Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Mabuses
Mabused !  (Magpie / Abeille Musique)  avril 2008

The Mabuses, encore un nom de groupe qui ne doit avoir que bien peu de résonance concrète aux oreilles des moins de 30 ans qui, une fois de plus, ne manqueront pas de nous traiter de vieux cons tout en écoutant le dernier buzz à la mode de groupes dont la principale performance est d'être composés d'ados encore plus jeunes qu'eux.

Que cela n'enlève rien à la réelle qualité de certains d'entres eux, ne généralisons pas surtout que l'on s'éloigne du sujet qui est, je vous le rappelle, les Mabuses dont l'album aussi récemment sorti qu'inattendu ne manque pas d'émoustiller les ado que, nous aussi je ne vous le cache pas, nous avons été, avec croyez-le si vous voulez, nos groupes cultes et nos boulets dont on se reprend en secret désormais.

Évidemment, je ne suis pas là pour étaler sur la place publique mes tares de jeunesse, vous vous en doutez. C'est donc bien d'un groupe culte dont il s'agit ici.

Culte est un bien grand mot cependant, puisque Kim Fahy, tête pensante des Mabuses n'est même pas mort et qu'en plus, c'est frais comme une ablette fraichement péchée qu'il revient après tant d'années de silence nous proposer le superbe Mabused !.

Silence ceci dit tout relatif, compte tenu des diverses collaborations discrètes qui ont émaillé toutes ces années comme, par exemple, avec JP Nataf sur le récent I want you des Wantones, pour enfin venir à ce Mabused ! dont le titre, souhaitons-le, n'a rien d'alarmant, quant à l'idée de passé qu'il évoque.

Kim Fahy, entouré de son groupe fait une fois encore étalage de son goût pour les bricolages sonores associés à d'audacieuses mélodies où se retrouvent autant une pop très anglophone et un folk américain qui sent parfois bon la bayou ("Mirth") ou le rock ("Byayaba").

Sur "Havana", vaguement cowboy, un rien Calexico, on retrouve cette façon de chanter de Kim Fahy parfois un peu nasale et tellement envoutante.

Il est bien difficile de décrire la musique des Mabuses cependant, ce serait un peu parler cuisine sans ne rien voir ni sentir.

Comment retranscrire ce chant indien chamanique sur "June" aussi incongru que parfaitement à sa place ? Et dire que "Garden devils" est de la musique de chambre serait limité à bien peu cet enchevêtrement mélodique de cuivres, de bois et de cordes.

En réalité, ce qui parle mieux que tout de la musique à tiroirs des Mabuses, ce sont encore leurs pochettes de disques. Et sur Mabused !, ils ont fait les choses en (encore plus) grand. Haute en couleurs, luxuriante et remplie de détails et de petits bricolages (les trous à l'intérieur laissant apparaître les images du livret). Livret lui-même trompeur puisqu'une fois encore déplié, il formera un grand poster totalement délirant, avce les textes en prime.

Elle est là la musique des Mabuses, dans ces improbables collages sonores et multicolores qui forment, à notre grand étonnement, de superbes mélodies jamais entendues ici ou ailleurs.

Éclectique, entraînant, émouvant, envoutant ("Seasider", "Destination" sont magnifiques et surprenants de bout en bout, dignes héritiés de The Melbourn Method, leur précédent album vieux de 14 ans !), cet album signe le grand retour d'un des groupes les plus inventifs des années 90 et bien parti pour être aussi dans le peloton de tête de ce début de 21ème siècle.

Mabused ! est aussi déjanté que génial et Kim Fahy n'a sûrement pas fini de nous surprendre. Nous sommes complètement Mabused et on espère l'être encore longtemps !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

The Mabuses en concert au Café de la Danse (21 mai 2008)
L'interview de The Mabuses (23 avril 2008)

En savoir plus :
Les Mabuses sur Myspace
Le site officiel des Mabuses


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

The Mabuses (23 avril 2008)
The Mabuses (23 avril 2008)


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=