Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival des Vieilles Charrues 2008
Vanessa Paradis - The Hives - The Go! Team - Matmatah - Morcheeba - ZZ Top - Constance Verluca - The Wedding Present  (Carhaix - 29)  18 au 20 juillet 2008

Rendre compte exhaustivement de quatre jours d'un festival réussi, plebiscité et avec une programmation tout à fait intéressante, serait ardu, long et pour tout dire très ennuyeux. Misons donc cette année sur une revue des Vieilles Charrues 2008 avec 11 couleurs pour 11 grands moments de ce magnifique week end musical.

Bleu ciel pour le point météo : ni trop chaud, ni trop froid, sans trop de soleil, un temps parfait pour un festival. Il n'y aura pas eu la pluie d'avant week end qui mouille le sol et transforme irrémédiablement le terrain en patinoire boueuse pour trois jours.. Parfait on vous dit.

Jaune, la couleur de l'étonnant Bob l'éponge, toujours présent dans les festivals et dont on réclame la libération à grands cris. Gad Elmaleh l'incluera même, surpris, dans sa série de sketches pas toujours très fins mais, comme pour Jamel l'an dernier, destinés à amuser une foule totalement hétéroclite et plutôt bon enfant. Jaune aussi la couleur foin des légendaires barbes de ZZ Top, amateurs de gros blues qui transpire le Texas, qui auront fait passer un bon moment aux plus de 40000 spectateurs du vendredi.

Rose, mignon, charmant, cette vision de douceur avec les deux petites chipies de Constance Verluca qui la rejoignent sur scène et décideront d'y rester pendant un long moment. Tellement pétillant que l'on oublie que cela n'empeche pas la maman de chanter ses titres acidulés, tee-shirt trash à gros accrocs sur le dos et sourire malicieux. Un vrai moment de détente et de sourire et une manière de se changer les idées au calme après l'insupportable Christophe Maé qui se croyait encore aux Francos.

Rainbow, l'arc en ciel devant le meilleur concert du samedi, la grande boum multi-tout proposée par The Go! Team, le mix inédit et irracontable entre les Jackson Five et Sonic Youth, entre Dionysos et les Gamins en Folie. Une heure de bonheur aux sons des deux batteurs, du guitariste armé d'un instrument ultra-customisé, de Ninja, MC de charme à l'avant scène pendant la plupart des chansons ou de Kaori, tantôt aux claviers, à la guitare ou encore au chant. Par rapport au concert carré et sérieux de Daho juste avant, c'est foutraque, ca part dans tous les sens mais avec une energie rayonnante. A ne pas manquer sur scène et à écouter d'urgence sur disque.

Noir et blanc, fidèles à leur look de vieux dandys 50's, les suèdois de The Hives ont mis le feu à la scène devant les 60000 spectateurs prêts à aller au bout de l'incroyable dimanche rempli comme un oeuf de bonnes surprises. Mimiques, acrobaties, sur une musique toujours péchue de punk pop, il y avait franchement de quoi s'amuser une heure et demi en suivant les courses folles de Pelle Almqvist ou les yeux exorbités de son guitariste.

Gris, un peu triste, le concert du Wedding Present arrive comme un cheveu sur la soupe suite à l'annulation des Wombats. Involontairement servi comme de la confiture à des ivrognes, chargé de faire attendre l'arrivée de Morcheeba, le père Gedge et sa bande ont eu fort affaire un dimanche soir pour asséner leur indie rock mythique aux rares fans et surtout à la tribu de saoulards enervés. L'impression d'être le seul à apprécier ce superbe concert gâche le plaisir et c'est dans ce genre de conditions que l'on constate bien que les grandes scènes des Vieilles Charrues ne sont vraiment pas faites pour de tels artistes plus pointus, moins démonstratifs tant le public n'est pas venu pour cela. Dommage, le concert était propre avec de nombreuses nouvelles chansons et l'incroyable Dalliance/Dare pour clore ce moment un peu gaché.

Noir, la fin d'un groupe. Pour leur dernier concert dans l'ouest à l'occasion de leur tournée d'adieu, et après un Zebramix déchainé mélangeant le bagad de Carhaix avec le hip hop de Oxmo Puccino ou la chanson divine de Florent Marchet, les 4 Matmatah semblaient avoir le coeur gros pour quitter un public qui les avait toujours suivis. Pas d'Apologie mais leur spectaculaire version d'Heroin en final et les plus grands succès de chaque disques en guise d'adieu. Bye bye Matmatah !

C'est avec un Rouge à lèvres très appuyé que Vanessa Paradis entre sur un plateau de Glenmor délicatement décoré. Amplis habillés, claviers à l'unisson, sobre mais très efficace. Et le concert le sera tout autant, avec la merveilleuse présence de Matthieu Chédid, tout en finesse et dont chaque envolée provoque une clameur rare dans le public. Chansons remaniées et mises à jour, sourires complices, cohésion parfaite entre les musiciens (dont Albin de la Simone magistral derrière ses instruments), surement un des grands moments de cette 17ème édition des Vieilles Charrues.

Mauve pour toutes les autres chanteuses écoutées sur ces 4 jours de concerts : Brisa Roché, pour la plus belle conférence de presse du week end et un concert merveilleux tout en complicité avec le public et bien loin de la froideur de celle avec qui on ne peut eviter de la comparer. Gossip avec une Beth Ditto en sueur dès le premier titre, sans cesse en mouvement, pour balancer ce chant soul et punk ou encore Olivia de The Do, assistée de Dan, inséparables, toute en mimiques et haranguant la foule sous la charme. Terminons enfin avec Morcheeba et la magnifique nouvelle chanteuse qui ne remplacera toujours pas Skye dans le coeurs des fans mais qui aura pour tous les autres fait passer un superbe moment au public pour fermer le festival.

Rouge sang, c'était la couleur des photographes quand, le samedi, ils se sont vu interdire toute photo d'Etienne Daho. D'abord prets à se lancer dans une fronde pacifiste à la "Adjani à Cannes" en posant leurs boitiers eteints devant l'artiste pendant sa conférence de presse, un groupe s'est tout de même dit que ce serait terriblement mieux de siffler Daho, et de le flasher à 30cm et en rafale pendant l'interview qu'il avait fini par accepter. Terrible leçon d'irrespect face à des consignes qui, si elles sont totalement contestables, ne méritent surement pas des huées sur l'artiste ou des articles critiquant ses albums alors que les mêmes publications le plébiscitait quelques mois auparavant.

Vert : tout va bien ! c'était l'impression des organisateurs qui lors de leur conférence de presse habituelle n'ont pas tari d'éloges sur leur bébé atteignant désormais 215000 spectateurs. Rappel de l'importance des bénévoles et de leurs conditions de travail (le 4ème jour ne serait pas forcément au goût de tous), explications sur la concurrence et les cachets étourdissants de quelques stars, quelques rêves (Cabrel en 2009 ?) et un bonheur de rester les meilleurs français. Même si l'exercice est toujours un grand moment d'auto congratulations, il faut bien dire qu'ils le méritent !

215000 spectateurs, plus de 80 concerts, de très grands moments, encore un festival difficile à oublier en attendant l'année prochaine.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Vanessa Paradis en concert au Festival Beauregard #6 (édition 2014)
Vanessa Paradis en concert au Festival de Beauregard #6 (édition 2014) - samedi
Vanessa Paradis en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2014 - Jeudi
La chronique de l'album Dive deep de Morcheeba
Morcheeba en concert au Festival Solidays #13 (édition 2011) - samedi
Morcheeba en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Samedi
Morcheeba en concert au Festival Crazy Week !!! #5 (édition 2014) - jeudi
The Hives en concert au Festival Les Eurockéennes 2007 (samedi)
The Hives en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Samedi)
The Hives en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Dimanche
The Hives en concert au Festival Rock en Seine 2014 (vendredi 22 août 2014)
The Hives en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019)
The Hives en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Samedi 6 juillet
The Go Team en concert au Festival Furia Sound 2009
The Go Team en concert au Festival Art Rock 2010
La chronique de l'album Proof of youth de The Go! Team
La chronique de l'album The Scene Between de The Go! Team
The Go! Team en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (jeudi)
The Go! Team en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
La chronique de l'album Plates coutures de Matmatah
La chronique de l'album You're here now what ? de Matmatah
Matmatah en concert au Vauban (21 octobre 2004)
Matmatah en concert au Festival Solidays 2005 (dimanche)
Matmatah en concert au Festival Les Rockeurs ont du coeur 2005
Matmatah en concert au Transbordeur (jeudi 16 mars 2017)
Matmatah en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2017 - du vendredi au dimanche
La chronique de l'album Seamonsters de The Wedding Present
La chronique de l'album Hit Parade de The Wedding Present
La chronique de l'album Bizarro de The Wedding Present
La chronique de l'album Take fountain de The Wedding Present
La chronique de l'album Search for paradise de The Wedding Present
La chronique de l'album Live de The Wedding Present
La chronique de l'album Valentina de The Wedding Present
Articles : The Wedding Present - Le retour
The Wedding Present en concert à La Maroquinerie (16 mars 2005)
The Wedding Present en concert au Festival International de Benicassim 2005 (dimanche)
The Wedding Present en concert au Festival La Route du Rock 2005 (vendredi)
The Wedding Present en concert au Trabendo (25 octobre 2005)
The Wedding Present en concert à L'Ubu (lundi 22 octobre 2012)
La conférence de presse de David Gedge - The Wedding Present (12 août 2005)
Gossip parmi une sélection de singles (juillet 2007)
La chronique de l'album Standing in the way control de Gossip
La chronique de l'album Music for men de Gossip
Gossip en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
Gossip en concert au Festival Le Rock Dans Tous ses Etats 2008
Gossip en concert à Paléo Festival #34 (2009)
Gossip en concert au Festival Furia Sound 2009
Gossip en concert au Festival Garden Nef Party #4 (2009)
Gossip en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Samedi
Gossip en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - dimanche
Gossip en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - samedi & dimanche
Gossip en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Les Découvertes
Gossip en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Jeudi 4 juillet
La chronique de l'album All Right Now de Brisa Roché
La chronique de l'album Invisible 1 de Brisa Roché
La chronique de l'album Father de Brisa Roché
Brisa Roche en concert au Festival Musiques en Stock 2008
L'interview de Brisa Roché (mai 2018)
Constance Verluca en concert à La Maroquinerie (24 novembre 2007)
Constance Verluca en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Mardi)

Retrouvez également la chronique du jeudi

Crédits photos : Fred (plus de photos)


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Brisa Roché (18 avril 2018)


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=