Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Les Femmes s'en melent #11 (2008)
Ipso Facto - Helluvah - The Long Blondes  (Paris, La Maroquinerie)  26 avril 2008

Les filles sont capricieuses, tout le monde le sait. Il est donc courageux de faire un festival rempli de demoiselles. La preuve : le groupe Ipso Facto a un problème de bus (ou plutôt un retard dû à un shopping frénétique à Amsterdam), résultat ces dames ne joueront pas ce soir. A vrai dire, vu la rapide écoute que j’ai effectuée sur leur site, cela n’est pas plus mal…

La jeune Helluvah débarque sur scène devant une centaine de personnes.

Ne semblant pas tenir compte du léger vide, elle empoigne sa guitare.

On sent, dès le premier morceau, l’influence que PJ Harvey a pu avoir sur elle : même sobriété, même voix écorchée.

Il lui manque encore un peu d’assurance, mais quelques concerts supplémentaires devraient arranger la chose. Une vraie découverte.

Très longue pause entre les deux groupes restant, durant laquelle on entend des "Ah ouais tu l’as acheté où ton serre tête ?" et des "Tu vas voir, la chanteuse des Long Blondes est trop bonne !". Cela annonce la couleur…

Le groupe entre en scène devant une Maroquinerie quasi pleine, il est vrai que les concerts débutant à 19h, c’est difficile.

Les spectateurs à mes côtés étaient, en effet, très au courant : Kate Jackson est en beauté ce soir, talons aiguille noir et robe moulante.

Le groupe lâche un "Century", nouveau single de l’album Couples, très années 80. Les fans semblent légèrement décontenancés par ces nouveaux sons. Cependant, l’arrivée d’un "Weekend Without Makeup" rassure tout le monde.

Le groupe jongle entre anciens et nouveaux morceaux, les anciens "Separated By Motorways", "Giddy Stratospheres" ou "Once And Never Again" enthousiasmant visiblement beaucoup plus de monde.

En somme, c’est une ambiance mitigée qui domine, le groupe semblant clairement être ailleurs malgré tous les efforts de Kate Jackson.

On quitte la Maroquinerie avec un sentiment d’inachevé, comme si les nanas bien sapées faisaient de la meilleure musique. On se réveille les filles ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Echo Valley EP de Helluvah
The Long Blondes parmi une sélection de singles (juillet 2006)
The Long Blondes parmi une sélection de singles (décembre 2006)
La chronique de l'album Someone to drive you home de The Long Blondes
The Long Blondes en concert au Festival Les Trans 2006 (Vendredi)

En savoir plus :
Le site officiel du festival
Le Myspace du festival

Crédits photos : Stéphane Kuo


Camille         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=