Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Musiques en Stock 2008
Victori4 - Les Hyènes - La Phaze - Zenzile  (Cluses, Place des Allobroges)  Jeudi 03 juillet 2008

L'an passé, l'organisation de Musiques en Stock avait invité l'équipe de Froggy Delight à venir découvrir le Festival Musiques en Stock : un festival de 4 jours au coeur des montagnes, en plein centre de Cluses. Un festival où gratuité et convivialité riment avec qualité et créativité. Au programme ce soir, du dub et du rock : les Lauréats du Tremplin dont la finale s'est déroulée la veille, le 2 juillet, Victori4, Les Hyènes, La Phaze et Zenzile.

Le festival commence avec un léger retard de 30 minutes, sous le regard d'une cinquantaine de courageux spectateurs armés de parapluies et de ponchos. Un festival qui ne sera point boueux (pour une fois), environnement citadin oblige.

Victori4 (prononcer Victoria) a le privilège d'ouvrir la Grande Scène après avoir conquis le Réservoir la veille, tremplin pour la scène régionale et en Suisse (thème pop-rock pour 2008).

Arrivée au milieu du set (la faute aux bouchons genevois), je découvre le groupe sans grand enthousiasme, ayant l'impression d'écouter une formation sans personnalité distincte, rien ne me marque vraiment.

Peut-être un manque d'attention de ma part, occupée à trouver mes marques et à slalomer entre les gouttes de pluie, peut-être une certaine retenue de la part des artistes, pas encore habitués à des scènes d'une telle envergure...

Quoi qu'il en soit leur public est déjà là, essentiellement jeune et féminin d'après ce que je peux entendre, et que le charme du jeune chanteur ne laisse pas de marbre.

En rentrant, un petit passage sur leur MySpace pour en apprendre davantage sur eux me surprend très agréablement : un rock affirmé, sensible, doux et planant à la fois. Je vous invite vivement à leur prêter une oreille attentive, voire deux. Ai-je bien vu le même groupe sur scène ? Affaire à suivre !

Le public ne peut pas s'ennuyer pendant le changement de plateau, puisque le groupe déambulatoire Tribal Percussions prend le relais : musique afro-brésilienne, pour percussions et déhanchements endiablés. Impossible de rester immobile dans de telles circonstances ! Un peu de soleil musical qui en arriverait presque à faire oublier les gouttes ! L'autre animation est assurée par Le Réveil des Vilains. Des énormes boites cubiques et colorées, surmontées de têtes en forme d'oeuf aux expressions naïves. Des jouets géants sur pattes qui cherchent désespérément compagnie... Quand ils l'ont trouvée, ils se posent au sol, pour laisser jaillir des personnages mi-bouffons, mi-...vilains, comme des petits diables. Un esprit un peu Tim Burton pour un mélange affreux-comico-moche. Eclats de rire garantis !

Après cet intermède, on enchaîne sur Les Hyènes, que l'on peut qualifier en deux mots : énergie brute.

La formation de quadragénaires est ce soir en formation trio, avec notamment Denis Barthe à la batterie et au chant, le batteur de Noir Désir...

Un groupe qui envoie du lourd si je puis dire, avec une reprise d'AC-DC (reprise également de l'attitude du grateux allant de long en large sur la scène) et de Motörhead pour le dernier morceau.

Une énergie sans calcul, des paroles crues, un groupe totalement rock habitué de la scène : "nous, on nous paie pour arrêter !" (propos du guitariste jouant à mi-temps avec la guitare sur ses épaules).

Sur un de leurs titres, l'instant est particulièrement comique : le refrain consiste simplement à... hum... aboyer : "ouaf ouaf". Un fan dans la foule encore assez clairsemée joue tellement bien le jeu qu'un chien (un vrai) lui donne la réplique à plusieurs reprises.

La place de Cluses est maintenant bien peuplée pour la suite de la soirée, la pluie s'est arrêtée.

On enchaîne avec La Phaze. J’ai découvert ce groupe deux semaines plus tôt en première partie de Manu Chao, et j'ai de nouveau été impressionnée.

Drum n'bass, punk, down-tempo, electro, rock musclé, un groupe engagé avec une présence sur scène tout simplement impressionnante !

On aurait pu se demander combien de temps ils peuvent tenir à ce rythme, à sauter partout et à déployer une énergie enragée. Un petit moment plus calme, mélodique et profond, version accordéon, pour le titre "La Langue". Petit bonheur. Le concert s'achève, avec un public plus excité que jamais !

La soirée se conclut avec un groupe de choix, Zenzile, ambassadeur du dub en France, aux accents très rock.

On alterne entre morceaux purement instrumentaux et ceux où la chanteuse Jamika pose sa voix chaude. Un rythme entraînant, lancinant, ponctué d'instants reggae, qui donne envie de suivre le mouvement. Excellent moment du festival. Le public s'est rajeuni et ne fume pas que des Malboro.

La suite : The Blakes, The Heavy, Mademoiselle K et The Bellrays. Et en plus il fera beau !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Les Hyènes en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
La Phaze dans la rubrique Ni Vus Ni Connus
La chronique de l'album Psalms and Revolution de La Phaze
La chronique de l'album Visible(s) de La Phaze
La Phaze en concert au Festival Les Rockeurs ont du coeur 2005
La Phaze en concert au Festival de Saint Nolff 2006 - Fichez nous la paix !
La Phaze en concert au Zénith (18 juin 2008)
La Phaze en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - mercredi
La chronique de l'album Elements de Zenzile
Zenzile en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2005
Zenzile en concert à La Cigale (16 novembre 2005)

En savoir plus :
Le site officiel du festival
Le Myspace du festival

Crédits photos : Vanessa Bureau (retrouvez toute la série sur Taste of Indie)


Vanessa Bureau         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 février 2021 : et le chiffre du jour est 21

21 février pour cette édition et 21ème Mare Aux Grenouilles, déjà, à voir en replay dès maintenant. Pour le reste voici le beau programme de la semaine avec une sélection tous azimuts malgré le sale temps pour la culture.

Du côté de la musique :

"Freeze where U R" de Brisa Roché et Fred Fortuny
"Richard Strauss : An Eisamer Quelle - A une source solitaire" de Christophe Sturzenegger
"Encounter" de Beyries
"I, the bastard" de Wassailer
"Debbie et moi" de Thomas Cousin
"Only Smith and Burrows is good enough" de Smith & Burrows
"Tango" de Pascal Contet
"If you know, you know" le mix #13 de Listen in Bed à écouter
"Paysages" de Raphaële Lannadère
"Les molécules fidèles" de Emmanuel Tugny & John Greaves
"Dynah" de Dynah
et toujours :
"Qui naît dort plus" de Armande Ferry-Wilczek
"La beauté du jour" de Ben Lupus
"For the first time" de Black Country, New Road
"Spare ribs" de Sleaford Mods
"Vertigo days" de The Notwist
"Lumen" de Dalva
"Michel de la Barre : Suites et sonates" de Ensemble Tic Toc Choc
"Muses" de Karen Lano
"Road of the lonely ones" le Mix #12, saison 2 de Listen In Bed
Interview de Med dont nous vous présenterons le disque très bientôt
"Blue" de Rosie Balland
RosaWay et Belfour dans un petit ni vus ni connus pour parler de leurs clips

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"Un grand cri d'amour" de Josiane Balasko
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Dix ans de mariage" d'Alil Vardar
"Longwy-Texas" de Carole Thibaut
"J'ai des doutes" de François Morel
et de l'opéra revisité "La Dame Blanche" de François-Adrien Boieldieu
"La Flûte Enchantée" de Mozart
ou pas "Le Barbier de Séville" de Rossini

Expositions :

en virtuel :
"Botero, dialogue avec Picasso" à l'Hôtel de Caumont
“Calder Stories” au Centro Botín à Santander
"Le Voyage à l?époque d?Edo (1603-1868)" au Musée Cernuschi
"Ulla von Brandenburg - "Le milieu est bleu" au Palais de Tokyo
"L'Age d'or de la peinture danoise" au Petit Palais
"Claude Viallat - Sutures et Vari" à la Galerie Templon
"Sabine Weiss - Sous le soleil de la vie" à la Galerie Les Douches

Cinéma :

at home :
"L'Ombre des femmes" de Philippe Garrel
"Un amour de jeunesse" de Mia Hansen-Love
"Seule" de Mélanie Charbonneau
"Crème de menthe" de Philippe David Gagné et Jean-Marc E. Roy
"Pool" de Francis Magnin

Lecture avec :

"Aucune terre n'est promise" de Lavie Tidhar
"Histoire de l'armée italienne" de Hubert Heyriès
"L'inconnu de la poste" de Florence Aubenas
"La bombe atomique" de Jean-Marc le Page
"La fille du chasse-neige" de Fabrice Capizzano
et toujours :
"Yahya Hassan" de Yahya Hassan
"Cela aussi sera réinventé" de Christophe Carpentier
"De l'autre côté des croisades" de Gabriel Martinez-Gros
"L'instruction" de Antoine Brea
"La pierre du remords" de Arnaldur Indridason
"La sountenance" de de Anne Urbain
"Le premier homme du monde" de Raphaël Alix

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=