Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Cure
Trilogy DVD  (Eagle Vision)  janvier 2004

Bien que la pochette (réalisée par Robert Smith himself) soit du plus mauvais goût, c’est bien à un DVD live officiel que nous avons à faire, et non à un obscur bootleg. L’année dernière, le groupe s’était produit sur scène, à Berlin, lors d’un show de plus de trois heures, divisé en trois sets,chacun d'entre eux comprenant un des albums cultes de la noire trilogie du groupe.

Accrochez-vous bien, c’est ce concert exceptionnel que l’on retrouve sur ce DVD, soit une prestation live de Pornography, Disintegration, et Bloodflowers. Un rêve pour tout fan du groupe. Le fait le plus incontestable est que chacune des trois parties recrée parfaitement l’ambiance et l’atmosphère propre à son époque. Du grand art !

Et je ne parle pas de l’éclairage, car que ce soit des jeux de lumière rouge tamisée de Pornography ou l’apaisant bleu de Disintegration, tout ici est fait pour vous plonger dans cette fabuleuse Cure de jouvence.

Les titres sont magistralement interprétés, et on n’aura jamais vu Robert Smith faire une prestation aussi parfaite. Sans parler de Simon Gallup, le célèbre bassiste, qui manie son instrument avec une grâce et une dextérité à tomber. Incroyable !

Si les différentes set-list sont quasi identiques aux albums, force est de reconnaître que certaines interprétations sortent du lot, tel "Strange Day" mais aussi et surtout l’intégralité de l’album Bloodflowers. Sa présentation nous fait redécouvrir cet album, qui nous apparaît ainsi presque fade sur CD. Les titres sont joués d’une façon fort différente et on demanderait presque au groupe de le réenregistrer.

Mais les perles font bien entendu partie de Pornography et Disintegration, desquels il est fort plaisant d’écouter des titres rarement joués live. Mais ce n’est pas tout, car le groupe ne fait rien à moitié. Certains titres sont ainsi ajoutés en guise de rappel, d’autres sont proposés en bonus cachés, et une interview de 30mn de Robert Smith est également incluse (dommage toutefois qu’elle ne soit pas sous-titrée en français).

The Cure s’offre donc une vidéo de qualité et fait énormément plaisir à ses fans (ce qui les changera des sempiternels best-of du groupe). En tout point indispensable.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

The Cure en concert au Festival International de Benicassim 2005 (vendredi)
The Cure en concert au Festival La Route du Rock 2005 (samedi)
The Cure en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #24 (2012) - samedi
The Cure en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - vendredi
La conférence de presse de The Cure (3 août 2005)


Thom         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=