Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jeffrey Lewis
biographie 

Jeffrey "Lightning" Lewis est né à New York en 1975. Ses parents, de sympathiques beatniks, n'ont pas la télévision et Jeff se passionne pour les comics avant même de savoir lire. Son frère Jack nait en 1980.

Après des études à New York (dont un mémoire sur la BD "Watchmen"), Jeff passe l'hiver 1997-98 dans des conditions précaires; il vit dans une sous-location illégale à 150$ par mois et passe son temps à écouter de vieux disques de Pearls Before Swine et de Donovan. Il écrit ses premières chansons minimalistes sur la vieille guitare de son papa.

Au printemps 1998, il joue à l'open-mic de Lach's et, l'été, enregistre sur un quatre-pistes onze de ses chansons, auxquelles il ajoute deux chansons de son frère qui vient de se mettre à la basse. Cette première cassette s'appellera "Indie-Rock Fortune Cookie"; elle était vendue 3$ avec un comic-book miniature à ses concerts au Sidewalk Cafe. Jeffrey devient vite une figure du nouveau mouvement Anti-Folk new yorkais.

En 2001, Adam Green et Kimya Dawson des Moldy Peaches envoyent à Geoff Travis de Rough Trade Records un CD de huits titres tirés des deux premières cassettes de Jeff. Ainsi voit le jour "The Last Time I Did Acid I Went Insane and other favorites", compilation de deux années d'enregistrements-maison de Jeff et Jack.

Jeffrey continue son œuvre de dessinateur. Il a ainsi passé des mois enfermé dans une cabane du Maine pour travailler sur plusieurs projets, de fiction ou autobiographique.

Son deuxième album "It’s The One Who’ve Cracked That The Light Shines Through", sorti en 2003 chez Rough Trade, a reçu une excelente critique. La chanson ethérée "Sea Song" y cotoie le psycho-billy histérique "If you shoot the head you kill the ghoul" ou le talking-blues délirant "Back When I Was 4" où Jeff raconte sa vie de 4 à… 103 ans !

Jeff s'est fait remarquer à Paris lors de chacun de ses passages : au Festival MoFo à Mains d'œuvres, où il a joué en solo et avec Kimia Dawson ou à la Guingette Pirate en 2003.

Non content de mélanger le folk-blues autobiographique au punk-rock minimaliste, Jeff sait aussi mettre en scène son talent de dessinateur ; ses "low budget video" font la joie du public : Jeff chante certaines de ses chansons a-capella en montrant au public ses dessins qui illustrent les textes…

Jeff Lewis a découvert la musique de Kevin Coyne il y a quelques mois seulement et a été immédiatement conquis. Il se déclare "honoré" de jouer avec lui. Leur rencontre le 9 février au Nouveau Casino devrait apporter son lot de surprises…


"Un peu le Daniel Johnston new-yorkais. Ou un p’tit Lou Reed. Ou Jonathan Richman en 1970. Ou Jad Fair avec une guitare acoustique" (Les Inrockuptibles)

"Des chansons qui évoquent des maquettes approximatives d'un Velvet Underground débutant à qui on aurait coupé l'électricité" (Libération)

"Dans 20 ans, les ados ouvriront des grands yeux quand vous leur direz : "Jeff Lewis ? Je l’ai vu en 2003 à Paris ; on était à peine 50 dans la salle…" (Froggy's Delight)

"Le new-yorkais le plus hype (aucun des membres des Rapture) et le plus excitant du moment (ni encore moins Julian Casablancas)" (Froggy's Delight)

"Jeffrey Lewis écrit des chansons comme si elles étaient des livres, le tout dans un mélange de candeur et de maturité" (lecargo.org)

 

 
Lien:
http://www.thejeffreylewissite.com

PascalR         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Et si on ne se mentait plus ?" à la Scène Parisienne
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=