début de Printemps.

Sous le chapiteau, la nouvelle chanson française était à l’honneur avec Rose, Renan Luce et Christophe Willem. Un chapiteau un peu grand pour les deux premiers, non habitués aux si grandes scènes, mais malgré cela, le succès était quand même au rendez-vous. Et tout le monde attendait Christophe Willem, adulé et acclamé par son public.

Au 22, c’est une soirée chargée qui nous attend ; une soirée placée sous le signe de la "french connection", puisqu’à part Adam Green, tous les groupes venaient de France. Des petits Français très inspirés par les grands espaces des Etats-Unis, par l’anglais et par des artistes américains.

On commence la partie avec Syd Matters, qui nous ont surpris avec un son parfait, une musique à l’américaine justement. La mélancolie est évidemment l’ambiance dominante, mais pas seulement… Ils ont aussi su ajouter du rock dans leurs mélodies envoutantes, notamment pour le final. Le public était séduit et survolté, ce qui a pu booster le groupe parisien.

Changement de côté, changement d’ambiance : rendez-vous avec Constance Verluca, une frêle jeune femme au caractère bien trempé. Son hymne retentit dans les oreilles : "j’aime le chocolat, l’héroïne et la vodka" ; le ton est donné. Toutes les chansons sont en français, elle fait partie du cercle Jeanne Cherhal, Pauline Croze mais en plus déjantée. Constance n’est pas forcément là où on l’attendrait, elle chante des titres assez peu conventionnels, comme "c’est le moment de mourir" . Bref elle se la joue petite fille pas sage…

Cocoon, ce groupe formé de deux jeunes auvergnats, sont les prochains à monter sur scène. La génération nouvelle est arrivée, et ça se sent. D’ailleurs, le public est assez jeune et le folk semble être revenu à la mode. Leur duo est très bien huilé, ils savent établir le contact avec le public et leur succès est assuré. Leur son folk est très doux, peut-être même parfois un peu trop, mais le groupe en est conscient, et d’ailleurs, dès octobre, ils ont prévu d’augmenter leur formation sur scène, et peut-être de se "lâcher un peu plus.

On passe rapidement de l’autre côté, avec La Maison Tellier, un groupe inspiré entre autres par Calexico et Sixteen HorsePower. Un groupe plutôt introverti, qui joue vraiment leur passion.

Puis, un moment attendu arrive : la venue des French Cowboy. La formation est composée des ex-membres des Little Rabbits. Et les cowboys ont vraiment assuré, on n’a pas été déçu du voyage. Car c’est bien d’un voyage qu’il s’agit, entre grands déserts américains et rock français. On a vraiment l’impression d’une musique qui a mûri sous l’influence américaine du vivier de Tucson : ils ont de la bouteille et ça se sent. On a assisté à un grand concert, qu’on peut s’approprier, dont on se souviendra.

La montée en puissance de certains morceaux est captivante, mordante et presque hypnotique. Certaines chansons sont plus douces, comme lorsque le chanteur commence à danser un slow langoureux avec une jeune fille du public, sur une superbe reprise de "Back to black" d’Amy Winehouse. La reconversion est réussie, on en redemande !

Puis vient le tour d’Adam Green, le seul Américain d’origine. Ce crooner à franges, totalement déjanté, s’est entouré entre autres de deux choristes noires Américaines, qui ajoutent une tonalité soul à l’ensemble. On aime aussi le voir revenir à un solo guitare voix, comme avec la chanson "Let me introduce you to some friends of mine".

Ce cowboy d’un autre genre a conquis la salle, dans tous les sens du terme puisqu’il a même échangé un baiser langoureux avec un spectateur contre une chanson. Cette oscillation entre folk et ambiance bal populaire version US est pour le moins surprenante, mais on adhère très vite !

La soirée se finit sur une note résolument rock, avec le retour des Hushpuppies à Bourges. Trois ans ont passé depuis leur dernier passage, et le succès qu’on leur connait est venu avec. Le groupe était très attendu par les jeunes spectateurs, qui s’en sont donnés à cœur joie. Ces Français qui jouent un rock des années 60, revisité, n’ont rien à envier à leurs voisins anglo-saxons, et si la mode continue dans ce sens, ils ne sont pas près de lâcher leurs guitares.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Friends of mine de Adam Green
La chronique de l'album Jessica de Adam Green
La chronique de l'album Gemstones de Adam Green
La chronique de l'album Jacket full of danger de Adam Green
La chronique de l'album Sixes & Sevens de Adam Green
Adam Green en concert à La Cigale (7 juin 2003)
Adam Green en concert à Mains d'Oeuvres (26 mai 2003)
Adam Green en concert à La Maroquinerie (1er mars 2004)
Adam Green en concert à La Cigale (12 avril 2006)
Adam Green en concert à La Maroquinerie (24 septembre 2007)
Adam Green en concert à L'Aéronef (jeudi 11 février 2010)
L'interview de Adam Green (7 juin 2003)
L'interview de Adam Green (mars 2004)
L'interview de Adam Green (7 juin 2005)
L'interview de Adam Green (7 février 2006)
La chronique de l'album Ghost days de Syd Matters
La chronique de l'album Brotherocean de Syd Matters
Syd Matters en concert à La Cigale (5 octobre 2005)
Syd Matters en concert à L'Antipode (5 novembre 2005)
Syd Matters en concert au Trianon (1er février 2006)
Syd Matters en concert au Splendid (dimanche 17 avril 2011)
Syd Matters en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - dimanche
Syd Matters en concert au Festival Solidays #13 (édition 2011) - samedi
L'interview de Syd Matters (14 décembre 2007 )
La chronique de l'album Silence is golden de Hushpuppies
La chronique de l'album The Bipolar Drift de Hushpuppies
Hushpuppies en concert au Festival Les Transmusicales de Rennes 2004 (jeudi)
Hushpuppies en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (samedi)
Hushpuppies en concert au Festival Le Rock Dans Tous ses Etats 2008
Hushpuppies en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du samedi
L'interview de HushPuppies (21 février 2011)
La chronique de l'album L'art de la fugue de La Maison Tellier
La chronique de l'album Avalanche de La Maison Tellier
La Maison Tellier en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (samedi)
La Maison Tellier en concert au Café de la Danse (mardi 6 avril 2010)
La Maison Tellier en concert au Festival FNAC Indétendances 2010 (vendredi 23 juillet 2010)
La Maison Tellier en concert à L'Alhambra (mercredi 24 novembre 2010)
La Maison Tellier en concert au Festival Fnac Live #6 (édition 2016) - samedi 23 juillet
L'interview de La Maison Tellier (11 mars 2010)
Constance Verluca en concert à La Maroquinerie (24 novembre 2007)
Constance Verluca en concert au Festival des Vieilles Charrues 2008
La chronique de l'album I hate birds de Cocoon
La chronique de l'album My friends all died in a plane crash de Cocoon
La chronique de l'album Cool Cocoon de The Spinto Band
Cocoon en concert au Festival FNAC Indétendances 2007 (vendredi)
Cocoon en concert au Festival La 7ème Vague #8 (2009) (samedi 23 mai 2009)
Cocoon en concert à Denfert Rochereau (dimanche 21 juin 2009)
Cocoon en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
L'interview de Cocoon (15 avril 2008)
Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du vendredi - Minus The Bear - All Time Low - Roken is Dodelijk - Band of
French Cowboy en concert au Festival Les Transmusicales 2007 (Jeudi)
French Cowboy en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
French Cowboy en concert au Festival La Route du Rock 2008
French Cowboy en concert au Triomphe (16 octobre 2008)
French Cowboy en concert au Festival Rock en Seine 2010 (vendredi 27 août 2010)
L'interview de French Cowboy (15 avril 2008)
La chronique de l'album Rose de Maximilian Hecker
La chronique de l'album Because I can de Katy Rose
La chronique de l'album Conte musical pour enfants et ceux qui le sont restés de Le soldat rose
La chronique de l'album A genoux de Charline Rose
La chronique de l'album A B Rose de Sttellla
La chronique de l'album 360° At The Rose Bowl (DVD) de U2
Rose dans la rubrique Ni Vus Ni Connus
La chronique de l'album Rose EP de Kiefer
La chronique de l'album Rose Planète de Nicolas Comment
La chronique de l'album eponyme de Rose Windows
La chronique de l'album Rose Of Jericho de Kris Dane
La chronique de l'album Inside the Rose de These New Puritans
Rose en concert au Festival des Inrocks 2005
Rose en concert au Festival international de la chanson de Granby 2011 (43ème édition) - jeudi 15 septembre
Rose en concert à La Maroquinerie (mardi 10 novembre 2015)
Rose en concert au Festival Hop Pop Hop #2 (édition 2017)
Rose en concert au Festival des Eurockéennes #30 (édition 2018) - samedi 7 juillet
Renan Luce en concert au Festival Paroles et Musiques #19 (2010) - dimanche

En savoir plus :

Le site officiel du festival
Myspace du festival


Céline et Rickeu         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Syd Matters (14 décembre 2007)
Hushpuppies (21 février 2011)
La Maison Tellier (26 janvier 2010)


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=