Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La musica deuxième
Studio 77  (Paris)  septembre 2008

Texte de Marguerite Duras,mise en scène de Laetitia Letrrier, avec Emmanuelle Grivelet-Sonier et Yannick Barnole.

Cette pièce à l’écriture très cinétique de Marguerite Duras, créée par elle-même avec Miou-Miou et Sami Frey au Théâtre Renaud-Barrault en 1985, dit la déchirure encore intacte d’un amour défunt.

Une musique dont on connait tous au moins quelques notes. Par son écriture caractéristique faite de phrases simples mais chargées de non-dits et de sous-entendus, l’auteure décrit entre braises et cendres, une passion qui a vécue et revient hanter les lieux.

Le décor des retrouvailles, bar d’hôtel à l’origine, symbolise ici le lieu de la mémoire, à l’aide de draps inondant le plateau (scénographie audacieuse d’Esthel Eghnart), faisant penser à un appartement en travaux ou à un lit défait, peut-être aussi au paradis… En tout cas, un espace propre à faire revivre le souvenir, dire l’attachement et recréer la fusion passée entre ces deux amants.

Laetitia Leterrier, la metteuse en scène sait créer une ambiance. Elle sait aussi tirer le maximum de ses comédiens qui le lui rendent bien. Sa direction d’acteurs précise et délicate est une vraie réussite, donnant à ce texte pas évident à jouer une réelle profondeur et une tension de tous les instants. On ne saura jamais avant la fin ce qu’il va advenir de ce couple qui semble autant vouloir avancer que revenir en arrière et retrouve des traces, couleurs et fragments d’une histoire qui revit de façon onirique.

Yannick Barnole avec une sincérité confondante joue l’homme. Vêtu de noir et d’un chapeau melon, il exploite avec talent tous les registres, conférant à sa prestation une dimension émotionnelle rare. Emmanuelle Grivelet-Sonier fait passer également une multitude de sentiments et son jeu à fleur de peau, intense tout du long, est bouleversant.

Ce duo formidable nous offre un vrai cadeau d’émotion brute dans un spectacle sublime et déchirant où il joue sans aucune fausse note la musique d’un amour fantôme, planant pour quelques instants avant de disparaitre tout à fait.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=