Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Cowboys Fringants
L'Expédition  (Exclaim)  septembre 2008

Quatre ans après l’excellent album La Grand Messe, Les Cowboys Fringants sortent aujourd’hui L’Expédition.

Les Québécois y ont regroupé 14 titres, enregistrés entre janvier et août 2008. Tous les titres ont été écrits et composés par Jean François Pauzé, guitariste du groupe.

Après la première écoute des extraits que contenait le CD promo, je n’ai eu qu’une seule envie : aller acheter le disque et découvrir les chansons dans leur intégralité…

L’album s’ouvre avec "Droit Devant". Un couplet voix / guitare en guise d’intro et tout de suite après, on retrouve le son des Cowboys Fringants. Au fur et à mesure du titre, le son s’amplifie et prend de l’ampleur. Le tout étant parfaitement mixé, on entend tous les instruments, vraiment une réussite ! Le titre de l’album est d’ailleurs tiré de ce texte ; l’expédition représentant la vie : "Prépare-toi petit garçon / Elle s’ra longue l’expédition / Et même si on n’en revient jamais vivant / Il faut marcher droit devant".

Vient ensuite une ré-écriture de la fable de La Fontaine, "Le Chêne Et Le Roseau". Comme dans toute fable, la chanson finit quand même par une petite morale : "Chacun dans sa solitude / Cultive ses certitudes / Qui par instinct de survie / Confortent nos vies".

De même, le titre "Histoire de Pêche" nous raconte l’histoire d’une famille de pêcheurs sur le Saint Laurent et finit, lui aussi, par une conclusion sous forme de morale : "Quand on base une économie / Toute sur une même industrie / C’t’un peu comme mettre ses œufs dans l’même panier / On reste le bec à l’eau quand y’est vidé". On retrouve également dans ce texte le thème de l’environnement, très cher aux Cowboys Fringants.

Offert en téléchargement sur leur site, le premier single de l’album "Entre Deux Taxis" nous raconte une histoire d’amour de la rencontre jusqu’à la rupture. Un sentiment rejoignant celui des Rita Mitsouko dans leurs fameuses "Les histoires d’A" qui finissent mal en général…

Une petite guitare chaloupée nous amène ensuite au portrait plein de tendresse de "La Catherine". Le rythme s’accélère avec la chanson, le violon de Marie Annick Lépine se déchaîne et donne encore plus de légèreté à la chanson.

Avec "Rue des Souvenirs", on repart dans le quartier de "Banlieue" (issue de l’album Motel Capri). Un homme retourne dans le quartier de son enfance et s’aperçoit que tout a changé. Finis "les morveux qui jouent à la cachette", "l’arrondissement est maintenant peuplé de gentils retraités". Bien que le sujet soit très nostalgique, la musique est gaie (l’intro guitare / violon, la manière de chanter de Karl Tremblay), on ne sombre pas dans le sordide. C’est vraiment très réussi !

C’est la même chose avec "La Tête Haute", l’histoire d’un gars de 19 ans atteint d’un cancer et qui souffle pour la dernière fois ses bougies d’anniversaire. Un sujet on ne peut plus grave et pourtant, le texte, la musique et la façon de chanter donnent plutôt une tonalité d’espoir. Un texte vraiment magnifique : "Mes bougies d’anniversaire / S’ront peut-être bien les dernières / Mais j’suis même pas fébrile / J’ai en moi cette force tranquille / …/ J’ai tout surmonté / La tête baissée / Si j’redescends la côte / Ce s’ra la tête haute".

On peut également rapprocher le titre "La Bonne Pomme" pour cette alliance de texte sombre et de musique entraînante et joyeuse. Les Cowboys Fringants se sont déjà occupés du cas des politiciens, notamment avec les chansons "En Berne" (issue de Break Syndical en 2002) et "En Attendant" (sur La Grand Messe). Dans cet album, c’est sous la forme d’un portrait, celui de "Monsieur", qu’ils nous donnent leur vision de ce milieu. Quelques phrases du titre "Une Autre Journée Qui Se Lève" y font aussi référence.

"Bobo", "Les Hirondelles" et "Train de Vie" parlent plus généralement de la vie et de ses moments de doutes. Entre ces titres, on trouve "Tant Qu’on Aura De L’amour", une chanson à vous coller le sourire au visage pour toute la semaine !

Que dire de plus ? Un album aux textes plutôt pessimistes mais plein de rythme et de vie. Des chansons ayant un lien entre elles, une étonnante galerie de portraits, un enregistrement et un mixage magnifiques, un son très chaleureux, des textes parfaits et des musiques superbes.

Ah si ! Un petit mot sur la pochette et le livret qui ne font qu’amplifier la qualité de cet album. On les doit à Valérie Dupras, réalisatrice des clips de "Plus Rien" et "Entre Deux Taxis".

A la fin des remerciements de La Grand Messe, les Cowboys Fringants précisaient : "nous espérons ne jamais vous décevoir". Hé bien, ne vous inquiétez pas, c’est réussi !

Les Cowboys Fringants seront à l’Olympia les 2, 3 et 4 février 2009.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album La Grand-messe des Cowboys fringants
La chronique de l'album Attache ta tuque des Cowboys Fringants
La chronique de l'album Que du vent des Cowboys Fringants
Les Cowboys Fringants en concert au Grand Rex (7 novembre 2005)
Les Cowboys Fringants en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (samedi)
Les Cowboys Fringants en concert aux Docks (30 avril 2007)
Les Cowboys Fringants en concert à l'Olympia (3 février 2009)
Les Cowboys Fringants en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (jeudi 15)
Les Cowboys Fringants en concert à L'Olympia (mardi 7 février 2012)
Les Cowboys Fringants en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - jeudi 12 septembre
L'interview des Cowboys Fringants (novembre 2005)
L'interview des Cowboys Fringants (29 janvier 2009)

En savoir plus :
Le site officiel des Cowboys Fringants
Le site de la Fondation Cowboys Fringants


Frizet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=