Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rhesus
The Fortune Teller Said  (PIAS)  septembre 2007

Un disque traine sur mon étagère depuis un bon moment déjà. Injustement rangé dans son boitier, le disque ne demandait qu’à être libéré de sa prison de plastique. Avec une pochette collage très design-art, The Fortune Teller Said, le deuxième album des ex-grenoblois devenus fer de lance d’une power pop à la française … mais en anglais, est déjà sorti depuis quelques mois. Mais s’il vaut mieux tôt que tard, mieux vaut tard que jamais…

L’affaire est maintenant entendue. A la toute fin du siècle dernier, trois grenoblois montaient un groupe. Aurélien au chant/guitare, Simon à la batterie et Laura à la basse, formaient un trio power pop ayant écouté et assimilé la musique de leurs ainés anglo-saxons.

Il y a quelques mois sortait le successeur de Sad Disco, premier album qui avait séduit en proposant une pop accrocheuse et mélodique. Ce deuxième opus, forcément casse-gueule, était attendu. Mais dans la continuité du précédent, celui-ci enfonce le clou et montre une maturité accrue.

Forcené de la scène, Rhesus a arpenté inlassablement les salles de concert de l’hexagone et de nos voisins frontaliers. Une expérience accumulée et un son que l’on retrouve sur cet album. Mis en boite immédiatement après leur dernière tournée, l’énergie live est assurément conservée. Et tout cela donne un nouveau disque au son plus direct et sans fioritures, destiné sans aucun doute à être défendu sur scène.

De plus, une grande attention portée aux mélodies en fait un album accrocheur par excellence. La basse au son bien rond, mais à la mise en place carrée, est mise en avant et se laisse guider par une batterie à la frappe franche. Et à l’instar de ce qui ce fait chez nos voisins belges, qui n’ont pas comme nous l’obsession de la langue française, le chant se fait forcément dans la langue des Beatles.

Porteur de tubes en puissance que l’on a déjà commencé à entendre sur les ondes, The Fortune Teller Said distille une pop énergétique mais également des ballades plus intimes. "Hey Darling" ou "No Directions", calibrés pour cartonner, font dans l’efficacité tandis que "Little Things" pop mi-tempo s’ouvre sur des arpèges qui chatouillent l’oreille. De gentilles guitares saturées soutiennent "I Suppose" tandis que la noirceur somme toute relative de "Will You Follow Me Out" brise un peu l’uniformité du style.

Délaissant un peu les instruments électriques habituels, "A Shelter" se joue sur fond de boite à rythme cliquetis, des cuivres font leur apparition sur "Someday" et "Berlin" se raconte même au son du ukulélé. Puis la guitare acoustique de "Together" ajoute une petite pointe folk tandis qu’un synthé survivant d’une époque eighties heureusement révolue sévit sur "In A Car".

Enfin, l’album se clôture doucereusement avec "I Still Think Of You (Sometimes)" au chant joliment souligné par la voix féminine de la bassiste, qui monte en puissance pour parfaire l’ensemble sur une note énergique.

The Fortune Teller Said fait dans la simplicité et dans l’efficacité. Du power pop rondement mené, sans réelle grande surprise mais très bien fait. Rhesus se révèle décomplexé, sûr de sa force musicale et n’a pas à rougir face à la pop anglaise. Un album au son et à l’énergie pratiquement live à justement aller écouter sur scène.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Meanwhile (at) the party de Rhesus
La chronique de l'album Sad Disco de Rhésus
Rhesus parmi une sélection de singles (juillet 2007)
Rhesus en concert à La Maroquinerie (20 octobre 2005)
Rhesus en concert au Nouveau Casino (14 décembre 2005)
Rhesus en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (mercredi)
Rhesus en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (vendredi)
L'interview de Rhésus (11 juin 2004)
L'interview de Rhésus (26 septembre 2005)
L'interview de Rhesus (26 avril 2006)
L'interview de Rhésus (septembre 2007)

En savoir plus :
Le site officiel de Rhesus
Le Myspace de Rhesus


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=