Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jeffrey Lewis
biographie 

Jeffrey "Lightning" Lewis est né à New York en 1975. Ses parents, de sympathiques beatniks, n'ont pas la télévision et Jeff se passionne pour les comics avant même de savoir lire. Son frère Jack nait en 1980.

Après des études à New York (dont un mémoire sur la BD "Watchmen"), Jeff passe l'hiver 1997-98 dans des conditions précaires; il vit dans une sous-location illégale à 150$ par mois et passe son temps à écouter de vieux disques de Pearls Before Swine et de Donovan. Il écrit ses premières chansons minimalistes sur la vieille guitare de son papa.

Au printemps 1998, il joue à l'open-mic de Lach's et, l'été, enregistre sur un quatre-pistes onze de ses chansons, auxquelles il ajoute deux chansons de son frère qui vient de se mettre à la basse. Cette première cassette s'appellera "Indie-Rock Fortune Cookie"; elle était vendue 3$ avec un comic-book miniature à ses concerts au Sidewalk Cafe. Jeffrey devient vite une figure du nouveau mouvement Anti-Folk new yorkais.

En 2001, Adam Green et Kimya Dawson des Moldy Peaches envoyent à Geoff Travis de Rough Trade Records un CD de huits titres tirés des deux premières cassettes de Jeff. Ainsi voit le jour "The Last Time I Did Acid I Went Insane and other favorites", compilation de deux années d'enregistrements-maison de Jeff et Jack.

Jeffrey continue son œuvre de dessinateur. Il a ainsi passé des mois enfermé dans une cabane du Maine pour travailler sur plusieurs projets, de fiction ou autobiographique.

Son deuxième album "It’s The One Who’ve Cracked That The Light Shines Through", sorti en 2003 chez Rough Trade, a reçu une excelente critique. La chanson ethérée "Sea Song" y cotoie le psycho-billy histérique "If you shoot the head you kill the ghoul" ou le talking-blues délirant "Back When I Was 4" où Jeff raconte sa vie de 4 à… 103 ans !

Jeff s'est fait remarquer à Paris lors de chacun de ses passages : au Festival MoFo à Mains d'œuvres, où il a joué en solo et avec Kimia Dawson ou à la Guingette Pirate en 2003.

Non content de mélanger le folk-blues autobiographique au punk-rock minimaliste, Jeff sait aussi mettre en scène son talent de dessinateur ; ses "low budget video" font la joie du public : Jeff chante certaines de ses chansons a-capella en montrant au public ses dessins qui illustrent les textes…

Jeff Lewis a découvert la musique de Kevin Coyne il y a quelques mois seulement et a été immédiatement conquis. Il se déclare "honoré" de jouer avec lui. Leur rencontre le 9 février au Nouveau Casino devrait apporter son lot de surprises…


"Un peu le Daniel Johnston new-yorkais. Ou un p’tit Lou Reed. Ou Jonathan Richman en 1970. Ou Jad Fair avec une guitare acoustique" (Les Inrockuptibles)

"Des chansons qui évoquent des maquettes approximatives d'un Velvet Underground débutant à qui on aurait coupé l'électricité" (Libération)

"Dans 20 ans, les ados ouvriront des grands yeux quand vous leur direz : "Jeff Lewis ? Je l’ai vu en 2003 à Paris ; on était à peine 50 dans la salle…" (Froggy's Delight)

"Le new-yorkais le plus hype (aucun des membres des Rapture) et le plus excitant du moment (ni encore moins Julian Casablancas)" (Froggy's Delight)

"Jeffrey Lewis écrit des chansons comme si elles étaient des livres, le tout dans un mélange de candeur et de maturité" (lecargo.org)

 

 
Lien:
http://www.thejeffreylewissite.com

PascalR         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=