Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Black Keys
Attack & Release  (V2 / Coop Music)  avril 2008

Pendant longtemps, les Black Keys ont eu l'image du revival rock'n'roll crasseux, quasi puant, qui faisait transpirer plus d'un rocker sous sa veste cuir avec des riffs ravageurs et une batterie sauvagement martelée. Mais avec ce Attack And Release, cette image risque bien de changer.

Composé initialement pour Ike Turner, disparu avant la fin du projet, ce disque est né de la collaboration du duo américain avec le producteur renommé Danger Mouse, moitié de Gnarls Barkley, ayant déjà fait parler de lui par l'affaire du Grey Album (mashup du White Album des Beatles et du Black Album de Jay-Z qui lui aura valu des millions de téléchargement mais aussi de nombreux ennuis judiciaires avec EMI, détentrice des droits du White Album), puis par son talent de production sur Demon Days de Gorillaz ou encore sur l'album de The Good, The Bad and The Queen.

Une nouvelle page s'est donc tournée pour les Black Keys, pour qui il aura fallu attendre cinq albums pour tenter l'expérience du studio, alors que les précédents opus avaient tous été conçus entre la cave et la cuisine. "So He Won't Break", premier avant-goût de cet album, avait poussé à croire que cet album serait l'un des meilleurs Black Keys ; mélodique et captivant. Suite à l'écoute de ce nouvel opus, il est évident que cet album est un grand cru, mais qui risque d'en surprendre, voire décevoir, plus d'un.

Malgré quelques titres en demi-teinte (un "Thing Ain't Like They Used To Be" mou et un "Oceans & Streams" lassant), Dan Auerbach et Patrick Carney montrent qu'ils sont toujours aussi à l'aise avec l'exercice du rock vif et tranchant. "I Got Mine", "Strange Times", "Remember When (Side B)", "Same Old Thing", morceaux aux rythmes endiablés créent même un contraste avec "Psychotic Girl" ou encore "All You Ever Wanted", titres plus lents mais tout aussi efficaces.

Bien que la touche Danger Mouse soit indéniable (son brut, effets de compressions évoquant les années 60), la frappe Black Keys reste bien présente. Le duo américain n'a donc pas entièrement vendu son âme au producteur. Dans la digne lignée de morceaux comme "Your Touch", issu de l'album The Magic Potion, alors dernier en date, cet album devrait ravir les amateurs de riffs tueurs et de fûts massacrés.

Sans doute plus accessible que les précédents, Attack And Release est un disque frais, spontané et talentueux, qui prouve que les Black Keys sont bien plus qu'un petit groupe de blues-rock qui ne jure que par le passé. Une évidence quand le groupe de blues évoque plus souvent le Black Devil Disco Club que Junior Kimbrough dans ses récentes interviews.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Brothers de The Black Keys
La chronique de l'album Turn Blue de The Black Keys
The Black Keys en concert à Bowery Ballroom (3 octobre 2004)
The Black Keys en concert à Bowery Ballroom (3 octobre 2004) - 2ème
The Black Keys en concert au Trabendo (5 octobre 2006)
The Black Keys en concert au Zénith (mercredi 25 janvier 2012)

En savoir plus :
Le site officiel de The Black Keys
Le Myspace de The Black Keys


Clément T.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=