Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Primavera Sound 2008
Il's Not Not - Bishop Allen- The Strange Death Of Liberal England - Six Organs Of Admittance - Bob Mould - Sebadoh - Fuck Buttons  (Barcelone, Parc Del Forum)  Vendredi 30 mai 2008

Avec le souvenir d'un concert mémorablement épique au Molodoi en juin 2006 qui a vu le chanteur de It's Not Not explorer chaque parcelle de la salle, je me retrouve en fin d'après-midi devant la scène Vice Jagermeister pour retrouver les énergiques et excentriques catalans devant leur public et pour les voir interpréter les nouveaux morceaux de Bound For The Shine, leur nouvelle galette plus pop et plus structurée que leurs précédentes productions. Plus carrés et amadoués ? Que nenni. Si ce que l'on peut considérer comme le backing band reste plus ou moins sage sur scène, elle n'est qu'un endroit de passage pour Joel le chanteur qui se promène dans le pareterre. Un joli moment d'efficacité, de complicité et de je m'enfoutisme principalement composé de morceaux récents et plus accrocheurs. Le début de carrière du groupe, moins polissé, aurait sans doute moins plu en festival.

Rapide passage par défaut, il faut bien le dire devant Bishop Allen. Rien d'innovant là, enchainant les morceaux sans inspiration, une impression de pas grand chose.

Enchainement avec The Strange Death Of Liberal England, groupe que je suis depuis leur première démo de début 2006. Si leurs débuts clones de A Silver Mount Zion ne pouvaient que me plaire avec une fraicheur que les canadiens n'ont pas, leur production suivante m'avait laissé dubitatif. Et bien le groupe déboule en Europe – enfin – plein d'envie, de puissance et de joie. Les morceaux s'enchainent et on a l'impression d'avoir affaire à un tout jeune Arcade Fire fougueux. Un très joli moment.

Six Organs Of Admittance se démène sur la scène ATP, ou plutôt sa guitariste. Quelques moments soniques sauvent un concert qui se révèlerait sans doute plutôt insipide sinon, ne rendant pas à leur juste valeur les moments du groupe. Le public clairsemé au moment de faire la queue pour avoir une place à l'Auditorium pour le concert de Portishead est tout juste respectueux.

Rappel du triptyque de la nuit sonique des Transmusicales de 1991 au Primavera sur les deux dernières années, Bob Mould prend place sur la scène CD Drome. L'ex Husker Du utilise toujours sa Fender trafiquée et ses plectres en acier.

Le son riche en harmoniques est cinglant et débute sous les auspices du répertoire de Sugar (ô bonheur) avant de poursuivre avec des morceaux plus récents de son District Line de 2008. C'est très bon, ça fleure les 80's et 90's et le public trentenaire ne s'y trompe pas.

Autre groupe de retour sur scène et en festival : Sebadoh. Le scénario est toujours le même ; les 3 compères échangent leurs instruments mais c'est lorsque que Lou Barlow prend le micro que le public réagit et qu'on se rappelle ces vieux tubes d'il y a maintenant presque 15 ans. Se disant honorés d'être la, ils prennent le public à partie en parlant de la France, telle l'image de l'americain moyen ne connaissant pas la géographie européenne.

Fin de journée devant le buzz du moment : Fuck Buttons à la scène ATP.

Le duo récite malheureusement son album, sans grande originalité mais le son est tellement bon qu'on profite simplement du moment.

Un concert d'une grande efficacité. On en redemande !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Burning The Threshold de Six Organs of Admittance
La chronique de l'album District Line de Bob Mould
La chronique de l'album Beauty & Ruin de Bob Mould
L'interview de Bob Mould (jeudi 24 avril 2014)
La chronique de l'album Sebadoh III (réedition) de Sebadoh
La chronique de l'album Bubble and Scrape Deluxe Edition de Sebadoh
Sebadoh en concert au Festival La Route du Rock #21 (vendredi 12 août 2011)
Fuck Buttons en concert au Festival La Route du Rock 2008
Fuck Buttons en concert à Pitchfork Music Festival Paris #2 (édition 2012)
Fuck Buttons en concert à Pitchfork Music Festival #2 (édition 2012) - vendredi 2 novembre
Fuck Buttons en concert au Festival La Route du Rock #23 (jeudi 15 août 2013)

En savoir plus :
Le site officiel du festival
Le Myspace du festival

Crédits photos : Laurent Baillet


Laurent Baillet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=