Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival FNAC Indétendances 2008
Philémon - James Deano - Svinkels - MAP  (Paris, Pont de Sully)  2 août 2008

Au menu de cette quatrième journée du festival Indétendances 2008, la Fnac nous a concocté un programme spécial Rap-Hip Hop. A 18H, c’est Philémon qui ouvre les festivités.

Côté tenue vestimentaire, le monsieur a de l’humour : il porte un large T-shirt noir où on peut lire "Le rap, c’était mieux avant".

Joli clin d’œil pour cet artiste qui veut renouveler le genre en décloisonnant le rap français. Issu du théâtre, Philémon est à l’aise avec les mots mais surtout avec l’improvisation. Il n’hésite pas durant le set à improviser un texte dont il puise l’inspiration dans le dialogue qu’il a entamé  avec le public. La formation à 7 musiciens (guitare, basse, clavier, batterie, platines  et deux personnes au chant dont Philémon) propose un rap musicalement "riches", les mélodies assez douces portent des textes majoritairement en français. On sent que l’artiste se cherche encore un peu, mais les morceaux sont prometteurs… à suivre de près…

C’est vers 19h que James Deano prend le relai dans une formation plus resserré. Le trio (2 chants et platines) vient de Belgique. A sa tête, James Deano, grand gaillard blond, lunettes noires, polo et casquette rouge, déroule un rap qui flirte avec tous les poncifs du genre : caisse, frics et belles nanas.

Pris au premier degré, les textes pourraient rapidement lasser. Mais il faudrait être stupide pour ne pas voir les touches d’humour (belge ?) pointer sous cette couche de vernis bling-bling. Et de l’humour, il en a revendre, celui qui n’hésite pas à mettre en musique son histoire personnel de "fils du commissaire" : le texte est drôle et plein d’autodérision… Passés les premiers a priori, on se plait donc à écouter les histoires que nous raconte l’autoproclamé prince du Hip-Hop Belge.

Changement de ton radical avec Svinkels. Le groupe, formé il y a 10 ans autour de ces 3 leaders (Gérard Baste, Nikus Pokus et Mr. Xavier), est difficile à classer : entre Hip-Hop et Punk selon les morceaux.

Une chose est sûre, ça déménage ! Enorme énergie pour un groupe qui a visiblement l’habitude de la scène (plus de 450 concerts depuis leur création). Le public d’aficionados ne trompe pas : les dix premiers rangs sont entièrement acquis à la cause de leur groupe.

C’est impressionnant de voir ce parterre de punk-à-chiens, de fans du Hip-hop et de rap bouger à l’unisson sur les tubes qu’enchaine Svinkels.

C’est festif et ça met le feu à tout le public de Paris Plage.

Et quand retentirent les premiers accords de "Droit dans le mur", c’est de la pure folie ! Les textes dont drôles et insolents, les rythmiques efficaces… Du tout bon !

Enfin, pour clôturer cette chaude journée, MAP revient à Paris Plage. Après leur passage très remarqué  en 2006, les Ch’tis du "Ministère des Affaires Populaires" sont de retour à Paname avec des textes "politiquement engagés", qui dénoncent avec force la politique du gouvernement actuel en matière d’immigration, accompagnés par des mélodies aux accents orientaux où l’accordéon et le violon côtoient  les platines... Prenant la défense des minorités opprimées,  MAP n’hésite pas à pointer  du doigt les incohérences et les dérives du système et les injustices dont nous sommes tous les jours témoins. C’est franc, bien écrit et ça touche en plein dans le mille ! Une jolie façon de nous appeler à ne pas baisser les bras tout en faisant la fête.

En conclusion, la Fnac nous a encore proposés ce  soir une programmation cohérente et de grande qualité !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Les femmes comme des montagnes de Philémon Cimon
Philémon en concert au Festival international de la chanson de Granby 2011 (43ème édition) - jeudi 15 septembre
Svinkels en concert au Festival Garorock 2005 (samedi)
Svinkels en concert au Festival Solidays 2005 (samedi)
Svinkels en concert à Hellfest Open Air Festival #13 (édition 2018) - vendredi 22 juin
MAP en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (vendredi)

En savoir plus :
Le site officiel du festival

Crédits photos : Laurent Hini (retrouvez toute la série sur Taste of Indie)


Laurent         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=