Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ian Kent & the Immigrants- K6 - Lugo - La Phaze
Ni vus Ni Connus  (divers)  juillet 2008

Retour à la musique avec ce ni vus ni connus estival. Du folk, du rock, et même du gros rock au programme avec un peu de pop pour faire tomber les filles au camping !

Ian Kent & The Immigrants Trick bag (Mosaic, avril 2008)

Ian Kent est un musicien folk américain qui, comme tous ses pareils, s'adjoint un nom de groupe en guise de particule. En l'occurence, il s'agit de The Immigrants, groupe parisien, Kent ayant posé ses valises dans la capitale, il y a quelques années déjà.

Dans une certaine tradition country folk, la musique de Kent aura bien du mal à toucher une cible plus large. Pourtant, certains titres, plus glamour notamment au niveau de la voix, pourraient réussir l'exploit d'un Chris Isaak ("Bad Dreams") tout comme "Tijuana" aurait pu conquérir les amoureux de Calexico si seulement les arrangements étaient moins connotés country. 

Un disque qui en fait trop, presque caricatural, à réserver aux fans du genre et aux bandes son des bars de la Route 66 et on le regrette un peu car il y a quand même de jolis appels du pied tout au long de ce Trick Bag, à écouter d’une oreille avertie donc.

K6 La marche des parallèles (6teamprod / Anticraft, mai 2008)

Des guitares au son métal, des textes qui se veulent révoltés et rebelles, une scansion hachée pour donner plus de poids aux mots. Je ne vais pourtant pas vous parler de Rage against The Machine, des Deftones ni même de No one Is innocent mais de K6. Passons sur le nom pas piqué des hannetons et entrons dans le vif du sujet.

Un peu monotone, pas toujours très bien ficelé, le rock dur teinté ça et là de quelques tentatives d'illustrations sonores (bruits de fond, ambiance arabisante) de La marche des parallèles n'arrive pas à être vraiment convaincant malgré de bons mais courts moments, l'espace d'un refrain sur "Amen" ou "Ensemble" par exemple, sur lequel on trouve la puissance d'un Cantat et l'énergie de No one Is innocent.

De bons moments mais pas vraiment suffisant pour faire un bon album. Reste donc ces quelques titres à sauver sur une compilation altermondialiste. Tu sais ce qu'il te dit le K6 ?

Lugo La Grève du sol (L'Armada, mai 2008)

Lugo avec son album La grève du sol fait dans la chanson française. Un peu pop, un peu variété, un peu de rock, mais rien d'inoubliable dans ses textes qui nous passent un peu rapidement d'une oreille à l'autre, ni dans sa voix trop lisse pour accrocher suffisamment notre attention.

"Qui je suis" nous rappellera, nostalgiques, quelques bons moments passés en compagnie des Objets, sans plus.

Lugo sera au Francofolie de la Rochelle, l’occasion de le découvrir sur scène où parait-il, il fait des miracles. La Grève du Sol reste quand même destinée à un public chanson française à textes légers et amusants (mais pas mal écrits pour autant, si on s’en tient à ce registre).

La Phaze Miracle (Because music, mai 2008)

Après Fin de cycle qui avait permis à La Phaze de prendre ses marques et de se faire remarquer sur scène, voici donc Miracle, deuxième album du groupe mené par David Baluteau.

Et de miracle il n’y en a pas vraiment. Si vous avez aimé le précédent essai du groupe, vous apprécierez également celui-ci. Et inversement.

Toujours autant d’énergie, de guitare et de hip hop. Toujours autant de revendications et de grands discours comme sur "La cause" (comprendre la leur, celle des artistes) : "Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois, aux commandes des majors les sourds font la loi".

De bonnes intentions dans l’ensemble. Tous les peuples sont frères et les riches sont des méchants, mais trop d'agressivité dans le chant et dans la musique pour passer le cap du discours fédérateur. On a beau partager les idées, on ne partage pas forcément la manière de le dire et il est difficile de se détacher de ce sentiment de haine et de violence qui semble plané sur cet album.

Des punks modernes qui auraient passé trop de temps chez les scouts, dommage.

Il reste quand même quelques morceaux tout en puissance qui, quand la scansion rappeuse se tait, offrent de bons moments de fusion rock electro qui tapent là où il faut pour enfoncer le clou. Reste quand même qu’à trop taper dessus dans tous les sens, il finira tordu et enfoncé qu’à moitié.

La Phaze est avant tout un groupe de scène, avec sa puissance et sa gouaille, c’est là qu’il faut les découvrir.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Psalms and Revolution de La Phaze
La chronique de l'album Visible(s) de La Phaze
La Phaze en concert au Festival Les Rockeurs ont du coeur 2005
La Phaze en concert au Festival de Saint Nolff 2006 - Fichez nous la paix !
La Phaze en concert au Zénith (18 juin 2008)
La Phaze en concert au Festival Musiques en Stock 2008
La Phaze en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - mercredi
Lugo en concert au Festival Art Rock 2004 (Jeudi)
Lugo en concert au Festival La Clé des Chants 2005 - Le tremplin
Lugo en concert au Festival La Clef des Chants 2005 (samedi)
Lugo en concert au Festival des Vieilles Charrues 2007 (vendredi)

En savoir plus :
Ian Kent & The Immigrants sur Myspace
K6 sur Myspace
Lugo sur Myspace
La Phaze sur Myspace


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2024 : La grande parade

C'est l'heure de la grande parade et du tintouin pour faire semblant que tout va bien depuis 1789. Mais le feu d'articice culturel c'est sur Froggy que ca se passe et plus précisément à Avignon ! Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Postindustrial Hometown Blues" de Big Special
"That golden time" de Villagers
"La maladresse" de Leila Huissoud
quelques découvertes avec The Silver Lines, Inwoods, Djinn, Coeur Joie, Pop Crimes et ODA
et toujours :
"Les chants de l'aurore" de Alcest
quelques clips à découvrir : Dropdead Chaos, MATW, For the Hackers, Elias Dris, CXK
Festival Chauffer la Noirceur #32, nous y fumes avec Gogol Bordello, Glauque, Mike Love et quelques autres
"Shame" de Venice Bliss
"Locust land" de Bill MacKay
"Flash-back" de de Laurène Heistroffer Durantel
"Hommage à Nadia Boulanger" de Lola Descours
"All things shining" de Oh Hiroshima
"Deutche theatre Berlin trilogy" de PC Nackt et Nico van Wersch
"Le seum" de Resto Basket
"Times" de Seppuku
des festivals à venir : U Rock Party #3, Cooksound #13, La Guinguette Sonore #7
quelques clips : BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band
on termine la saison du Morceau Caché par "Émission 33 - Alt-J, The Dream, analyse par Alt-J"

Au théâtre :

Spéciale Avignon :
"Constellation Bobin Leprest" au Théâtre Le Verbe Fou
"Femme non rééducable" au Théâtre du Balcon
"Métanoïa, le présage du papillon" au Théâtre La Factory, Chappelle des Antonins
"Normal" à La Scala Provence
"Le poids des fourmis" au Théâtre La Manufacture
"Les enchanteurs" au Théâtre des Gémeaux
"Cyborg Experiments #1" au Théâtre La Factory
"Cet amour qui manque à tout amour" au Théâtre Chapau Rouge
"Rêveries" au Présence Pasteur, salle Jacques Fornier
"160 000 enfants" au Théâtre des Lilas
"Anne Chrsitine et Philippe" au Tiers lieu La Respelid'/Carmel
"Blanc de blanc" au Théâtre Transversal
"Classement sans suite" au Théâtre La Luna
et également toutes les chroniques par théâtre :
Le récapitulatif des tous les spectacles d'Avignon chroniqués chez Froggy

Cinéma avec :

"Saravah" de Pierre Barouh
"La récréation de juillet" de Pablo Cotten et Joseph Rozé

"El profesor" de Marie Alché & Benjamin Naishtat

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

Nos polars de l'été :
"7m2" de Jussi Adler Olsen
"La meute" de Olivier Bal
"Les effacées" de Bernard Minier
"Norferville" de Franck Thilliez
et toujours :
"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=