Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Yo La Tengo
Nouveau Casino  (Paris)  12 juillet 2003


S’il y avait un concert à ne pas rater, c’est bien celui de Yo La Tengo dont la venue en France est exceptionnelle et sans doute liée à la sortie de leur dernier album "Summer Sun", le Nouveau Casino affichant d’ailleurs complet.

Dès l’ouverture des portes, en fond de salle, près du stand merchandising, Ira Kaplan et Georgia Hubley sont déjà là, souriants et décontractés. Nous échangeons quelques mots avec cette dernière qui regrette ne pouvoir nous accorder une interview en raison du timing serré du Nouveau Casino (la soirée disco ne pouvant souffrir aucun retard !). Mais, tout espoir n’est pas perdu car elle accepte de répondre par mail... À suivre.

Quelques minutes plus tard, la salle est comble de fans venus des quatre coins de l’Europe pour la prestation scénique du groupe quasi-mythique de Hoboken, USA, fondé en 1984, par Georgia Hubley (batterie/voix) et Ira Kaplan (guitare/voix) auxquels s’est joint depuis 1992 James McNew (basse/voix) pour constituer un trio pluri-instrumental de tout premier plan, groupe inclassable qui depuis vingt ans allie éclectisme, talent et création musicale.

Début en douceur avec Ira Kaplan aux claviers qui retrouve bien vite sa guitare aux sons discordants. Si un problème de jack l'interrompt, tandis que le duo basse/ batterie garde le tempo et tient le public en haleine, ce n'est que pour repartir de plus belle et faire grincer sa guitare d’une manière singulière, jamais égalée et devenue légendaire désormais.

Si Yo La Tengo nous propose quelques morceaux de Summer Sun comme le superbe "Season of the Sharks" ou "Tiny Birds", album qui tend davantage vers le post-rock, l’essentiel de leur set list est composée de morceaux rock instrumentaux dans lesquels ils excellent.

De secousses en larsens, de pédales d'effets en pincements de cordes, il nous embarque dans l'univers de Yo La Tengo. Yo La Tengo ne joue pas des morceaux mais nous emmène bien dans leur univers, dans une sorte d’opéra-jazz-rock composé de longues variations instrumentales qui s'enchainent, ne laissant au public que quelques secondes pour esquisser des applaudissements, alternant tension calme et explosion tonitruante, puissantes et toujours mélodiques, les voix à peine audibles utilisées comme un instrument supplémentaire et la guitare qui a toujours le dernier mot. La guitare ... ou le clavier sur lequel Ira Kaplan se jette de tout son poids tout en triturant le micro qui délivre une voix emplie de distorsions.

Poussant la ligne mélodique dans ses derniers retranchements avec une batterie puissante, Georgia jouant en symbiose totale avec Ira, et une ligne de basse remarquable, James gardant un oeil sur Ira, le trio s'offre aussi leluxe de changer d'instrument au gré des compositions.

Friands de reprises, Yo La Tengo nous gratifie d’une étonnate reprise, en version originale, du "Et moi et moi et moi" de Dutronc tout à fait réussie, chantée par James Mc New, avec une très légère pointe d’accent, qui fait sourire Ira (sourire de détente de fin de concert ou d’amusement).

 

Lors du dernier rappel, la déception sera immense quand Ira Kaplan annonce que les 6 autres morceaux prévus ne pourront être joués (encore cette fameuse soirée disco). Néanmoins, deux belles chansons acoustiques clôtureront leur performance, superbes duos, comme à leur début, du couple Georgia/Ira, à la ville comme à la scène.

Près de 2h30 de pur bonheur, trop rare encore...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Summer Sun de Yo la Tengo
La chronique de l'album I'm not afraid of you and I will beat your ass de Yo La Tengo
La chronique de l'album Fade de Yo La Tengo
Yo La Tengo en concert au Festival de Dour 2003
Yo La Tengo en concert au Festival La Route du Rock 2005 (vendredi)
Yo La Tengo en concert au Festival Primavera Sound 06 (jeudi)
Yo La Tengo en concert au Bataclan (lundi 30 novembre 2009)
Yo La Tengo en concert à Pitchfork Music Festival Paris #3 (édition 2013)
La conférence de presse de Yo La Tengo (12 août 2005)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=