Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cali
Zénith  (Paris)  14 et 15 avril 2008

Suite à la sortie de son album L’Espoir, Cali se pose trois jours au Zénith de Paris.

Le concert débute par des images de manifestations en rouge, noir et blanc projetées sur la scène du Zénith. Cali déboule sur scène en courant, un mégaphone à la main. Le public se lève immédiatement et c’est parti pour "1000 cœurs debout", très énergique…

Il enchaîne avec les titres "Je ne te reconnais plus" et "Comme j’étais en vie", tous deux extraits de son dernier album. "Pensons à l’avenir" et "Je m’en vais" nous rappellent ses précédents albums.

Dès les premières mesures de "Elle m’a dit", le public saute dans tous les sens. Au milieu du titre, Cali fait semblant de sauter dans le public et s’arrête au bord de la scène. Sur l’écran passent alors des images de lui en train de slammer. Cali s’adresse à l’écran : " Petit con, tu n’en as pas marre de tes conneries ? Comme tu étais jeune… etc.", avant de reprendre sa guitare et de finir ce titre dans une ambiance survoltée.

Le groupe (Cali est accompagné de six musiciens) vient alors se poster sur l’avancée de la scène et interprète "Sophie Calle n°108", "Je suis laid" et "J’ai besoin d’amour". Cali fera d’ailleurs monter une fille sur scène pour danser tout le long de cette chanson.

Les lumières s’éteignent et on retrouve Cali, dos au public, face à l’écran où sont projetées des images de son grand-père et de villages en guerre. Un "Giuseppe et Maria" très émouvant. Il dédiera le titre suivant à Baba Traoré et plus largement aux sans papiers. Pour continuer sur le sujet, il enchaîne sur "Pas la guerre" avec un petit clip animé qui tourne en boucle sur l’écran.

Vient alors l’un des morceaux phare son dernier album : "Résistance" qu’il scande et hurle, le poing levé, devant des images de fumigènes et de CRS. "Je te souhaite à mon pire ennemi" viendra calmer un petit peu le jeu, bien que la colère soit encore très présente sur ce titre. Un dernier titre et le groupe quitte déjà la scène. Le concert reprend avec "L’espoir", suivi d’un "Droit des pères", lui aussi très émouvant.

Cali nous annonce alors une surprise. Lors du tournage du film Magique (sortie le 22/08/2008), il a rencontré Marie Gillain et elle le rejoint pour chanter "Je me sens belle". Cali repart avec "Amoureuse" (après avoir demandé d’allumer tous les briquets, les portables ou les torches) et "Qui se soucie de moi".

Grand fan de U2, il ne peut s’empêcher de reprendre le fameux "With or without you" des irlandais. A la fin de "L’amour parfait", Cali souffle sur les petites lumières de la scène comme sur des bougies et quitte la scène. Il reviendra quelques minutes plus tard, accompagné de l’acteur Tchéky Karyo pour reprendre le célèbre "Hallelujah" de Leonard Cohen.

Il nous parlera ensuite de "Roberta", avant d’entamer "C’est quand le bonheur" et de se jeter dans le public. Le tour du zénith effectué, une version très originale de "Dolorosa" finira le concert.

Autant dire que j’ai carrément été bluffé par ce concert. Cali a passé son temps à sauter, à courir, à se jeter par terre.

Un concert avec une énergie très vite communiquée au public, un concert engagé, électrique, énergique, survolté, enthousiasmant. Que du bonheur !

Une seule envie : revenir les deux soirs suivants pour revoir ça ! C’est quand le bonheur du prochain passage à Paris ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album L'amour parfait de Cali
La chronique de l'album La vie ne suffit pas de Cali
La chronique de l'album L'Espoir de Cali
Cali en concert au Café de la Danse (1er juillet 2003)
Cali en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2004
Cali en concert au Festival Solidays 2004 (samedi)
Cali en concert au Festival de Dour 2004 (dimanche)
Cali en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2004 (samedi)
Cali en concert à l'Olympia (21 novembre 2005)
Cali en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (vendredi)
Cali en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (vendredi)
Cali en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (samedi)
Cali en concert à Théâtre antique (28 juillet 2006)
Cali en concert au Festival de Saint Nolff 2006 - Fichez nous la paix !
Cali en concert au bordel magnifique - Live (octobre 2006)
Cali en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Jeudi)
Cali en concert au Festival des terre-Neuvas Bobital 2008 - Vendredi
Cali en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
Cali en concert au Festival Furia Sound 2008
Cali en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Dimanche
L'interview de Cali (juillet 2003)
La conférence de presse de Cali (10 juillet 2004)

En savoir plus :
Cali sur Myspace
Le site officiel de Cali

Crédits photos : Laurent Hini (retrouvez toute la série sur Taste of indie)


Frizet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Et si on ne se mentait plus ?" à la Scène Parisienne
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=