Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Yeah Yeah Yeahs
Trabendo  (Paris)  10 juin 2003

Remarqué en avril 2002 en première partie du Jon Spencer Blues Explosion, ce trio new-yorkais (mixte celui là) revenait cette année (après une première annulation en mars) avec l’objectif (et le devoir surtout) de confirmer un étourdissant premier album (Fever To Tell) devant une salle pleine à ras bord fleurant bon la Converse échauffée.

Ce n’est qu’une fois Nicolas Zinner et Brian Chase (respectivement guitariste et batteur) en place que Karen O (moitié du chanteur des Liars) daigne faire son apparition sur la scène du Trabendo. Simplement vêtue d’un débardeur et d’un short taille courte (vert pomme, ça ne s’invente pas), les yeux cachés derrière un masque de maquillage, elle cristallise sur elle, dès les premières secondes, tous les regards des mâles présents dans la salle.

Après quelques minutes, le doute n’est plus permis, l’emballante formation croisée l’an passé en ces mêmes murs a considérablement progressé tant instrumentalement qu'en ce qui concerne les compositions : le guitariste et le batteur faisant preuve d’une redoutable efficacité. Pourtant, le clou du spectacle reste encore et toujours, l’incroyable Karen O et son jeu de scène suggestif, sorte de croisement entre Iggy Pop et Joey Ramone. Voilà pour le visuel.

Sur un plan purement musical maintenant, l'album a logiquement été largement revisité ainsi que des titres plus anciens des premiers EPs. Cependant quelques réserves sont à émettre. En effet, là où les musiciens ont été impeccables, la chanteuse n’a ce soir là pas gratifié le public d’une prestation vocale de premier ordre, passant plus de temps à hurler qu’à véritablement chanter, d’où cette impression de ‘moins bien que sur l’album’.

Cependant, compte tenu de l’impressionnante hype autour du groupe en Angleterre, les breaks au milieu de cette longue tournée printanière n’ont pas été légion, ce qui pourrait expliquer cette fatigue vocale.

Au final, un concert assez réussi même si le groupe aurait pu être plus percutant encore : deuxième acte à la Route du Rock en août.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Yeah Yeah Yeahs en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2004
Yeah Yeah Yeahs en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi)
Yeah Yeah Yeahs en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi) - 2ème
Yeah Yeah Yeahs en concert au Festival Primavera Sound 2006 (vendredi)
Yeah Yeah Yeahs en concert au Festival Rock en Seine 2009 (vendredi 28 août 2009)


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=