Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Yo La Tengo
Nouveau Casino  (Paris)  12 juillet 2003


S’il y avait un concert à ne pas rater, c’est bien celui de Yo La Tengo dont la venue en France est exceptionnelle et sans doute liée à la sortie de leur dernier album "Summer Sun", le Nouveau Casino affichant d’ailleurs complet.

Dès l’ouverture des portes, en fond de salle, près du stand merchandising, Ira Kaplan et Georgia Hubley sont déjà là, souriants et décontractés. Nous échangeons quelques mots avec cette dernière qui regrette ne pouvoir nous accorder une interview en raison du timing serré du Nouveau Casino (la soirée disco ne pouvant souffrir aucun retard !). Mais, tout espoir n’est pas perdu car elle accepte de répondre par mail... À suivre.

Quelques minutes plus tard, la salle est comble de fans venus des quatre coins de l’Europe pour la prestation scénique du groupe quasi-mythique de Hoboken, USA, fondé en 1984, par Georgia Hubley (batterie/voix) et Ira Kaplan (guitare/voix) auxquels s’est joint depuis 1992 James McNew (basse/voix) pour constituer un trio pluri-instrumental de tout premier plan, groupe inclassable qui depuis vingt ans allie éclectisme, talent et création musicale.

Début en douceur avec Ira Kaplan aux claviers qui retrouve bien vite sa guitare aux sons discordants. Si un problème de jack l'interrompt, tandis que le duo basse/ batterie garde le tempo et tient le public en haleine, ce n'est que pour repartir de plus belle et faire grincer sa guitare d’une manière singulière, jamais égalée et devenue légendaire désormais.

Si Yo La Tengo nous propose quelques morceaux de Summer Sun comme le superbe "Season of the Sharks" ou "Tiny Birds", album qui tend davantage vers le post-rock, l’essentiel de leur set list est composée de morceaux rock instrumentaux dans lesquels ils excellent.

De secousses en larsens, de pédales d'effets en pincements de cordes, il nous embarque dans l'univers de Yo La Tengo. Yo La Tengo ne joue pas des morceaux mais nous emmène bien dans leur univers, dans une sorte d’opéra-jazz-rock composé de longues variations instrumentales qui s'enchainent, ne laissant au public que quelques secondes pour esquisser des applaudissements, alternant tension calme et explosion tonitruante, puissantes et toujours mélodiques, les voix à peine audibles utilisées comme un instrument supplémentaire et la guitare qui a toujours le dernier mot. La guitare ... ou le clavier sur lequel Ira Kaplan se jette de tout son poids tout en triturant le micro qui délivre une voix emplie de distorsions.

Poussant la ligne mélodique dans ses derniers retranchements avec une batterie puissante, Georgia jouant en symbiose totale avec Ira, et une ligne de basse remarquable, James gardant un oeil sur Ira, le trio s'offre aussi leluxe de changer d'instrument au gré des compositions.

Friands de reprises, Yo La Tengo nous gratifie d’une étonnate reprise, en version originale, du "Et moi et moi et moi" de Dutronc tout à fait réussie, chantée par James Mc New, avec une très légère pointe d’accent, qui fait sourire Ira (sourire de détente de fin de concert ou d’amusement).

 

Lors du dernier rappel, la déception sera immense quand Ira Kaplan annonce que les 6 autres morceaux prévus ne pourront être joués (encore cette fameuse soirée disco). Néanmoins, deux belles chansons acoustiques clôtureront leur performance, superbes duos, comme à leur début, du couple Georgia/Ira, à la ville comme à la scène.

Près de 2h30 de pur bonheur, trop rare encore...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Summer Sun de Yo la Tengo
La chronique de l'album I'm not afraid of you and I will beat your ass de Yo La Tengo
La chronique de l'album Fade de Yo La Tengo
Yo La Tengo en concert au Festival de Dour 2003
Yo La Tengo en concert au Festival La Route du Rock 2005 (vendredi)
Yo La Tengo en concert au Festival Primavera Sound 06 (jeudi)
Yo La Tengo en concert au Bataclan (lundi 30 novembre 2009)
Yo La Tengo en concert à Pitchfork Music Festival Paris #3 (édition 2013)
La conférence de presse de Yo La Tengo (12 août 2005)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=