Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Busy P - DatA - Benjamin Diamond - Bangers and Cash - Infadels - Chat - Poor Boy
Sélection de singles  septembre 2008

Une rentrée plutôt électronique avec les Eps de Busy P, DatA, Benjamin Diamond, Bangers And Cash, Infadels, Chat ou encore Poor Boy ; autant d'artistes qui risquent de marquer ces premiers mois de rentrée musicale.

Réussite totale pour le dernier Ep de Busy P, aka Pedro Winter, baptisé Pedrophilia. Composé de "To Protect and Entertain" qui évoque les soirées folles de Pedro Winter à Los Angeles, avec en featuring la star montante du rap Murs et d'une panoplie de remixes de celui-ci, ainsi que de "Pedrophilia", morceau totalement instrumental où l'on est clairement invité à rapper dessus, ce maxi est l'occasion de ré-entendre le meilleur titre de la troisième compilation Ed Banger, dont Busy P est le créateur. A signaler aussi les versions signées par les italiens Crookers (impossible de ne pas en entendre parler en ce moment), l'excellent Mr Oizo, Dj Medhi ou encore le graphiste du label, So-Me, qui livre ici un remix brillant. Un excellent Ep donc !

Dans le catalogue électronique actuel, difficile de passer à côté de DatA. Ses remixes classieux et déjantés de Tepr, Terry Poison, Danger, Nelson ou encore Chromeo l'ont amené à sortir ses productions sur des labels comme Kitsune et à le propulser sur les scènes du monde entier. Quelques productions et deux Ep plus ("Trop Laser" en 2006 et "Aerius Light" en 2007), DatA revient avec un single vintage ne pouvant qu'évoquer Miami dans les eighties, "Rapture", en duo avec Sébastien Grainger, moitié des splittés Death From Above 1979 (alors que Jesse, son ancien compère, fait maintenant partie de MSTRKRFT). Aussi fan de Moroder que des belles vestes en cuir, DatA livre un titre puissant et efficace, confirmant sa position d'espoir de la nouvelle génération éléctronique française.

Autre sortie synthétique avec "Baby's on Fire" de Benjamin Diamond, chanteur du tube "Music Sounds Better With You" sous le nom de Stardust, créé en compagnie de Thomas Bangalter (Daft Punk) et Alan Braxe. Et le premier extrait de l'album Cruise Control, qui devrait sortir le 20 octobre 2008, annonce un opus résolument pop et aux relans disco plus que prononcés. Accompagnés de deux remixes (l'un des rennais de Rafale et l'autre de D.I.M, signé sur Boys Noize Records), "Baby's on Fire" est un excellent single qu'on ne peut que vous conseiller d'écouter en boucle. On ne peut qu'attendre de le voir sur le devant de la scène avec un live qui s'annonce ravageur.

Un hip-hop gras et vulgaire, voilà le programme de Bangers and Cash, collaboration de Spank Rock et de Benny Blanco. De la booty pure et dure, avec des titres plus qu'évocateurs, "Shake That", "B-O-O-T-A-Y","Pussy" ou encore "Bitch! Clean No Bi"; bref, vous l'aurez compris, ces gars là n'y vont pas par quatre chemins, et si vous n'y croyez pas, passez voir le clip de "Loose" pour en avoir la preuve en image. Mais le hip-hop ne donne pas toujours dans la douceur et à vrai dire, on ne demande pas ça à ces gaillards que l'on aime voir frimer dans leurs bagnoles tunées à chanter leur passion pour les cuisses et les fessiers qui rebondissent. Un Ep cul-te donc, garantissant des frissons des oreilles jusqu'en bas des reins.

Plus conventionnel et moins dansant que leur précédent opus, les Infadels livrent un "Make Mistakes" décevant, nous faisant plus penser au punk rock californien à roulette des Blink 182 qu'à leur rock dansant habituel, extrait de leur nouvel album Universe In Reverse. Plusieurs de leurs anciennes petites bombes de rock dansant nous avait fait violemment taper du pied, comme "Love Like Semtex", "Can't Get Enough" ou encore "Topboy". Ce qui n'est pas le cas de cette nouvelle sortie, qui aurait plus tendance à nous faire piquer du nez. Les Infadels ont donc, hélas, choisi la voix du rock lisse calibré Fm. Le groupe londonien signé sur Wall Of Sound propose un Ep décevant ainsi qu'un nouvel album s'annoncant l'être tout autant.

Nouvelle venue sur la scène chanson française, Chat, seulement accompagnée d'un piano qu'elle semble parfaitement maîtriser, nous livre "Chat Au Piano", Ep accompagné d'un Dvd. Bien que la jolie jeune femme nous semble très sympathique, il s'avère bien dur d'accrocher avec sa musique. Et cette difficulté augmente au moment où l'on insère son Dvd, où l'on peut la voir interpréter ses chansons avec effet "vent dans les cheveux", autour de bougies, bulles de savons et autres effets du genre. Mais on ne lui en veut pas tellement pour sa poignée de compositions médiocres mais plutôt pour son massacre du "Have You Ever Been (To Electric Ladyland)" de Jimi Hendrix. Vous l'aurez compris, "Chat au Piano" ne vaut pas un interêt démesuré.

"Untitled Ep", dernier Ep de Poor Boy l'est beaucoup plus. Un mélange d'électro/accoustique/lo-fi plaisant, issu de l'imagination débordante de Poor Boy, entouré d'amis d'enfance devenus ses musiciens. Des mélodies agréables, souvent coupés dans leurs élans par des guitares aux sons plus violents ou des interludes électroniques. Composé de trois titres ("Untitled Son","This Was The Day" et "Untitled Son" remixé par John Trap, proche collaborateur de Poor Boy), ce Ep montre que ce n'est que le début de l'aventure Poor Boy et prédit de beaux jours devant lui. Des titres intéréssants donc, sur lesquels il est vivement conseillé de jeter un oeil.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Busy P en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Samedi
La chronique de l'album Vocal data de Square
La chronique de l'album Skywriter de Data
DatA dans la rubrique Ni Vus Ni Connus
La chronique de l'album Data Mirage Tangram de The Young Gods
DatA en concert à Paléo Festival #34 (2009)
La chronique de l'album Cruise Control de Benjamin Diamond
La chronique de l'album We are not the Infadels de Infadels
Infadels parmi une sélection de singles (juin 2006)
La chronique de l'album Universe in Reverse de Infadels
Infadels en concert au Festival Les Transmusicales de Rennes 2004 (jeudi)
Infadels en concert à La Maroquinerie (6 mars 2006)
L'interview de Infadels (décembre 2005)
L'interview de Infadels (19 septembre 2006)
La chronique de l'album Folie Douce de Chat
La chronique de l'album Le Chat du Rabbin : bande originale du film de Olivier Daviaud
L'interview de Chat (5 février 2009)
La chronique de l'album Dreamer, are you sad ? de Poor Boy


Clément T.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Benjamin Diamond (10 octobre 2008)


# 24 mai 2020 : Culture pour tous !

Toujours pas de festival, de théâtre, de concert, et autres ouvertures de lieux de réjouissances diverses sinon quelques passe droits pour les amis de Manu. En espérant que tout rentre dans l'ordre et que l'on retrouve le plaisir du spectacle vivant bientôt. Soyez prudents, sortez couverts et restez curieux !

Du côté de la musique :

Interview de Roman Rappak autour de son nouveau projet Miro Shot
"Par défaut" de Antoine Hénaut
"Three old words" de Eldad Zitrin
"Night dreamer direct to disc sessions" de Gary Bartz & Maisha
"Mareld" de Isabel Sörling
"Miroir" de Jean Daufresne & Mathilde NGuyen
"Self made man" de Larkin Poe
"Notre dame, cathédrale d'émotions" de Maitrise Notre Dame de Paris
"Enchantée" de Marie Oppert
"Miroirs" de Quintet Bumbac
et toujours :
"Chante-nuit" de Facteurs Chevaux
"9 songs" de Pierre
"Sex education" de Ezra Furman
"Cage meet Satie" de Anne de Fornel et Jay Gottlieb
Interview de Batist & the 73' réalisé à l'occasion de son live Twitch dont des extraits accompagnent cette entretien
"Hundred fifty roses" de Dune & Crayon
"F.A. Cult" de Hermetic Delight
"Love is everywhere" de Laurent Bardainne & Tigre d'Eau Douce
"Hum-Ma" de Les Enfants d'Icare
"Spirals" de Sébastien Forrestier

Au théâtre dans un fauteuil de salon avec :

des créations :
"Frida jambe de bois" de Pascal Rinaldi en vidéo
le diptyque Arne Lygre mis en scène par Stéphane Braunschweig :
"Je disparais" en vidéo
"Rien de moi" en vidéo
des comédies :
"Alors on s'aime"
"L'Appel de Londres"
"Hier est un autre jour"
du divertissement :
"On ne choisit pas sa famille"
"Double mixte"
du vaudeville avec "Le Système Ribadier"
du côté des humoristes :
"François Rollin - Colères"
"La Teuf des Chevaliers du fiel"
"Franck Duboscq - Il était une fois"
Au Théâtre ce soir :
"Le canard à l'orange"
"Le prête-nom"
"Deux hommes dans une valise"
des classiques par la Comédie française :
"Le Petit-Maître corrigé" de Marivaux
"Cyrano de Bergerac" d"Edmond Rostand
et aller à l'opéra pour :
"Fortunio" d'André Messager
"Falstaff" de Verdi

Expositions avec :

les visites commentées par les commissaires d'expositions qui se sont tenues au Musée Jacquemart-André :
"Hammershøi, le maître de la peinture danoise" en vidéo
et "La collection Alana - Chefs-d'oeuvre de la peinture italienne"
partir en province pour découvrir en images le Musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg
et le Musée des Beaux-Arts de Nancy
puis en Europe en Espagne le Musée national Thyssen-Bornemisza à Madrid
en Allemagne au Städel Museum à Francfort
ailleurs au Brésil à la Pinacothèque de Sao Paulo
et au Japon au Ohara Museum of Art à Kurashiki
avant de revenir dans l'Hexagone pour une déambulation virtuelle dans le Petit Palais

Cinéma at home avec :

du drame : "Aime ton père" de Jacob Berger
de l'espionnage : "Les Ennemis" d'Edouard Molinaro
du thriller : "The Unseen" de Geoff Redknap
du thriller fantastique avec "La Neuvième Porte" de Roman Polanski
du divertissement :
"Cassos" de Philippe Carrèse
"Promotion canapé" de Didier Kaminka
"Les Frères Pétard" de Hervé Palud
de glorieux péplums italiens avec Steve Reeves :
"Les Travaux d'Hercule' de Pietro Francisci en VO
"La Bataille de Marathon" de Jacques Tourneur, Mario Bava et Bruno Vailati en VF
du western :
"L'Homme aux colts d'or" d'Edward Dmytryk
"Chino" de John Sturges
au Ciné Club, du cinéma français des années 30 :
"Mister Flow" de Robert Siodmak
"La Banque Némo" de Marguerite Viel
"Les amours de minuit" d'Augusto Genina et Marc Allégret
"Ces messieurs de la santé" de Pierre Colombier
et des films récents en DVD :
"Deux" de Filippo Meneghetti
"Les Eblouis" de Sarah Suco
"La Dernière vie de Simon" de Léo Karmann

Lecture avec :

"J'aurais pu devenir millionnaire, j'ai choisi d'être vagabond" de Alexis Jenni
"Les Beatles" de Frédéric Granier
"Washington Black" de Esi Edugyan
et toujours :
"Là où chantent les écrevisses" de Delia Owens
"Les lumières de Tel Aviv" de Alexandra Schwartzbrod
"Faites moi plaisir" de Mary Gaitskill
"La chaîne" de Adrian McKinty
"Incident au fond de la galaxie" de Etgar Keret

Froggeek's Delight :

Des lives jeux vidéo (mais aussi des concerts) tout au long de la semaine sur la chaine Twitch. Rejoignez la chaine et cliquez sur SUIVRE pour ne rien rater de nos diffusions.

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=