Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Cowboys Fringants
L'Expédition  (Exclaim)  septembre 2008

Quatre ans après l’excellent album La Grand Messe, Les Cowboys Fringants sortent aujourd’hui L’Expédition.

Les Québécois y ont regroupé 14 titres, enregistrés entre janvier et août 2008. Tous les titres ont été écrits et composés par Jean François Pauzé, guitariste du groupe.

Après la première écoute des extraits que contenait le CD promo, je n’ai eu qu’une seule envie : aller acheter le disque et découvrir les chansons dans leur intégralité…

L’album s’ouvre avec "Droit Devant". Un couplet voix / guitare en guise d’intro et tout de suite après, on retrouve le son des Cowboys Fringants. Au fur et à mesure du titre, le son s’amplifie et prend de l’ampleur. Le tout étant parfaitement mixé, on entend tous les instruments, vraiment une réussite ! Le titre de l’album est d’ailleurs tiré de ce texte ; l’expédition représentant la vie : "Prépare-toi petit garçon / Elle s’ra longue l’expédition / Et même si on n’en revient jamais vivant / Il faut marcher droit devant".

Vient ensuite une ré-écriture de la fable de La Fontaine, "Le Chêne Et Le Roseau". Comme dans toute fable, la chanson finit quand même par une petite morale : "Chacun dans sa solitude / Cultive ses certitudes / Qui par instinct de survie / Confortent nos vies".

De même, le titre "Histoire de Pêche" nous raconte l’histoire d’une famille de pêcheurs sur le Saint Laurent et finit, lui aussi, par une conclusion sous forme de morale : "Quand on base une économie / Toute sur une même industrie / C’t’un peu comme mettre ses œufs dans l’même panier / On reste le bec à l’eau quand y’est vidé". On retrouve également dans ce texte le thème de l’environnement, très cher aux Cowboys Fringants.

Offert en téléchargement sur leur site, le premier single de l’album "Entre Deux Taxis" nous raconte une histoire d’amour de la rencontre jusqu’à la rupture. Un sentiment rejoignant celui des Rita Mitsouko dans leurs fameuses "Les histoires d’A" qui finissent mal en général…

Une petite guitare chaloupée nous amène ensuite au portrait plein de tendresse de "La Catherine". Le rythme s’accélère avec la chanson, le violon de Marie Annick Lépine se déchaîne et donne encore plus de légèreté à la chanson.

Avec "Rue des Souvenirs", on repart dans le quartier de "Banlieue" (issue de l’album Motel Capri). Un homme retourne dans le quartier de son enfance et s’aperçoit que tout a changé. Finis "les morveux qui jouent à la cachette", "l’arrondissement est maintenant peuplé de gentils retraités". Bien que le sujet soit très nostalgique, la musique est gaie (l’intro guitare / violon, la manière de chanter de Karl Tremblay), on ne sombre pas dans le sordide. C’est vraiment très réussi !

C’est la même chose avec "La Tête Haute", l’histoire d’un gars de 19 ans atteint d’un cancer et qui souffle pour la dernière fois ses bougies d’anniversaire. Un sujet on ne peut plus grave et pourtant, le texte, la musique et la façon de chanter donnent plutôt une tonalité d’espoir. Un texte vraiment magnifique : "Mes bougies d’anniversaire / S’ront peut-être bien les dernières / Mais j’suis même pas fébrile / J’ai en moi cette force tranquille / …/ J’ai tout surmonté / La tête baissée / Si j’redescends la côte / Ce s’ra la tête haute".

On peut également rapprocher le titre "La Bonne Pomme" pour cette alliance de texte sombre et de musique entraînante et joyeuse. Les Cowboys Fringants se sont déjà occupés du cas des politiciens, notamment avec les chansons "En Berne" (issue de Break Syndical en 2002) et "En Attendant" (sur La Grand Messe). Dans cet album, c’est sous la forme d’un portrait, celui de "Monsieur", qu’ils nous donnent leur vision de ce milieu. Quelques phrases du titre "Une Autre Journée Qui Se Lève" y font aussi référence.

"Bobo", "Les Hirondelles" et "Train de Vie" parlent plus généralement de la vie et de ses moments de doutes. Entre ces titres, on trouve "Tant Qu’on Aura De L’amour", une chanson à vous coller le sourire au visage pour toute la semaine !

Que dire de plus ? Un album aux textes plutôt pessimistes mais plein de rythme et de vie. Des chansons ayant un lien entre elles, une étonnante galerie de portraits, un enregistrement et un mixage magnifiques, un son très chaleureux, des textes parfaits et des musiques superbes.

Ah si ! Un petit mot sur la pochette et le livret qui ne font qu’amplifier la qualité de cet album. On les doit à Valérie Dupras, réalisatrice des clips de "Plus Rien" et "Entre Deux Taxis".

A la fin des remerciements de La Grand Messe, les Cowboys Fringants précisaient : "nous espérons ne jamais vous décevoir". Hé bien, ne vous inquiétez pas, c’est réussi !

Les Cowboys Fringants seront à l’Olympia les 2, 3 et 4 février 2009.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album La Grand-messe des Cowboys fringants
La chronique de l'album Attache ta tuque des Cowboys Fringants
La chronique de l'album Que du vent des Cowboys Fringants
Les Cowboys Fringants en concert au Grand Rex (7 novembre 2005)
Les Cowboys Fringants en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (samedi)
Les Cowboys Fringants en concert aux Docks (30 avril 2007)
Les Cowboys Fringants en concert à l'Olympia (3 février 2009)
Les Cowboys Fringants en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (jeudi 15)
Les Cowboys Fringants en concert à L'Olympia (mardi 7 février 2012)
Les Cowboys Fringants en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - jeudi 12 septembre
L'interview des Cowboys Fringants (novembre 2005)
L'interview des Cowboys Fringants (29 janvier 2009)

En savoir plus :
Le site officiel des Cowboys Fringants
Le site de la Fondation Cowboys Fringants


Frizet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=