Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La paix du ménage
Théâtre du Tambour Royal  (Paris)  juin 2008

Comédie de Guy de Maupassant, mise en scène de Caroline Darnay, avec Alexis Moncorgé, Nathalie Newman et Rotem Jackman.

Le mari jouisseur et noceur délaisse son épouse qui en a pris son parti et flirte avec l'incontournable ami célibataire, amant impétueux qui, tel le coucou, aime le confort douillet du ménage d'autrui, aimable transition avant de s'engager lui-même sur la voie du mariage.

Mais leur roucoulade est menacée par les sens priapiques de l'époux qui, faute de grives, en vacance de maîtresse, l'amènent à tenter de les assouvir par l’usage du devoir conjugal.

Mettant en scène une variation de l'ineffable trio de la comédie de boulevard, "La paix du ménage" vue par Guy de Maupassant ressortit davantage de la tragi-comédie aux accents vaudevillesques dans laquelle la satire des mœurs et la charge sociale de la bourgeoisie prennent des tournures caustiques au fil des dialogues à fleurets non mouchetés où chacun règle ses comptes avec une liberté de ton qui contraste avec la pusillanimité des sentiments. Car s'il est beaucoup question d'amour, et pas seulement au sens platonique du terme, force est de constater que les protagonistes ne le pratiquent pas vraiment au sein du fameux "ménage".

En deux actes, l’auteur, usant d'une plume acérée et de répliques percutantes, réussit à dépeindre l'hypocrisie du mariage, le délitement des sentiments, la condition de la femme au 19ème siècle et la pusillanimité au coeur des petits arrangements entre amis induits par les conventions sociales.

La mise en scène nerveuse et maîtrisée de Caroline Darnay, qui sait faire la part des choses entre le comique de boulevard et la peinture de caractère, réussit à moduler le mélange de tons pratiqué par Maupassant et exclut toute dérive inopportune vers les effets faciles des portes qui claquent, cadrant subtilement la fougue des jeunes comédiens tout en sachant leur octroyer, étant elle-même comédienne, la latitude indispensable au plaisir du jeu.

Nathalie Newman est tout à fait juste dans le rôle de l’épouse, délicieuse et lucide, qui navigue entre la modernité conquérante et le désenchantement face à deux hommes : Rotem Jackman, parfait mari désinvolte à la Sacha Guitry, et Alexis Moncorgé, impeccable amant à la belle allure.

Tous formés à la même école, celle de Jean-Laurent Cochet, ils usent du même instrument et des mêmes préceptes pour représenter la partition de Maupassant et il en découle une belle harmonie qui nimbe ce bienvenu spectacle.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 juin 2019 : C'est la fête !

Vendredi prochain, ce sera la Fête de la Musique, une raison supplémentaire pour en écouter de la bonne en vous baladant dans notre sélection culturelle de la semaine, avec également bien entendu du théâtre, du cinéma, des expos et de la littératures.

Du côté de la musique :

"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada
et toujours :
"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'étrange affaire Emilie Artois" au Théâtre de la Contrescarpe
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph à Ivry
"Huckleberry Finn" au Théâtre de la Huchette
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Homme encadré sur fond blanc" au Théâtre Tristan Bernard
"Un drôle de mariage pour tous" au Théâtre Daunou
"Guigue & Plo" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Hiroshima, mon amour" aux Théâtre des Bouffes parisiens
"Matka" au Théâtre Elisabeth Czerczuk
"Dîner de famille" au Café de la Gare
"Hypo" au Théâtre du Marais
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg
"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Le choc du futur" de Marc Collin
"Bunuel après l'âge d'or" de Salvador Simo

Lecture avec :

"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel
et toujours :
"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=