Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Yeah Yeah Yeahs
Trabendo  (Paris)  10 juin 2003

Remarqué en avril 2002 en première partie du Jon Spencer Blues Explosion, ce trio new-yorkais (mixte celui là) revenait cette année (après une première annulation en mars) avec l’objectif (et le devoir surtout) de confirmer un étourdissant premier album (Fever To Tell) devant une salle pleine à ras bord fleurant bon la Converse échauffée.

Ce n’est qu’une fois Nicolas Zinner et Brian Chase (respectivement guitariste et batteur) en place que Karen O (moitié du chanteur des Liars) daigne faire son apparition sur la scène du Trabendo. Simplement vêtue d’un débardeur et d’un short taille courte (vert pomme, ça ne s’invente pas), les yeux cachés derrière un masque de maquillage, elle cristallise sur elle, dès les premières secondes, tous les regards des mâles présents dans la salle.

Après quelques minutes, le doute n’est plus permis, l’emballante formation croisée l’an passé en ces mêmes murs a considérablement progressé tant instrumentalement qu'en ce qui concerne les compositions : le guitariste et le batteur faisant preuve d’une redoutable efficacité. Pourtant, le clou du spectacle reste encore et toujours, l’incroyable Karen O et son jeu de scène suggestif, sorte de croisement entre Iggy Pop et Joey Ramone. Voilà pour le visuel.

Sur un plan purement musical maintenant, l'album a logiquement été largement revisité ainsi que des titres plus anciens des premiers EPs. Cependant quelques réserves sont à émettre. En effet, là où les musiciens ont été impeccables, la chanteuse n’a ce soir là pas gratifié le public d’une prestation vocale de premier ordre, passant plus de temps à hurler qu’à véritablement chanter, d’où cette impression de ‘moins bien que sur l’album’.

Cependant, compte tenu de l’impressionnante hype autour du groupe en Angleterre, les breaks au milieu de cette longue tournée printanière n’ont pas été légion, ce qui pourrait expliquer cette fatigue vocale.

Au final, un concert assez réussi même si le groupe aurait pu être plus percutant encore : deuxième acte à la Route du Rock en août.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Yeah Yeah Yeahs en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2004
Yeah Yeah Yeahs en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi)
Yeah Yeah Yeahs en concert au Festival Art Rock 2006 (Samedi) - 2ème
Yeah Yeah Yeahs en concert au Festival Primavera Sound 2006 (vendredi)
Yeah Yeah Yeahs en concert au Festival Rock en Seine 2009 (vendredi 28 août 2009)


Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=