Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rhesus
The Fortune Teller Said  (PIAS)  septembre 2007

Un disque traine sur mon étagère depuis un bon moment déjà. Injustement rangé dans son boitier, le disque ne demandait qu’à être libéré de sa prison de plastique. Avec une pochette collage très design-art, The Fortune Teller Said, le deuxième album des ex-grenoblois devenus fer de lance d’une power pop à la française … mais en anglais, est déjà sorti depuis quelques mois. Mais s’il vaut mieux tôt que tard, mieux vaut tard que jamais…

L’affaire est maintenant entendue. A la toute fin du siècle dernier, trois grenoblois montaient un groupe. Aurélien au chant/guitare, Simon à la batterie et Laura à la basse, formaient un trio power pop ayant écouté et assimilé la musique de leurs ainés anglo-saxons.

Il y a quelques mois sortait le successeur de Sad Disco, premier album qui avait séduit en proposant une pop accrocheuse et mélodique. Ce deuxième opus, forcément casse-gueule, était attendu. Mais dans la continuité du précédent, celui-ci enfonce le clou et montre une maturité accrue.

Forcené de la scène, Rhesus a arpenté inlassablement les salles de concert de l’hexagone et de nos voisins frontaliers. Une expérience accumulée et un son que l’on retrouve sur cet album. Mis en boite immédiatement après leur dernière tournée, l’énergie live est assurément conservée. Et tout cela donne un nouveau disque au son plus direct et sans fioritures, destiné sans aucun doute à être défendu sur scène.

De plus, une grande attention portée aux mélodies en fait un album accrocheur par excellence. La basse au son bien rond, mais à la mise en place carrée, est mise en avant et se laisse guider par une batterie à la frappe franche. Et à l’instar de ce qui ce fait chez nos voisins belges, qui n’ont pas comme nous l’obsession de la langue française, le chant se fait forcément dans la langue des Beatles.

Porteur de tubes en puissance que l’on a déjà commencé à entendre sur les ondes, The Fortune Teller Said distille une pop énergétique mais également des ballades plus intimes. "Hey Darling" ou "No Directions", calibrés pour cartonner, font dans l’efficacité tandis que "Little Things" pop mi-tempo s’ouvre sur des arpèges qui chatouillent l’oreille. De gentilles guitares saturées soutiennent "I Suppose" tandis que la noirceur somme toute relative de "Will You Follow Me Out" brise un peu l’uniformité du style.

Délaissant un peu les instruments électriques habituels, "A Shelter" se joue sur fond de boite à rythme cliquetis, des cuivres font leur apparition sur "Someday" et "Berlin" se raconte même au son du ukulélé. Puis la guitare acoustique de "Together" ajoute une petite pointe folk tandis qu’un synthé survivant d’une époque eighties heureusement révolue sévit sur "In A Car".

Enfin, l’album se clôture doucereusement avec "I Still Think Of You (Sometimes)" au chant joliment souligné par la voix féminine de la bassiste, qui monte en puissance pour parfaire l’ensemble sur une note énergique.

The Fortune Teller Said fait dans la simplicité et dans l’efficacité. Du power pop rondement mené, sans réelle grande surprise mais très bien fait. Rhesus se révèle décomplexé, sûr de sa force musicale et n’a pas à rougir face à la pop anglaise. Un album au son et à l’énergie pratiquement live à justement aller écouter sur scène.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Meanwhile (at) the party de Rhesus
La chronique de l'album Sad Disco de Rhésus
Rhesus parmi une sélection de singles (juillet 2007)
Rhesus en concert à La Maroquinerie (20 octobre 2005)
Rhesus en concert au Nouveau Casino (14 décembre 2005)
Rhesus en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (mercredi)
Rhesus en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (vendredi)
L'interview de Rhésus (11 juin 2004)
L'interview de Rhésus (26 septembre 2005)
L'interview de Rhesus (26 avril 2006)
L'interview de Rhésus (septembre 2007)

En savoir plus :
Le site officiel de Rhesus
Le Myspace de Rhesus


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=