Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Young Gods
La Boule Noire  (Paris)  29 mai 2008

Arrivé dans la Boule Noire, une chose est sure, il est tôt et, à son habitude, le public parisien, prend son temps pour aller au spectacle. Ce doit être devant à peine cinquante personnes, que Jono McCleery, première partie écossaise, entame son set.

Le chanteur folk jouera quelque chansons très fidèles à l'esprit du genre, sur un ton en mesuré et doux. Le propos est classique mais efficace, aucune étincelle particulière, si ce n'est cette fois si attachante, ce qui constitue tout de même un atout majeur.

L'homme s'en ira, aussi discrètement qu'il est venu, au point que peut de gens se rappelleront son nom, dommage.

Le trio Suisse entre en scène et sera accompagné, comme l'an dernier, par Vincent Hänni à la guitare, pour cette soirée acoustique. Il est évident que le principe de ce type de concert est maintenant rodé, Bernard Trontin est toujours accompagné de son Hang, en bonne place sur la scène, et d'une batterie réduite, Franz Treichler de divers objets plus ou moins instruments de musique, Al Comet de sa guitare-sitar, et d'une guitare, Vincent Hänni lui de sa seule guitare.

Le concert débute par "Our House", un titre du dernier album, au jeu de guitare hypnotique, qui tourne comme une boucle. Suivront deux titres de l'album précédent, "Everythere" et "I'm The Drug", l'ambiance est joyeuse parmi les musiciens, il n'est pas rare de voir des sourires éclairer les visages et les regards d'entendement.

La suite du concert sera un enchainement de titres qui avaient déjà marqués les esprits lors des sessions acoustique de l'année dernière, "Gasoline Man" est l'occasion d'un blues dans la plus pure tradition. Un petit moment d'émotion pour "Charlotte", chanson sur laquelle Al Comet jouera de l'oeuf.

Un enchainement époustouflant de "Ghostrider" à "Longue Route", qui sera le moment d'une longue transe. Puis pour clore la première partie de cette soirée, une version démentielle de "Freedom" de Richie Havens, rendu célèbre par sa prestation à Woodstock, cette reprise peut en étonner certains.

Les Gods reviendront pour une deuxième partie plus intimiste, ou les titres prennent plus le temps de se développer, une ré interprétation magnifique de "La Fille de la Mort", titre présent sur le premier album du groupe. La soirée se terminera avec "Everything In Its Right Place", comme cela est bien dit pour conclure ce concert d'où les gens sortent avec des étoiles dans les yeux.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album XXY - XX years 1985-2005 de The young Gods
La chronique de l'album Super ready-Fragmenté de The Young Gods
La chronique de l'album Everybody Knows de The Young Gods
La chronique de l'album Data Mirage Tangram de The Young Gods
The Young Gods en concert au Nouveau Casino (5 décembre 2005)
The Young Gods en concert au Centre Culturel Suisse (19 avril 2007)
The Young Gods en concert à La Maroquinerie (21 mai 2007)
The Young Gods en concert au Fil (5 mars 2009)
The Young Gods en concert à La Maroquinerie (mardi 7 décembre 2010)
The Young Gods en concert au 4AD (jeudi 14 avril 2011)
L'interview de The Young Gods (19 avril 2007)
L'interview de The Young Gods (7 décembre 2010)

En savoir plus :

Le Myspace de The Young Gods

crédits photos : Gérard


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 juin 2019 : C'est la fête !

Vendredi prochain, ce sera la Fête de la Musique, une raison supplémentaire pour en écouter de la bonne en vous baladant dans notre sélection culturelle de la semaine, avec également bien entendu du théâtre, du cinéma, des expos et de la littératures.

Du côté de la musique :

"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada
et toujours :
"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'étrange affaire Emilie Artois" au Théâtre de la Contrescarpe
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph à Ivry
"Huckleberry Finn" au Théâtre de la Huchette
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Homme encadré sur fond blanc" au Théâtre Tristan Bernard
"Un drôle de mariage pour tous" au Théâtre Daunou
"Guigue & Plo" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Hiroshima, mon amour" aux Théâtre des Bouffes parisiens
"Matka" au Théâtre Elisabeth Czerczuk
"Dîner de famille" au Café de la Gare
"Hypo" au Théâtre du Marais
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg
"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Le choc du futur" de Marc Collin
"Bunuel après l'âge d'or" de Salvador Simo

Lecture avec :

"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel
et toujours :
"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=