Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Merzhin
Merzhin Live  (RCA)  juin 2008

Les affiches sur les murs de la Boule Noire annoncent complet. Les premiers arrivés sont déjà massés devant la scène.

Après une première partie qui envoie du bois (Lazare), les roadies chevelus et de noir vêtus récupèrent les micros dégoulinants dans une demi pénombre et s’affèrent au changement de plateau.

La chaleur oppressante de la Boule Noire enveloppe déjà toute la salle quand l’intro de Merzhin commence. Lumière rouge, smoke machine, boum boum à la basse. Le concert s’ouvre sur une intro lourde, relativement lente, qui s’accélère après deux minutes, entrée du chanteur, première ligne au sax soprano, deux drapeaux bretons s’agitent dans la salle et sur scène, on commence déjà à faire parler la poudre.

Les lumières, l’entrée en scène, le choix de l’intro et de la chanson d’ouverture : on sait immédiatement qu’on est face à un groupe qui a l’expérience de la scène, que le concert est écrit. Que l’on aime ou pas, c’est bien en place.

Depuis le 2 juin, le nouveau CD+DVD live de Merzhin est disponible à la vente.

Merzhin, c’est de la musique pour jeunes : en live, cela se confirme par les thèmes bien sûr, l’écriture et le vocabulaire des textes, mais aussi par les sons choisis, la simplicité efficace des structures et des breaks.

Certains titres sont particulièrement accrocheurs "Maximum", "Pavillons Kamikazes", "Souriez". D’autres tombent facilement dans une attitude plus téléphonée ("Au bout de la scène"), des thématiques éculées pour jeunesse néo-libérée ("Rue Calumet"). Mais dans un live d’une vingtaine de titres, et son équivalent sur une galette très généreuse de seize titres, il y a forcément du bon et du moins bon.

Groupe de live depuis sa naissance, Merzhin est plus à son avantage avec l’image, sur scène ou sur écran, qu’avec le seul CD audio live.

Si celui-ci est un bel objet bien produit, il ne convainc pas totalement à la première écoute. Voir le groupe sur scène donne corps au disque qu’on écoute par la suite chez soi.

La set list du concert à la Boule Noire est d’ailleurs quasiment la même que celle du CD avec, cependant, 2 titres de plus joués sur les planches parisiennes : "Des fillons dans nos failles", qui s’intercale entre "Poussières" et "Conscience". "Fanny", qui passe avant le fondateur "Les nains de jardins". Et une reprise, en final, après cet habituel épilogue : "La chaleur des missiles" (album Soleil de plomb des Shériffs).

La voix manque parfois d’amplitude, mais ses accroches rocailleuses vont avec le côté chanteur rock assumé. L’ensemble de la set list vit sur une interprétation binaire, avec d’un côté des chansons up tempo, et de l’autre, les chansons d’ambiance. Entre les deux, il y a parfois un manque de nuances.

Les musiciens font le job, notamment le sonneur ; un multi intrumentiste à vents qui se démène comme un beau diable sur scène.

A chaque chanson, il semble sortir de son escarcelle un nouvel instrument : saxophone soprano, bombarde, flûte, nouvelle bombarde, clarinette...

Les deux guitaristes assurent rifs, slides, et petite distorsion avec confiance. Guitare blanche demi caisse Yamaha, puis noire Godin pour le guitariste rythmique. Musicman et Le Maître (luthier breton) pour le lead, il y a sur scène avec Merzhin une quinzaine d’instruments, le tout avec une très bonne cohérence d’ensemble.

Et finalement, le rock premier degré de Merzhin accroche l’oeil et l’oreille. Sans prétendre à révolutionner le rock, ni même le celtique "On est sur la fin de la comète du renouveau celtique", Paul, Ludo et les autres pourraient prétendre à marcher un peu plus loin sur les braises bien fades du rock français d’aujourd’hui.

Et si le disque parait plus lent que le live, c’est que Merzhin est un groupe à voir en live pour profiter de son travail, du spectacle sons et lumières et de la chaleur de l’ambiance. A ce titre, le double CD-DVD live est un beau produit, complet, qui force le respect mais manque peut-être de panache.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Des heures à la seconde de Merzhin
Merzhin en concert au Festival FNAC Indétendances 2010 (samedi 7 août 2010)
L'interview de Merzhin (4 juin 2008)

En savoir plus :
Le site officiel de Merzhin
Le Myspace de Merzhin
Le Facebook de Merzhin

Crédits photos : Nicolas Rakotopare


Mathieu Beurois         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Merzhin (7 juin 2008)


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=