Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce My Brightest Diamond
Point Ephémère  (Paris)  22 avril 2008

L'annonce, il y a quelques jours, de la sortie d'un album de My Brightest Diamond et d'une date parisienne a dû mettre en joie plus d'un fan, c'est d'ailleurs en nombre qu'ils se sont déplacés ce soir. La salle est décorée de ballons et de flamands roses gonflables .... étrange décoration.

La première partie, non annoncée, et qui n'a pas prononcé son nom, du moins en ma présence, est un chanteur français accompagné de sa guitare. Les textes évoquent la nostalgie du temps passé, les cours d'école et les lycéennes. Entre les titres, il essaie de dérider le public sur un ton humoristique, sans grand succès. Les conversations continuent comme si de rien n'était. Nombre de musiciens, ouvrant les soirées, pourraient lister ces affronts et impolitesses d'une salle acquise à la tête d'affiche.

La scène laissée libre, me laisse un doute, aucune batterie, ni ampli basse ne sont présents, seul un vieil harmonium (en deux parties) et un ampli guitare laissent présager d'un concert à musiciens réduits.

Shara entre en scène, affublée d'un chapeau pointu, elle se saisit de plusieurs autres ainsi que de ballons et de kazoos qu'elle distribue en nous disant : "Thanks for coming to my birthday party". Puis la magie commence, cette femme a la capacité d'hypnotiser son public avec, dans le désordre et sans ordre de préférence, sa beauté, son talent, son humour, et cette merveilleuse voix capable de quasiment tout.

Shara jouera les meilleurs titres de son premier album (y en a-t-il seulement de mauvais ?) et nous livrera quelques inédits de celui à venir. A son habitude, elle exécutera quelques reprises formidablement exécutées, "When Doves Cry" de Prince, "Youkali" de Kurt Weil entre autres. Les moments entre les chansons sont de réels moments d'échange avec le public, la générosité sur scène étant une des multiples qualités de la belle américaine.

Ce soir, My Brightest Diamond était réduit à son unique chanteuse, cela a pu donner à certains, ayant déjà vu le trio, un sentiment de vide ou de manque de quelque chose, cela est entièrement vrai. Néanmoins, cette soirée avait plusieurs avantages, celui d'être un excellent concert, d'avoir pu vérifier que Shara est une performeuse hors pair. En tournée de presse, elle sera venue dépouillée de ces accompagnateurs habituels, mais a déjà annoncé sa présence sur des festivals d'été. En attendant, jetez-vous sur le premier album, Bring Me the Work Horse, puis sur celui à venir, une fois qu'il sera disponible, mi-juin.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album A Thousand Shark's Teeth de My Brightest Diamond
My Brightest Diamond en concert au Festival Le Rock Dans Tous ses Etats 2008
My Brightest Diamond en concert au Festival Fargo All Stars 2008
My Brightest Diamond en concert au Grand Mix (mardi 27 mars 2012)
L'interview de My Brightest Diamond (juin 2008)


En savoir plus :
My Brightest Diamond sur Myspace
Le site officiel de My Brightest Diamond

Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=