Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Aimer, c'est plus que vivre
Théâtre des Amants  (Avignon)  juillet 2008

Spectacle conçu d'après la correspondance de Juliette Drouet et Victor Hugo par Anthéa Sogno, mise en scène de Jacques Décombe, avec Anthéa Sogno et Sacha Petronijevic.

Victor Hugo et Juliette Drouet sont entrés au panthéon des amants de légende avec un amour qui a duré une vie entière, amour qu’ils se sont dit, manifesté, crié au cours d’une liaison parfois orageuse, et, surtout, écrit de manière indéfectible pendant un demi siècle dans une abondante correspondance épistolaire.

Si on n’ignore pas l’ampleur et l’abondance du verbe hugolien et le tempérament de l’homme, on connaît moins la prose et le talent littéraire du seul amour de sa vie et de sa muse fidèle.

Ce n’est pas le moindre des intérêts du spectacle théâtral "Aimer, c’est plus que vivre", spectacle d'une rare qualité, qu’Anthéa Sogno, fascinée par cette passion dévorante et pérenne, a conçu à partir de leur correspondance, et des écrits de leurs contemporains les concernant, que de rétablir la vertu et l'écriture inspirée de cette femme sensible et amoureuse.

En effet, elle a pratiqué un travail de sélection et d'assemblage des textes pour penser une architecture dramaturgique qui, non seulement, embrasse l'ensemble de leur histoire en une synthèse cohérente et éclairante, notamment avec les moments forts, mais aussi s'écarte de la simple lecture, même si parfois celle-ci est retenue pour révéler les personnages ou leur état d'âme du moment, pour privilégier les scènes dialoguées, avec leurs propres mots, qui constituent, compte tenu de leur personnalité, de vrais moments de théâtre.

Exercice réussi donc et mise en scène avec beaucoup de soin, de précision et de rythme par Jacques Décombe dans un lieu avignonnais qui ne pouvait être plus approprié que celui du Théâtre des Amants qui se loge dans une chapelle du 17ème siècle.

Anthéa Sogno, comédienne vive et talentueuse, pétillante et sensuelle, prête à Juliette Drouet sa beauté rayonnante et sa maitrise d'une belle palette d'émotions pour restituer son caractère romantique, attachant et dévoué. Elle virevolte, trépigne, s'enthousiasme, aime avec une fraîcheur extrême, elle porte d'ailleurs le nom donné à la déesse du printemps, et une pétulance à laquelle rien ni personne ne saurait résister. Dire que le public est conquis et n'a d'yeux que pour elle relève de l'évidence.

Pour consumer cette vivacité enflammée, Victor Hugo, c'est Sacha Petronijevic, comédien qui, lui aussi à plus d'une corde à son arc, à l'aise autant dans le vaudeville ("La main passe" de Feydeau dans laquelle il succombait déjà à la belle Anthéa) que dans la tragi-comédie dans le rôle de Don Juan dans "La mort fait le trottoir" de Montherlant, le répertoire classique ("Beaucoup de bruit pour rien" de Shakespeare) que le contemporain ("Quelqu'un pour veiller sur moi" de Franck McGuinness).

Et le couple fonctionne à merveille.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique du spectacle "La main passe"
La chronique du spectacle "Quelqu'un pour veiller sur moi"
La chronique du spectacle "La mort fait le trottoir"
La chronqiue du spectacle "Beaucoup de bruit pour rien"


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 août 2019 : C'est la rentrée ... littéraire

Cette semaine on continue de passer en revue les sorties littéraires de la rentrée en attendant la fin des vacances alors que la rentrée théâtrale commence à pointer son nez. Bonne lecture.

Lecture avec :

"Baikonour" de Odile d'Oultremont
"Civilizations" de Laurent Binet
"Kintu" de Jennifer Nansubuga Makumbi
"L'été meurt jeune" de Mirko Sabatino
"Les liens" de Domenico Starnone
"Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon" de Jean Paul Dubois
et toujours :
"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

"Les Témoins" à la Manufacture des Abbesses
"Hervé" au Théâtre de la Reine Blanche
"Quand l'Amour des Notes..." au Théâtre Essaion
des reprises
"La Machine de Turing au Théâtre Michel
"Sherlock Holmes et le Mystère de Boscombe" au Grand Point Virgule
"Michel For ever" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tchekhov en folie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Bronx" à la Scène Libre
"Lisa et moi" au Théâtre Essaion
"Les Swinging Poules - Chansons sunchronisées" au Théâtre Essaion
"Cyrano de Bergerac" à La Folie Théâtre
"J'admire l'aisance avec laquelle tu prends des décisions catstrophiques" au Théâtre de la Reine Blanche
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

la dernière ligne droite "L'Allemagne romantique - Dessins des musées de Weimar" au Petit Palais

Cinéma avec :

"Une fille facile" de Rebecca Zlotowski


Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=